enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
ENORME photo film sophie letourneur
© AVENUE B PRODUCTIONS et VITO FILMS

Critique / « Enorme » de Sophie Letourneur en VOD et DVD

Parmi les comédies françaises sorties en 2020, le film Enorme de Sophie Letourneur est à mettre dans sa liste de rattrapage si jamais vous l’avez manqué au cinéma. Le long métrage avec Jonathan Cohen et Marina Foïs est disponible en VOD depuis le 2 janvier 2021 et arrive en DVD le 9 janvier prochain. La critique et l’avis sur le film. 

Synopsis :

Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric (Jonathan Cohen) veut un bébé, Claire (Marina Foïs) elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan.

Enorme : une comédie atypique avec un style quasi documentaire

Pour son cinquième long métrage, Sophie Letourneur fait d’Enorme une comédie atypique avec un style quasi documentaire. Le public saura tout des préoccupations liées à la maternité, des nausées matinales au déclenchement de l’accouchement. Il assistera notamment à une scène d’accouchement avec toutes les complications possibles commentées par une sage-femme professionnelle, entre le bébé qui se présente par le siège, l’épisiotomie et le décollement difficile du placenta de l’utérus après la naissance. Pour cela, la réalisatrice fait appelle à la technique du champ/contrechamp à la base d’une mise en scène ingénieuse et organisée. Le film utilise d’un côté des images tournées en mode documentaire laissant des intervenants œuvrer à leurs tâches quotidiennes. Le long métrage rend d’ailleurs un bel hommage aux personnels soignants qu’on voit assister pleinement les futurs parents. 

Un côté résolument burlesque

De l’autre côté, Jonathan Cohen et Marina Foïs sont les seuls comédiens professionnels de ce long métrage. Ils réussissent parfaitement à s’intercaler entre les scènes documentaires captées par la réalisatrice. Le duo est exceptionnel car il réussit à laisser son empreinte dans un scénario basé en partie sur l’improvisation. C’est notamment l’actrice de Papa ou Maman qui imagine son interaction avec l’agent d’accueil hospitalier lorsqu’elle demande de provoquer l’accouchement : « je ne suis pas un spa » déclare-t-elle.

La force d’Enorme est aussi son côté résolument burlesque. La comédie renverse les codes établis en mettant en avant le désir d’enfant de l’homme alors que la femme, carriériste, n’en souhaite absolument pas. Après La Flamme, parodie de l’émission de télé-réalité The Bachelor, Jonathan Cohen est parfaitement décalé dans ce rôle de manager/mari opportuniste qui vit au crochet du talent de sa moitié. L’acteur confirme qu’il sait assumer des situations ubuesques en les rendant hilarantes. Son personnage se retrouve notamment dans un atelier à la préparation de l’accouchement sans sa femme. Celui-ci y ressent des fausses contractions liées au stress. Marina Foïs garde le côté caustique qu’on lui connaissait déjà dans ses précédents rôles. Avec un air totalement sérieux, la prochaine présentatrice de la cérémonie des Césars peut envoyer des punch line bien pinçant.

Ce mélange de genre étonnant, entre documentaire et burlesque, apporte une grande originalité à ce film résolument enjoué et léger. 

En savoir plus :

  • Disponible en DVD/Blu-ray chez France.tv Distribution à partir du 09 janvier 2020
  • Disponible en VOD depuis le 02 janvier 2020
  • Réalisé par Sophie Letourneur, produit par Avenue B Productions et Vito Films, Avec Marina Foïs, Jonathan Cohen et Jacqueline Kakou, Durée : 1h41
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.