Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Don Juan Affiche film

Critique Cannes 2022 / « Don Juan » (2022) de Serge Bozon : à Demy mot

Dernière mise à jour : juillet 21st, 2022 at 11:58

Don Juan de Serge Bozon était présenté en sélection Cannes Première au Festival de Cannes 2022. Le film musical avec Tahar Rahim et Virginie Efira sort simultanément dans les salles de cinéma. La critique et l’avis de Bulles de Culture.

Synopsis :

En 2022, Don Juan (Tahar Rahim) n’est plus l’homme qui séduit toutes les femmes, mais un homme obsédé par une seule femme (Virginie Efira) : celle qui l’a abandonné…

Don Juan : n’est pas Jacques Demy qui veut !

Abonné au cinéma d’expérience, Serge Bozon (Madame Hyde, Belle Dormant) a réservé à la croisette sa nouvelle bizarrerie, inspiré de la pièce de théâtre de Molière mais renversant le rapport de force en faisant de Don Juan un homme soumis délaissé par une femme qu’il tente de reconquérir.

Alors qu’il devait se marier, Don Juan est surpris en train de regarder une autre femme que la sienne au restaurant. La sanction est immédiate et les noces sont annulées. L’homme éconduit va rentrer dans un cycle obsessionnel, voyant dans toutes les femmes sa dulcinée qu’il va vouloir séduire à nouveau. Mais le personnage féminin sait jouer de lui.

Don Juan est une comédie emprunte de musicalité, faisant chanter les protagonistes lorsqu’ils expriment leurs sentiments. Sous un faux air des Demoiselles de Rochefort, n’est pourtant pas Jacques Demy qui veut avec ce faux rythme imposé par des chansons à l’écriture peu soignée.

Le film ne donne pas un écrin au superbe casting pour permettre de briller. Tahar Rahim est mièvre, Virginie Efira mollement aguicheuse. Seul Alain Chamfort provoque une émotion en allant toucher la corde du drame dans le rôle d’un vieux monsieur essayant de faire le deuil de sa fille.

Notre avis sur le film Don Juan ?

En se voulant moderne et inventif, Don Juan s’écroule sous la promesse d’un mythe auquel Serge Bozon n’aura pas réussi à s’attaquer.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 23/05/2022
  • Distribution France : ARP Sélection
Antoine Corte

Un commentaire

  1. Tout à fait d’accord.
    A lire les articles élogieux sortis dans la presse aujourd’hui, j’étais un peu inquiet à l’idée de ne pas avoir compris ce film. Je crois que l’équipe du film le vend et en parle très bien. Par contre, le résultat à l’écran n’est pas à la hauteur. Affaire à suivre, quand il sera en salle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.