//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE DVD] « My Life Directed by Nicolas Winding Refn » (2014) de Liv Corfixen
Le portrait d'une femme dans l'ombre d'un artiste

[CRITIQUE DVD] « My Life Directed by Nicolas Winding Refn » (2014) de Liv Corfixen

My Life Directed by Nicolas Winding Refn est le premier film de Liv Corfixen, la femme du cinéaste danois Nicolas Winding Refn. Derrière le documentaire sur le travail et l’intimité de Nicolas se dessine le portrait d’une femme restée trop longtemps dans l’ombre du réalisateur.

Synopsis :

Liv Corfixen a suivi son mari Nicolas Winding Refn de la pré-production du film Only God Forgives, au cours de laquelle il a amené sa famille avec lui pendant 6 mois à Bangkok, jusqu’à la présentation du film au Festival de Cannes.  De son rapport très spécial avec le cinéaste Alejandro Jodorowsky à sa forte amitié avec Ryan Gosling, My Life Directed by Nicolas Winding Refn nous plonge au cœur du processus créatif et de la vie privée d’un des plus grands réalisateurs du 21ème siècle.

My Life Directed by Nicolas Winding Refn :
Le making of d’un film ?

 

Actrice danoise notamment sur les films de son célèbre mari (Bleeder, Pusher, Inside Job),  Liv Corfixen a dû mettre un peu sa carrière de côté depuis son mariage avec le cinéaste en 2007 et l’arrivée de leurs deux enfants. Ce séjour en Thaïlande où c’est la première fois qu’ils ont pu accompagner Nicolas Winding Refn sur un tournage à l’étranger signera finalement son retour dans le cinéma. Parti pour tourner des images sur son mari au travail mais sans but précis, elle va peut à peu laisser transparaître au creux des images filmées le portrait d’une femme dans l’ombre imposante d’un artiste mondialement connu.

Le tournage d’Only God Forgives sera donc la toile de fond de ce documentaire My Life Directed by Nicolas Winding Refn où nous croiserons notamment le trublion cinéaste chilien Alejandro Jodorowsky et l’acteur fétiche du cinéaste danois, Ryan Gosling.

Les anecdotes sur le tournage du film en Thaïlande ne manqueront pas, comme cette amusante négociation de marchand de tapis entre Nicolas Winding Refn et des organisateurs thaïlandais désireux d’organiser une projection en présence de Ryan Gosling et lui. Nicolas acceptera le deal pour gagner 100 000 dollars qu’il réinjectera aussitôt dans le budget de son film en cours. Ou encore cette amusante discussion de Nicolas avec Ryan sur la conception du réalisateur de ce qu’est un film d’action (« LA violence est comme le sexe. Tout est dans les préliminaires »). Ou plus tard, le travail sur le tournage avec le coordinateur des cascades pour une scène de fusillade.

Le portrait passionnant et touchant
d’un couple

 

Mais en plus du fourmillement de ces anecdotes sur le travail du cinéaste danois, My Life Directed by Nicolas Winding Refn s’intéresse aussi à l’homme et à sa famille. Regard des enfants sur son travail (« C’est pas la fin du monde s’il pleut. Ce n’est jamais qu’un film »), interview du cinéaste au réveil, jeu de Ryan avec les enfants… cette approche de Liv Corfix nous plonge dans l’intimité de l’artiste, nous révélant peu à peu le visage d’un artiste perpétuellement inquiet et anxieux sur la qualité de son travail en cours : « Je ne peux pas montrer de signe d’anxiété, de doute, de nervosité ».

Caméra au poing et sous couvert d’un making of, Liv Corfix dévoile l’intimité de sa famille et dessine peu à peu dans My Life Directed by Nicolas Winding Refn le portrait passionnant et touchant d’un artiste au fait de sa gloire et en plein doute ainsi que celui d’une femme et mère de famille qui ne veut plus s’effacer mais exister aussi et se consacrer à sa carrière.

Pour la petite histoire, le tournage de ce documentaire a été prolongé plus tard par une véritable thérapie de couple pour Nicolas et Liv et leur permettre de surmonter leurs problèmes révélés en partie dans le film.

 

 

En savoir plus :

  • My Life Directed by Nicolas Winding Refn est disponible en VOD et DVD chez Wild Side depuis le 27 avril 2016

 

Check Also

Grave image Garance Marillier

[INTERVIEW] Entretien avec l’actrice Garance Marillier (« Grave »)

Sorti dans les salles en mars 2017, le film Grave de Julia Ducournau nous avait …

jamais contente image dvd

[CRITIQUE DVD] « Jamais contente » (2016) : Une comédie familiale touchante

Adapté des livres jeunesse Le Journal d’Aurore de Marie Desplechin, publiés aux éditions L’école des …

Laisser un commentaire