enfr
Informations

Critique / « Les Fantasmes » (2021) : une comédie très divertissante

Les frères Foenkinos réunissent un casting cinq étoiles pour évoquer la sexualité humaine sous diverses pratiques dans Les Fantasmes. La comédie noire est dans les salles de cinéma depuis le 18 août 2021. La critique et l’avis de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Face à leurs fantasmes, six couples tentent d’explorer les faces cachées de leur vie intime. Six questionnements sur l’accès au plaisir. Du jeu de rôle à l’abstinence, en passant par l’exhibition, six histoires séparées avec au centre le même questionnement sur le désir aujourd’hui. Le sien mais aussi celui de l’autre…

Les Fantasmes, remake d’un film australien

La dacryphilie (être excité par les larmes), la sorophilie (être excité par la sœur de l’être aimé), la ludophilie (le fait d’être excité par l’idée de jouer un rôle), la dacryphilie (être excité par les larmes), la sorophilie (être excité par la sœur de l’être aimé), la thanatophilie (être excité par la mort), l’hypophilie (être excité de ne plus faire l’amour), l’autagonistophilie (être excité d’être regardé en faisant l’amour)…  Stéphane Foenkinos et David Foenkinos ont choisi 6 fantasmes, parmi les plus de 250 répertoriés, pour servir de base à 6 histoires différentes regroupées dans film à sketchs. Les Fantasmes est le remake d’un film australien, If you love me, resté confidentiel en France, dans lequel chaque segment reprenait un fantasme singulier.

Les Fantasmes film photo
© Gaumont

Les frères Foenkinos s’emparent de cette thématique du désir pour livrer un long métrage, forcément inégal propre à chaque film à sketchs, mais qui remplit son cahier des charges en matière de divertissement. L’écriture des auteurs de Jalouse est bien reconnaissable autour d’un humour noir décapant abordant sans complexe des sujets douloureux (la mort, la tristesse) toujours avec un second degré efficace qui provoque le rire. Les réalisateurs œuvrent avec réussite pour ne jamais tomber dans la comédie graveleuse, pourtant au combien tentante sur un film avec une telle thématique. Les Fantasmes maintiennent le capte d’un long métrage subtil et frais.

« Un humour noir décapant« 

Le casting cinq étoiles est également l’un des attraits majeurs de ce film. On préférera les prestations des ainés. Karin Viard en premier lieu, qui illumine comme à chaque fois l’image grâce à un charisme naturel hypnotisant et un potentiel comique qui émane de son apparente sévérité. Le couple improbable Carole Bouquet et Monica Belluci, icônes cinématographiques constituant à elles seules les fantasmes de plusieurs générations de cinéphiles, est le bonbon acidulé de cette comédie noire. En revanche, l’association William Lebghil et Joséphine Japy convainc moins, à cause notamment d’une histoire d’amour au potentiel humoristique en dessous des autres.

Notre avis ?

Les Fantasmes remplit parfaitement les attentes d’une comédie attrayante en faisant rire son spectateur avec une parterre de comédiens talentueux au service d’histoires inspirées écrites avec la brillante plume inspirée à quatre mains des frères Foenkinos.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 18/08/2021
  • Distribution France : Gaumont
  • De Stéphane FoenkinosDavid Foenkinos
  • Avec Ramzy Bedia, Nicolas Bedos, Monica Bellucci, Carole Bouquet, Suzanne Clément, Joséphine De Meaux, Joséphine Japy, William Lebghil, Denis Podalydès, Jean-Paul Rouve, Céline Sallette, Alice Taglioni et Karin Viard
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.