Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
1945, les enfants du chaos image documentaire
Le documentaire "1945, les enfants du chaos" © Eléphant Adventures

Interview / Agnès Pizzini pour le documentaire « 1945, les enfants du chaos »

Diffusé le dimanche 22 janvier sur France 5, le passionnant documentaire 1945, les enfants du chaos (2022) d’Agnès Pizzini et Julien Johan aborde un aspect méconnu de la Seconde Guerre mondiale. Interview Bulles de Culture de la coréalisatrice Agnès Pizzini.

Synopsis :

Mai 1945, la Seconde Guerre mondiale s’achève. L’Europe n’est plus qu’un gigantesque champ de ruines. Des millions de personnes déplacées par le conflit, errent au milieu des décombres. Parmi elles, des centaines de milliers d’enfants. Orphelins, perdus, livrés à eux-mêmes.

3 questions à Agnès Pizzini, coréalisatrice du documentaire 1945, les enfants du chaos

Avec une écriture d’Agnès Pizzini, Julien Johan et Hugues Nancy, une réalisation d’Agnès Pizzini et Julien Johan, une narration de Céline Sallette et une musique originale de Jérome Rebotier, le documentaire 1945, les enfants du chaos conte comment des enfants européens ont vu leur vie basculer à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Rencontre Bulles de Culture avec la documentariste Agnès Pizzini.

Bulles de Culture : C’est un pan peu connu de l’après guerre que vous soulevez dans ce documentaire…

Agnès Pizzini : Absolument, ça a été assez peu documenté. Il y a un historien français qui a travaillé là-dessus, mais de façon globale, sur les enfants perdus dans l’après-guerre, qui sont alors un véritable enjeu.

C’est donc un sujet totalement méconnu. Il y a néanmoins une historienne américaine [NDLR : Tara Zahra] qui a travaillé dessus et je suis parti de son livre, Reconstructing Europe’s Families after World War II. Elle s’est intéressée à tous ces enfants qui erraient en Europe et qui vont être récupérés par les uns et les autres, en fonction de leurs intérêts et du territoire qu’ils occupent.

Bulles de Culture : Il y a notamment le récit de ces enfants nés de soldats français et de mères allemandes pendant l’occupation française en Allemagne…

Ils ont été volés et arrachés à leur mère pour être envoyés en France et adoptés par des familles françaises. Et c’est quand ils deviennent grands-parents qu’ils font des recherches et finissent parfois par retrouver leur génitrice en Allemagne. Mais il y en a qui ne savent toujours pas d’où ils viennent et qui sont leurs vrais parents génétiques.

Bulles de Culture : Et comment contez-vous toutes ces histoires ?

A travers les journaux intimes de plusieurs travailleuses sociales. Car après guerre, l’UNRRA [NDLR : l’Administration des Nations unies pour le secours et la reconstruction] va prendre en charge les millions de réfugiés sur le territoire européen. Et les travailleuses sociales de l’UNRRA se rendent compte qu’il y a des enfants qui sont abandonnés et elles vont raconter ce qu’elles voient, ce qu’il se passe. Donc à travers leurs journaux intimes — c’est la partie fiction qu’on a tourné en Pologne —, on raconte l’histoire de ces enfants et leurs pérégrinations sur le territoire européen.

En savoir plus :

  • 1945, les enfants du chaos est diffusé sur France 5 le dimanche 22 janvier 2023 à 20h55
  • Le documentaire est proposé en streaming et en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.