enfr
Accueil / CINEMA / [Critique] « Inferno » (2016) de Ron Howard
Inferno affiche

[Critique] « Inferno » (2016) de Ron Howard

Après Da Vinci Code (2006) et Anges et Démons (2009), le réalisateur Ron Howard retrouve le professeur Langdon, alias Tom Hanks, pour adapter le livre Inferno de l’écrivain à succès Dan Brown. L’avis et critique film de Bulles de Culture.

Synopsis :

Le célèbre expert en symbologie (Tom Hanks) suit la piste d’indices liés au grand Dante lui-même. Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie, et va devoir collaborer avec le docteur Sienna Brooks (Felicity Jones) pour retrouver la mémoire. Tous deux vont sillonner l’Europe dans une course contre la montre pour déjouer un complot à l’échelle mondiale et empêcher le déchaînement de l’Enfer…

Inferno manque de mysticisme

Inferno Felicity Jones Tom hanks image
© 2016 Sony Pictures Releasing GmbH

Alors que Ron Howard avait reçu les foudres des fans de Da Vinci Code au moment de sa sortie, il semble que la passion Dan Brown se soit un peu calmé aujourd’hui. Cependant, Da Vinci Code a bel et bien été mis sur un pique alors qu’objectivement le film n’était pas si mauvais et insufflait bien le mysticisme de l’ouvrage.

Dans Inferno, on perd par contre cette connexion ésotérique avec le livre pour ne s’intéresser qu’aux scènes d’action. C’est dommage car l’histoire autour de l’oeuvre de Dante méritait d’être plus creusée, d’autant qu’elle apportait une plus-value différente par rapport à d’autres blockbusters sans grande philosophie. Aussi, pour les plus férus d’aventures, on perd l’âme du mystère dans ce troisième opus, et on préférera plutôt se replonger dans un Benjamin Gates (2004).

Cependant, Inferno est d’une exemplarité sur le terrain des courses-poursuites, digne de Fast and Furious. On rajoute également au film des décors magnifiques avec un tournage dans les plus beaux monuments de Florence, faisant des plans cartes postales de la ville extrêmement attrayant.

Sidse Babett Knudsen, icône du moment

Inferno image Tom Hanks Sidse Babett Knudsen
© 2016 Sony Pictures Releasing GmbH

Côté acteur, Tom Hanks, Felicity Jones et même Omar Sy font pâle figure face à notre icône du moment, la comédienne Sidse Babett Knudsen.

Déjà vu au cinéma l’année dernière dans L’Hermine (2015) avec Fabrice Luchini, elle explose cette année dans la série évènement HBO Westworld et prochainement dans La Fille de Brest (2016) dEmmanuelle Bercot. Dans Inferno, Ron Howard lui fait camper les traits d’une spécialiste en immunologie qui aurait eu une histoire passée avec Robert Langdon. Certainement pas le rôle de sa carrière, mais on est tout de même conquis par le naturel de cette actrice de talent.

Inferno décevra surement les spectateurs d’aventures pour contenter ceux qui aiment l’action. C’est balle au centre pour Ron Howard.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 09/11/2016
  • Distribution France : Sony Pictures Releasing France

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.