Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
En roue libre affiche film

Critique / « En roue libre » (2022) de Didier Barcelo

Dernière mise à jour : juillet 21st, 2022 at 11:58

En roue libre de Didier Barcela réunit Marina Foïs et Benjamin Voisin dans un huis clos aux codes absurdes mais qui se transforme en une œuvre initiatique touchante grâce à ce duo solide. Le film sort dans les salles le 29 juin 2022. La critique et l’avis de Bulles de Culture. 

Synopsis :

La folle histoire de Louise (Marina Foïs) qui se retrouve un beau matin, prise au piège dans sa propre voiture, terrassée par une attaque de panique dès qu’elle veut en sortir, et de Paul (Benjamin Voisin) qui vole la voiture et du coup la kidnappe. Les voilà tous les deux embarqués dans un road-movie mouvementé !

Dans la lignée d’un Thelma et Louise

Qui n’a jamais été pris d’une crise d’angoisse dans sa voiture ? Que ce soit parce qu’il était coincé dans les bouchons à ne plus pouvoir fuir une circulation dense ou parce qu’il était enfermé dans son habitable à chercher désespérément le bouton pour sortir. Une chose est sûre, les français ont souvent les nerfs à vif sur la route  ! Pour son premier long métrage, Didier Barcelo inverse le concept de la claustrophobie en imaginant une femme, jouée par Marine Foïs, dont son anxiété généralisée la pousse à ne plus sortir de son automobile. Bloquée entre son volant et son siège arrière, elle doit tout faire dans ce lieu clos, entourée d’une ferraille qui semble la protéger d’un milieu extérieur hostile.

Dans cette aventure fantasque, cette quarantenaire inquiète fait la rencontre d’un voleur à la petite semaine qui braque sa voiture, alors qu’elle s’est cachée derrière le siège passager. Ce duo improbable va créer des liens en devenant des compagnons de route dans un road trip dans la lignée d’un Thelma et Louise.

La situation ubuesque de départ de En roue libre, non sans faire penser au style absurde de Quentin Dupieux, se transforme en une comédie initiatique légère, subtilement interpréter par la fougue positive de Benjamin Voisin, sacré cette année meilleur espoir masculin aux César pour Illusions perdues, et l’excentricité jouissive de Marina Foïs.

En roue libre photo avis film 2
©Julien Panie

Notre avis sur En roue libre ?

A défaut d’une grande originalité dans sa construction, En roue libre insuffle un grand vent de liberté pour cette comédie simple et bienveillante.

En savoir plus :

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.