Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
soirée anniversaire 75ème anniversaire Cannes 2022

Cannes 2022 / Meilleurs moments du mardi 24 mai 2022

Dernière mise à jour : mai 26th, 2022 at 06:33

Le cinéma du monde entier s’était donné rendez-vous hier soir au Grand Théâtre Lumière à l’occasion de la cérémonie d’anniversaire de la 75ème édition du Festival de Cannes 2022. Bulles de Culture vous raconte les meilleurs moments du mardi 24 mai 2022. 

Cannes 2022 : parterre de stars pour la soirée du 75ème anniversaire

Plus que jamais, la montée des marches a été riche en stars à l’occasion de la cérémonie du 75ème anniversaire du Festival de Cannes. Parmi les convives, si certains avaient déjà eu l’occasion de présenter un film cette année comme Michel Hazanavicius, Bérénice Bejo, Jean Dujardin, Louis Garrel… D’autres à l’inverse avaient fait le déplacement spécialement pour l’évènement comme Sophie Marceau, François Ozon, Jacques Audiard, Diane Kruger, Mélanie Laurent, Niels Schneider….

La totalité du jury Vincent Lindon, Rebecca Hall, Deepika Padukone, Noomi Rapace, Jasmine Trinca, Asghar Farhadi, Ladj Ly, Jeff Nichols et Joachim Trier a remonté les marches ensemble pour venir découvrir le film L’innocent de Louis Garrel, présenté hors compétition.

Celui qui a tourné avec de nombreux auteurs fait jouer Roschdy Zem, Anouk Grinberg et Noémie Merlant dans une comédie romantique suivant le parcours d’un jeune homme dont sa mère a décidé d’épouser un prisonnier. C’est le troisième film que présente Louis Garrel cette année à Cannes après L’envol de Pietro Marcello à la Quinzaine des réalisateurs et Les Amandiers de Valéria Bruni-Tedeschi en compétition officielle.

Tori et Lokita, les Dardenne sur la croisette

Autre ambiance plus tôt avec la présentation en compétition officielle de Tori et Lokita des Frères Dardenne. Les doubles palmés ont depuis Rosetta tous leurs films présents en compétition cannoise. En plus des deux prix suprêmes pour Rosetta et Le fils, les réalisateurs belges ont obtenu le prix du meilleur scénario pour Le silence de Lorna en 2008, le grand prix du jury pour Le gamin en vélo en 2011 et le prix de la mise en scène pour Le jeune Ahmed en 2019.

Le film suit un garçon et une adolescente sans papier, obligés de dealer de la drogue pour subvenir à leurs besoins.

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.