Sur Bulles de Culture, chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Piste noire image série télé
Constance LABBE, Thibault DE MONTALEMBERT dans la série "Piste noire" © Nicolas ROBIN - Macondo - FTV

Critique & Interviews / « Piste noire » (2022) : épisode par épisode

Dernière mise à jour : janvier 28th, 2023 at 11:35

A partir de ce lundi 23 janvier, France 2 diffuse une mini-série policière avec le duo Constance Labbé/Thibault de Montalembert en tête d’affiche. L’avis et la critique série de Bulles de Culture épisode par épisode.

Piste noire  avec l’excellent duo Constance Labbé/Thibault de Montalembert

Avec des scénarios de Jennifer Have, Anne Peyrègne, Robin Barataud, Pierre Delorme, Monica Rattazi et Sylvain Saada, des images de Paul Morin, des décors de Pierre Pell, des costumes d’Agnès Falque, des montages d’Olivier Galliano, Dorian Tabone et Delphine Genest, une musique originale de Thomas Cappeau et une réalisation de Frédéric Grivois, Piste noire est une série policière de 6 épisodes de 52 minutes autour d’une enquête criminelle qui se déroule dans de magnifiques paysages alpins.

Le tournage a eu lieu en Haute-Savoie (Morzine-Avoriaz, Montriond).

Synopsis épisodes 1 et 2 :

Boris Arnoux (Pierre-Yves Bon), champion international de ski et enfant chéri des Clairies, rentre au village passer les fêtes de Noël après avoir remporté une course de descente internationale.

Charlotte (Déborah Krey), sa femme, a organisé une soirée à l’hôtel Isba pour fêter sa victoire. Pendant la fête, une caravane prend feu dans un campement de saisonniers en contrebas de la station. Dans les décombres, on retrouve un corps calciné ainsi que 150 000 € en liquide.

Émilie Karras (Constance Labbé), jeune gendarme du Service de recherche de Lyon, est chargée de l’enquête en collaboration avec le major Servoz (Thibault de Montalembert), gendarme des Clairies. Originaire elle aussi du village, elle n’a pourtant aucune envie de s’éterniser dans cette station remplie, synonyme pour elle de mauvais souvenirs.

6 questions à la comédienne Constance Labbé et au coscénariste Sylvain Saada

Bulles de Culture : Quelle est la genèse de la série ?

Sylvain Saada : Le champion de ski déchu, la montagne, la famille et…

Cliquer pour afficher le spoiler sur la série Piste noire
Le spoiler sera affiché après la diffusion de l’épisode concerné de la série sur France 2.

Bulles de Culture : Qui est donc Émilie Karras, cette maréchal des logis-chef  que vous interprétez ?

Constance Labbé : C’est une jeune femme qui a été très, très blessée dans son enfance, qui a été rejetée par ses parents pour…

Cliquer pour afficher le spoiler sur la série Piste noire
Le spoiler sera affiché après la diffusion de l’épisode concerné de la série sur France 2.

Une belle grosse blessure. Elle a en plus du abandonner sa carrière de sportive, quitté son village, ses attaches, sa famille… et se reconstruire complètement. Elle a fait l’armée, elle s’est forgée une carapace invincible et cela lui a permis de tomber amoureuse, de fonder une famille.

Et puis comme souvent, quand on ne guérit pas d’une blessure, ça nous rattrape un peu.

Bulles de Culture : Comment décririez-vous votre relation avec le personnage de Thibault de Montalembert, qui incarne le major Loïc Servoz ?

Sylvain Saada : L’idée, c’était le vieux gendarme, amer, raté. On a cherché pourquoi il était si amer et on a trouvé deux choses : dès le début, on voit qu’il n’est pas à l’aise avec le « brûlé », il va vomir dehors ! Parce qu’en fait…

Cliquer pour afficher le spoiler sur la série Piste noire
Le spoiler sera affiché après la diffusion de l’épisode concerné de la série sur France 2.

C’est l’ambiguïté : c’est quelqu’un qui est irréprochable dans son service mais qui en même temps, a cette blessure de se sentir seul.

Bulles de Culture : Et la maréchal des logis-chef ne le ménage…

Sylvain Saada : Elle a envie de le réveiller !

Constance Labbé : J’ai envie d’aller le chercher parce qu’il a un côté paternaliste et j’ai un problème avec l’autorité. Je prends donc tout de suite l’ascendant. Mais…

Cliquer pour afficher le spoiler sur la série Piste noire
Le spoiler sera affiché après la diffusion de l’épisode concerné de la série sur France 2.

Bulles de Culture : Il y a une scène très forte et qui en dit énormément sur le passé d’Émilie Karras, c’est celle où elle fait face, pour la première fois, à son père. Pourquoi le choix du commissariat pour cette violente rencontre familiale ?

Sylvain Saada : Parce qu’il y a des témoins, il y a notre regard à nous, extérieur. Quand vous avez une dispute avec quelqu’un que vous aimez, si vous êtes en tête-à-tête chez vous, ça atteint une certaine intensité. Mais si vous le faites en public, c’est encore plus violent, encore plus fort.

Et là, tout le monde est tétanisé et surtout autour, il y a tous ceux qui connaissent ce père vaguement. Ces gendarmes, ils connaissent tout le monde. Donc qu’il y ait tous ces témoins à la gendarmerie, ça accentue la violence de la situation.

Bulles de Culture : Et ce geste de sortir sa matraque télescopique…

Constance Labbé : Ce n’était pas écrit qu’elle sortait sa matraque, on a trouvé l’idée sur le moment. Je voulais qu’on sente que j’avais un pouvoir sur lui, que je ne me laissais plus faire et que je n’avais plus peur de lui.

Mais en même temps, il fallait aussi qu’on sente que j’avais encore un petit peur et que ça reste mon père et que ça me touche. C’était vraiment un challenge de montrer à la fois la force et la fragilité.

Notre avis ?

Si la série Piste noire prend un peu de temps à planter son décor et son riche univers, le surprenant face-à-face tendu entre la maréchal des logis-chef Karras et son père lors de leurs retrouvailles au commissariat est une réussite et donne envie de suivre la série jusqu’à sa résolution finale. Surtout avec son excellent duo, la talentueuse Constance Labbé et le méconnaissable Thibault de Montalembert.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fred Grivois (@fredgrivois)

Synopsis épisodes 3 et 4 :

Grâce à l’enquête d’Émilie (Constance Labbé) et du major Servoz (Thibault de Montalembert), le cadavre de la caravane est identifié. C’est un employé de l’Isba, l’hôtel de Boris Arnoux (Pierre-Yves Bon), le champion des Clairies. Mais d’où viennent les 150 000€ ?

La piste du trafic de drogue est privilégiée par Émilie et Servoz, qui piègent le dealer de la station qui n’est autre que Baptiste Montfort (Jules Sagot), le jeune frère d’Émilie. Elle n’a pas d’autre choix que de placer son propre frère en garde à vue.

Dès lors, c’est à la violence de son père (Christian Rauth) et aux terribles silences de sa mère (Christiane Millet) qu’Émilie va devoir se confronter.

En plein désarroi, Émilie doit pourtant assumer son rôle de gendarme mais aussi de mère divorcée, et régler en urgence les agissements d’un groupe d’écologistes enragés contre le projet immobilier de la mairie sous la houlette d’Alexia Maldini (Solène Rigot).

qsdqsdqs

Notre avis ?

A venir…

3 questions à la comédienne Constance Labbé et au coscénariste Sylvain Saada

A venir…

Synopsis épisodes 5 et 6 :

A venir…

Notre avis ?

A venir…

3 questions à la comédienne Constance Labbé et au coscénariste Sylvain Saada

A venir…

En savoir plus :

  • Piste noire est diffusé sur France 2 du lundi 23 janvier 2022 à lundi 6 février 2023 à 21h10
  • La série est proposée en streaming et en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel

Un commentaire

  1. A2 ce lundi 23 janvier 2023. Piste noire : 1 mort carbonisé. Meutres au paradis …… soirée bien attristante par ces temps de morosité !
    Qu’on se rassure je ne perds pas trop de temps devant de si vilaines émissions. J’ai décroché rapidement devant Piste noire. C’est vraiment inadmissible et complètement inutile pour le film qu’on fasse des gros plans sur un corps carbonisé.
    De plus au niveau écolo, cette émission est hors norme. Un gendarme allume un certain nombre de cigarettes, ce qui devait être interdit à la télé.
    De plus au lieu d’éteindre sa cigarette quand on le lui demande, il le jette par la vitre de la voiture.
    Connaissez-vous « ici commence la mer, ne jetez rien »
    Entre un bon bouquin et cette m…. à la télé, mon choix et vite fait.
    Je suis convaincu qu’il faut cesser de présenters tous ces drames, sauf peut-être pour faire de l’audimat et du fric.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.