//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / #VivaMexico2015 – La Casa Más Grande Del Mundo (2015), sur les pas d’une petite bergère maya
Ana V. Bojórquez - La Casa Más Grande del Mundo - affiche

#VivaMexico2015 – La Casa Más Grande Del Mundo (2015), sur les pas d’une petite bergère maya

Ana V. Bojórquez - La Casa Más Grande del Mundo - afficheLa Casa Más Grande Del Mundo (2015) de Lucía Carreras et Ana Bojórquez est un conte initiatique Maya qui nous propulse aux sommets. Un film à partager en famille.
      

Synopsis :

Rocío (Gloria López) est une petite bergère Maya Mam de 8 ans qui vit au sommet des Hauts Plateaux du Guatemala avec sa mère et sa grand-mère. L’accouchement de sa mère devenant imminent, elle se voit confier la lourde responsabilité d’emmener paître leur précieux troupeau de moutons toute seule. La tâche va s’avérer moins facile qu’elle ne l’imaginait et Rocío va devoir traverser de nombreuses épreuves.

    
Il était une fois…
   

La Casa Más Grande Del Mundo est un conte initiatique qui nous entraîne aux côtés d’une petite fille qui entre brusquement dans l’âge adulte. Naïve et étourdie, elle est cependant pleine d’enthousiasme et de bonne volonté, mais se retrouve vite dépassée par les évènements.

Ce film évoque l’apprentissage parfois douloureux des responsabilités et les terreurs enfantines qu’il nous faut dépasser pour accéder à la sagesse.  

Voyage en Terres Mayas
     

Ana V. Bojórquez -La Casa Más Grande del Mundo
©‎ D.R.

    
A travers un paysage époustouflant, Lucía Carreras et Ana Bojórquez nous livrent un portrait brut et touchant d’une société en voie de disparition. Les traditions qui semblaient immuables s’estompent pourtant avec les générations. La précarité décime peu à peu les paysans et déjà les hommes ont déserté la campagne pour trouver du travail en ville. Les bergères se retrouvent donc bien seules avec leur troupeau dans ces magnifiques montagnes baignées de brume.

La Casa Más Grande Del Mundo est une histoire simple et sans artifice, très enrichissante du point de vue documentaire. Elle a été présentée en avant-première à la Berlinale 2015 puis pour la première fois sur les écrans français lors du Viva Mexico – Rencontres Cinématographiques au cinéma Étoile Lilas.
    

     
En savoir plus :

Check Also

The Meyerowitz Stories critique film photo

[CRITIQUE] « The Meyerowitz Stories » (2017), thérapie WoodyAlien par Noah Baumbach

The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach est le deuxième film Netflix de la compétition 2017 du Festival …

Barbara affiche critique film

[CRITIQUE] « Barbara » (2016), abyssale mise en abîme par Mathieu Amalric

Présenté en ouverture d’Un Certain Regard du Festival de Cannes 2017, Barbara de et avec …

Laisser un commentaire