//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / ART / MODE / Exposition “David LaChapelle. After the deluge” au BAM Mons
Exposition David LaChapelle. After the deluge — Bam Mons image Archangel Michael, And No Message Could Have Been Any Clearer, 2009
© David LaChapelle Studio Inc.

Exposition “David LaChapelle. After the deluge” au BAM Mons

Le “Lille de Belgique” accueille une vaste rétrospective du travail du photographe et réalisateur américain David LaChapelle. Les images léchées de David LaChapelle. After the deluge au BAM Mons font réfléchir… même s’il a fallu du temps avant de concrétiser cette exposition. Bulles de Culture vous en dit plus.

Lieu de rêve pour tableaux sophistiqués

Le BAM Mons, musée des Beaux-Arts de Mons, reste un grand outil culturel de la vie de cette ville belge sacrée capitale culturelle européenne 2015. Même si le Thalys n’avait plus un accès direct à la gare de Mons dès le début des festivités, le déplacement valait la peine il y a deux ans pour l’exposition dédiée à Paul Verlaine en prison — l’exposition Verlaine, Cellule 252 où une installation très spirituelle avec les portes de sa cellule authentifiées (signée Rosette De Stefano) et disposées en cercle prouvait à elle toute seule l’hétérogénéité des pièces exposées. Projet architectural résolument contemporain alliant fonctionnel et rigueur muséale, le BAM Mons bénéficie de pièces lumineuses idéales pour accueillir cette fois en cette fin 2017, l’exposition d’un photographe réputé pour ses décors sophistiqués reproduits en taille réelle en studio : David LaChapelle. After the deluge.

David LaChapelle. After the deluge : Celui de la Terre

Exposition David LaChapelle. After the deluge — Bam Mons image Archangel Michael, And No Message Could Have Been Any Clearer, 2009
© David LaChapelle Studio Inc.

Dans cette ville aux allures de vieux Lille, vous avez actuellement — et ce, jusqu’au 25 février 2018 —, l’opportunité d’admirer l’une des plus vastes et des plus importantes rétrospectives consacrées au réalisateur du clip Everytime de Britney Spears en 2003 (celui-là même où elle imagine se suicider). Ça s’appelle David LaChapelle. After the deluge et ça retrace l’ensemble de son activité artistique des années 1990 à nos jours. Les grandes stars de la génération MTV, l’artiste les a mis en scène (Michaël Jackson, David BowieNaomi Campbell, Uma Thurman, Paris Hilton, Jennifer Lopez…). Mais l’autre versant de son œuvre, ce sont des tableaux plus personnelles mettant en avant ses inquiétudes face aux problématiques écologiques et éthiques touchant le monde. Plus de 100 photographies, évoquant toutes les facettes de sa production foisonnante et mises en avant grâce à des textes de qualité, sont exposées — dont plusieurs de grand format —, ainsi que des clips musicaux réalisés pour des chanteurs pop-rock bien connus — dont celui de Britney précité.

Artiste peu facile

Les consignes étaient claires lors du vernissage public du 27 octobre dernier de l’exposition David LaChapelle. After the deluge : pas de photo de ses photos ! David LaChapelle aurait même demandé qu’on intente un procès dans le quart d’heure à toute personne venue “flasher”. Au final, les visiteurs étaient libres d’utiliser smartphones ou appareils photos.

Eyes Open, David Lachapelle
© Thomas Schweigert

Mais le préambule à cette tension fut la préparation difficile et le report de l’exposition. Un litige a opposé le pôle muséal de la Ville et l’artiste américain. Le lancement de David LaChapelle. After the deluge a ainsi été décalé de deux semaines après que le bourgmestre (maire) de Mons ait dû calmer et rassurer l’artiste. Les raisons ? Les activités parallèles organisées pour faire de la promotion à l’expo et ainsi englober tous les publics. Or, réputé pour tout contrôler, David LaChapelle a fait part à la société intermédiaire qu’il ne souhaitait pas de ces activités susceptibles de reproduire et de dénaturer ses œuvres. Heureusement, tout est rentré dans l’ordre et David LaChapelle. After the deluge reste donc l’exposition-phare de la saison culturelle montoise.

En outre, The Passenger, mikado géant d’Arne Quinze, est toujours visible dans la rue perpendiculaire !

En savoir plus :

  • David LaChapelle. After the deluge du 28 octobre 2017 au 25 février 2018 au BAM Mons (Belgique), du mardi au dimanche de 10h à 18h
    Achat des billets d’entrée à visitMons (billetterie sur la Grand Place de Mons) du lundi au dimanche de 9h30 à 17h30 (jours fériés compris) ou par téléphone 7 jours/7, de 11h à 17h: 0032/(0)65.33.55.80, et sur le site internet
    Un ticket B-Excursion pour l’exposition (train depuis une gare belge comme Bruxelles + entrée expo) est disponible sur le site de la SNCB à des prix très avantageux
    Tarifs : 9€ tarif plein/6€ réduit

Luigi Lattuca

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Journaliste culturel fasciné par les comportements humains, aimant se retrouver défendant le ciné en solo et se délectant aussi de séries télé et d'essais percutants.

TOP 3 TV : "Desperate Housewives" (2004-2012), "Revenge" (2011-2015), "2 Broke Girls" (2011-...)
TOP 3 Cinéma : "Batman, le défi" (1992), "La Belle et la Bête" (1991), "8 Femmes" (2002)
TOP 3 Littérature : "Le bilan de l'intelligence" (1935) de Paul Valéry, "Robert des noms propres" (2002) d'Amélie Nothomb, "A nous deux, Paris !" (2012) de Benoît Duteurtre

Site personnel : Les caprices de Luigi

Laisser un commentaire