//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / INTERVIEW TV / [INTERVIEW] Frédéric Rosset, créateur de la série “Irresponsable”
Irresponsable image-1
© Tetra Media Fiction / La Pépinière

[INTERVIEW] Frédéric Rosset, créateur de la série “Irresponsable”

Frédéric Rosset est le créateur de la série OCS Signature, Irresponsable. Il revient avec Bulles de Culture sur son parcours, sur sa formation à La Femis, sur la création de la saison 1 d’Irresponsable et sur ses influences.

Synopsis :

À 31 ans, Julien (Sébastien Chassagne) est loin d’être un adulte responsable : sans emploi, ni argent, il est contraint de retourner vivre chez sa mère (Nathalie Cerda), dans sa ville natale. Là, il tombe par hasard sur Marie (Marie Kauffmann), son premier grand amour d’adolescent qui avait à l’époque disparu du jour au lendemain, sans explications. Elle lui annonce qu’elle a un fils. Jacques (Théo Fernandez) a 15 ans et Julien est son père…

Irresponsable saisons 1 :
Rencontre avec Frédéric Rosset

 

Frederic Rosset image
© D.R.

Bulles de Culture : Quel est votre parcours jusqu’à la série Irresponsable ?

Frédéric Rosset : Mes premiers travaux d’écriture professionnels, dans le sens payés, c’étaient dans la bande dessinée avec Marion Duval, une bande dessinée pour enfants pour un magazine qui s’appelle Astrapi [NDLR: Marion Duval est une série de bande dessinée créée par Yvan Pommaux et éditée par Bayard depuis 1983]. J’ai écrit 4 tomes sous un format épisodique, soit un album de 36 pages et 6 pages par 6 pages pour le magazine.

D’un point de vue sériel, cela faisait très longtemps que j’avais envie de faire la même chose dans l’audiovisuel, pour une série télé. Mais j’avais le sentiment pendant très longtemps qu’en France, ce n’était pas possible. J’adorais travailler aussi dans le cinéma mais je faisais plus de la régie, du casting — je filmais les castings mais je ne les faisais pas passer —, du repérage…

Et puis j’ai fini par me rendre compte qu’il y avait de bonnes séries françaises qui existaient et que j’avais ratées comme Engrenages, Un village français, Les Revenants ou même les Fais ci fais pas ça… Je me suis dit : “Ok, il se passe quelque chose en France. Ce n’est plus juste Julie Lescaut“.

J’ai découvert ça d’un coup et je me suis rendu compte à quel point je passais à côté de quelque chose et qu’il y avait moyen de faire quelque chose en France. Et c’est à ce moment-là qu’est arrivée la formation de La Femis. Elle venait juste d’être créée, on ne savait pas à quoi cela ressemblerait mais c’était La Femis et c’était plutôt bon signe [NDLR : le cursus Création Séries TV de La Femis a été créée en 2013]. Et c’est comme ça que je me suis retrouvé d’un coup dans le milieu.

Bulles de Culture : Et vous avez pratiqué immédiatement à La Femis ?

Frédéric Rosset : Oui, une fois entré à La Femis, en 1 an, j’ai appris une chose : c’est à aller extrêmement vite. J’avais déjà écrit plusieurs choses mais en série télé, mes connaissances étaient vraiment de l’ordre de l’autodidacte. J’étais sériephile donc j’avais inconsciemment déjà des notions. On apprend énormément en regardant. Mais j’ai pu mettre des mots et m’entrainer énormément pendant cette année à La Femis.

Bulles de Culture : Vincent Poymiro [NDLR : co-créateur notamment de la série française Ainsi soient-ils, diffusée sur ARTE de 2012 à 2015] est cité dans le générique de la série Irresponsable. C’est parce qu’il a été votre tuteur à La Femis ?

Frédéric Rosset : Quand on est la Femis, on a une première partie où on apprend à écrire pour les autres, à écrire sur une série déjà existante avec le créateur de cette série. Avec mes camarades, on a écrit une hypothétique saison 3 de la série Reporters, une série de Canal+ qui n’a eu que 2 saisons [NDLR : Reporters est une série française créée par Olivier Kohn et diffusée de 2007 à 2009 sur Canal+]. Ensuite, de janvier à juillet, il faut écrire sa propre série : la bible et son pilote. Et là, on l’a fait avec un tuteur et le mien était François Poymiro. D’où l’importance de cet homme parce qu’il m’a vraiment aidé pour la création concrète de l’idée que j’avais en tête.

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

Canneséries 2018 affiche

Canneséries 2018 : Le déroulé de la programmation dévoilé

Lors d’une conférence de presse organisée à Cannes ce lundi 16 octobre 2017, la présidente …

Les Grands saison 2 image 1 (c) Empreinte Digitale / OCS / Fabien Campoverde

♥ [CRITIQUE & INTERVIEW] “Les Grands” saison 2 : Une nouvelle saison plus adulte

Coup de cœur de Bulles de Culture pour Les Grands saison 2 qui confirme toute …

Laisser un commentaire