//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] « S.O.S. Fantômes » (2016), un reboot hanté par les studios

[CRITIQUE] « S.O.S. Fantômes » (2016), un reboot hanté par les studios

Plus de trente ans après l’original, S.O.S. Fantômes (Ghostbusters) fait son retour au cinéma dans un reboot de franchise dirigé par Paul Feig. Et cette fois-ci, ce sont quatre héroïnes qui partent à la chasse aux fantômes en 3D. La relève est-elle à la hauteur de toutes les attentes ? Notre verdict.

 

Synopsis :

Erin Gilbert (Kristen Wiig) et Abby Yates (Melissa McCarthy) sont deux écrivains en devenir, qui écrivent un livre expliquant que les fantômes existent. Quelques années plus tard, Erin décroche un prestigieux poste d’enseignante à l’université Columbia. Mais quand son livre refait surface, elle devient la risée de l’académie. Elle recontacte alors Abby et tente de prendre sa revanche lorsque des fantômes attaquent Manhattan

Un bon départ…

 

 

S.O.S. Fantômes commence plutôt bien. La scène d’ouverture est assez efficace et l’ambiance Ghostbusters est palpable. La talentueuse Kirsten Wiig entre ensuite en scène et introduit avec une bonne dose d’humour son drôle de personnage, ringard à souhait. Puis s’ajoutent Melissa McCarthy et Kate McKinnon (connue pour ses sketchs dans l’émission culte Saturday Night Live), à fond dans leurs personnages loufoques de scientifiques marginales.

L’alchimie entre les actrices est évidente et l’humour est au rendez-vous sous la baguette de Paul Feig, bien rôdé dans la direction de ces comédiennes spécialistes du genre. L’équipe de chasseuses de fantômes n’est pas encore au complet, mais déjà, on ose se réjouir un peu, le sourire aux lèvres : tout se passe aussi bien qu’on l’espérait. Mais ce sentiment sera malheureusement de courte durée…

Pourtant sur le papier, on était plutôt optimiste. Passée la réaction habituelle d’effroi à l’idée de voir un classique revisité par les studios, on était réconforté par certains éléments du projet. À commencer par le concept original (qui ne l’est déjà plus !) d’un reboot féminin. Ce nouveau S.O.S. Fantômes ne serait pas une simple copie modernisée de l’original. Les nouvelles héroïnes allaient nécessairement apporter quelque chose de différent, quelque chose de nouveau.

D’autant plus que le casting s’annonçait très prometteur avec en tête Kirsten Wiig et Melissa McCarthy, enfin réunie après l’excellent Bridesmaids (2011), réalisé par Paul Feig justement. Le réalisateur à l’origine du reboot féminin nous inspirait confiance. Avec une main sur le scénario, le soutien des anciens chasseurs (y compris le difficile Bill Murray) et ses actrices fétiches embarquées dans l’aventure, Paul Feig avait toutes les cartes pour tenir la barre de son film et mener à bien le projet.

Tout le début du film nous conforte donc dans cet enthousiasme mais la déception finale n’en est que plus grande ! Car lorsque le générique de fin défile sur l’écran, le constat est sans équivoque : le nouveau S.O.S. Fantômes est encore un reboot passé sous le rouleau compresseur des studios. Pourtant on y a cru, avec la ferme conviction que ça aurait pu marché.

Alors que s’est-il passé ?

Comment en sommes-nous arrivés là ?

Check Also

[CRITIQUE] « Baby Driver » (2017) : Edgar Wright à 200 à l’heure !

On savait qu’Edgar Wright en avait sous le capot. Mais avec son nouveau film Baby Driver, …

The Circle affiche film

[CRITIQUE] « The Circle » (2017), l’avenir transparent

The Circle de James Ponsoldt est une dystopie adaptée du livre best-seller de Dave Eggers sur …

Laisser un commentaire