Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
cannes meilleurs moments 2022

Cannes 2022 / Meilleurs moments du samedi 21 mai : Ostlund fait fort, Ulliel émeut

Le Festival de Cannes 2022 continue sa croisière avec la présentation ce samedi 21 mai de deux films en compétition officielle, chacun réalisé par deux détenteurs de la palme d’or. Cristian Mungiu (4 mois, 3 semaines et 2 jours) et Ruben Ostlund (The Square) feront-ils un doublé cette année ? Bulles de Culture vous raconte les meilleurs moments de cette cinquième journée. 

Meilleurs moments Cannes 2022 : Hommage à Gaspard Ulliel

La journée commence bien tristement avec la présentation de Plus que jamais d’Emily Atef, dernière apparition de Gaspard Uliel au cinéma. Sur la scène de la salle Debussy, la réalisatrice déclarait : « Je suis heureuse, heureuse, heureuse, heureuse, heureuse d’être là et de montrer notre film« .

Le dernier long métrage avec l’acteur de Juste la fin du monde résonnait tristement avec la réalité puisqu’il évoque une femme (Vicky Krieps) condamnée face à la maladie qui décide de refuser la greffe proposée pour partir seule en Norvège retrouvant un ancien malade rencontré sur internet. Cette décision est incompréhensible pour son mari (Gaspard Ulliel) qui tente de la résonner.

A-t-on un contrôle sur la mort ? Doit-on continuer à vivre pour soi ou pour les autres ? Comment dire adieu à un être cher ? Ce sont autant de questions que traitent le long métrage dont la thématique a plus que jamais résonné avec l’actualité suite au décès soudain de l’acteur principal en janvier dernier. A la fin de la projection, c’est une vague d’émotion qui s’empare de la salle devant les yeux embués d’Emily Atef et de Vicky Krieps.

La semaine de la critique se tournait davantage vers comédie avec la présentation en séance spéciale de Tout le monde aime Jeanne avec Blanche Gardin et Laurent Lafitte. Le premier film de Céline Devaux est une incursion dans la peau d’une quarantenaire paumée qui, au sommet de sa gloire médiatique, explose en plein vol à cause de l’échec de l’un de ses projets dédié à la protection des fonds marins. Elle doit désormais se reconstruire. Elle fait alors la rencontre d’un ancien camarade de lycée qui ne va plus la lâcher.

Tout le monde aime Jeanne s’inscrit dans la lignée des thématiques chères de l’humoriste qui aime incarner à l’écran ces femmes perdues dans leur existence comme dans Effacer l’historique (Kervern/ Délépine) ou dans sa récente série pour Canal+, La meilleure version de moi-même.

Ruben Ostlund et Cristian Mungiu en compétition

Après sa palme d’or en 2017 pour The Square, Ruben Ostlund revient fort en compétition avec son film Sans filtre. Cette bombe provocante a provoqué des émois parmi les festivaliers. Le cinéaste suédois écorne le rapport des classes avec une satire jouissif qui va très loin. Qui pourrait croire qu’on aurait autant ri pour du vomi ? Le réalisateur s’épargne la finesse et livre une comédie dans laquelle on sent qu’il se défoule. Quelques longueurs n’entachent pas les moments d’hilarités. Et si la palme d’or était une comédie ?

Avec R.M.N, Cristian Mungiu dresse un portrait peu enthousiaste de la société d’aujourd’hui, dénonçant l’ensemble des travers humains qui se cumulent dans un petit village multi-éthique de Transylvanie. Quand l’usine que Csilla dirige décide de recruter des employés étrangers, c’est un vent de xénophobie qui parcoure les habitants de la région qui reprochent à ces étrangers d’apporter chômage, précarité et délinquance. Le réalisateur roumain est fidèle à son rôle d’observateur d’une société qui tourne mal. Le cinéaste, qui n’est jamais parti bredouille de ces expériences cannoises passées, fait également fort au niveau de sa mise en scène proposant un plan fixe de plus de 15 minutes lors d’une assemblée municipale pour décider du sort de ces travailleurs étrangers venus travailler dans cette petite commune.

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.