enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] « Le Sang des Iles d’Or » (2017) avec Alexandra Vandernoot et Isabelle Vitari
Le Sang des Iles d'Or de Claude-Michel Rome image téléfilm
© Rémy GRANDROQUES / FTV

[Critique] « Le Sang des Iles d’Or » (2017) avec Alexandra Vandernoot et Isabelle Vitari

Le téléfilm Le Sang des Iles d’Or de Claude-Michel Rome est un thriller avec Alexandra Vandernoot et Isabelle Vitari. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire rediffusée sur France 3 le samedi 29 juin 2019.  

Synopsis :

Alors qu’elle a démissionné de la police après avoir échoué à traquer le tueur machiavélique qui a assassiné sa nièce, l’ex-commandant Sandra Pantakidis (Alexandra Vandernoot) a décidé de se retirer sur l’Ile de Porquerolles, où elle s’adonne maintenant à la plongée sous-marine et initie les enfants des écoles de Hyères. C’est alors qu’un deuxième crime survient, celui de Julia Montero (Claudia Fortunato), en tout point similaire au premier. Par défi, le tueur envoie à la police une balle de l’arme qu’il avait volée à Sandra 3 ans plus tôt…

Le Sang des Iles d’Or : un thriller adapté d’un roman policier

Avec un tournage dans le département du Var (dans les villes de Hyères et de Toulon et sur l’île de Porquerolles), un scénario de Claude-Michel Rome — d’après le roman L’Affaire du Port d’Alon (2014) de Jean-Marie Schneider —, une image de Bernard Dechet, une musique de Frédéric Porte et une réalisation de Claude-Michel Rome, le téléfilm Le Sang des Iles d’Or propose un duo d’enquêteurs mère-fille, interprété par Alexandra Vandernoot (Innocente, Noces Rouges) et Isabelle Vitari (Seconde chance, Nos chers voisins), confronté au retour d’un tueur qu’elle connaisse bien car il est responsable de la carrière interrompue de la mère dans la police et de l’éclatement de leur famille. 

Un bon téléfilm à la tension soutenue

Côté casting, on notera la présence notamment des comédiens Antoine Duléry, Gérard Dubouche (Le tuteur),  Alexis Loret, Jean-Jérôme Esposito (Ceux de 14) et David Kammenos dans la fiction unitaire Le Sang des Iles d’Or
Côté intrigue, mis à part le coupable qui peut être découvert assez rapidement par les téléspectateur.rice.s les plus averti.e.s, celle-ci ne manque pas de rebondissements et de retournements de situation grâce à un criminel particulièrement retors et une ambiance rendue tendue par les violents actes du tueur (enlèvements, meurtres) et par les nombreuses relations conflictuelles éclatant entre proches et entre collègues — des explosions de colères peut-être un poil forcées dans certaines scènes. De nombreux traumatismes passés sont également amenés à se résoudre, tels que le conflit entre l’ancienne commandante et sa fille ou l’histoire d’amour de jeunesse de la seconde avec un jeune voyou, joué par David Kammenos.

Bref, si on fait abstraction des très nombreuses incohérences au niveau des procédures policières, la fiction unitaire Le Sang des Iles d’Or est à ranger dans les bons téléfilms du samedi soir grâce à une tension soutenue et un méchant particulièrement rancunier et sans pitié.

En savoir plus :

  • Le Sang des Iles d’Or est diffusé sur France 3 le samedi 29 juin 2019 à 21h. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
  • Téléfilm déconseillé aux moins de 10 ans
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.