//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / CINEMA: Territoire de la liberté (2014) d’Alexander Kouznetsov / Territoria Svobody (2014) by Alexander Kouznetsov

CINEMA: Territoire de la liberté (2014) d’Alexander Kouznetsov / Territoria Svobody (2014) by Alexander Kouznetsov

Après avoir exploré le Territoire de l’amour en 2010, emportant un succès d’estime dans plusieurs festivals dont celui des États généraux du documentaire de Lussas, le réalisateur Alexander Kouznetsov part en Territoire de la liberté (Территория свободы) pour son second long-métrage documentaire. 

After exploring the Territoire de l’amour in 2010, well-received by  several festivals including the États généraux du documentaire of Lussas, the director Alexander’s Kuznetsov goes to Territoria Svobody (Территория свободы) for his second documentary feature film.
More in English >> (Translation in progress, come bubble later)

Synopsis : Alors que la Russie est enclavée dans un régime politique contraignant, quelques habitants fuient l’agitation des villes pour se réfugier à Krasnoïarsk, capitale de la Sibérie et espace de liberté. Là-bas, ils peuvent s’adonner à des loisirs comme l’escalade ou l’exploration de la nature. Des communautés se forment au gré des répartition dans les isbas, maisons russes  typiques construites en bois au coeur de la réserve naturelle de Sibérie.

© Aloest Distribution

Oeuvre résolument contemplative, on retrouve les traces du passé de photographe du réalisateur. Des plans larges qui montrent une montagne accueillante en plein hiver aux scènes d’intérieurs plus resserrées qui dépeignent la vie quotidienne de ces aventuriers isolés autour des tâches quotidiennes, on sent un ancrage passionnel à montrer les paysages montagneux et à témoigner avec justesse de la simplicité de ce lieu insolite.

Le réalisateur sait titiller la sensibilité de son spectateur qui reste toujours attentif aux divers sons de la nature, aux réactions parfois très communes des personnages. La joie se retrouve autour d’un feu, ou  lors d’un repas le soir, ou encore en découvrant une grotte. Métaphore de cette corde sensible, on retient la scène où un protagoniste est en équilibre sur un fil. Il peut basculer à tout moment et tomber sur les rochers en contrebas. Pour autant, il est tenu par un harnais qui rassure.

En fer de lance de cette culture singulière, le documentaire se veut résolument chantant grâce notamment à l’hymne de ces randonneurs, nommés Stolbystes. Criant avec fierté leur indépendance, ils acclament à tue-tête une ode d’espoir :  « j’ai vécu une vie de chagrin mais hier, j’ai compris que si tu ne peux échapper à ton destin, chaque nuage porte une lueur d’espoir ». 
© Aloest Distribution

Pour autant, le film n’en n’oublie pas d’être un véritable pamphlet contre le parti russe actuellement au pouvoir. Dès les premières images, on y voit des scènes de révoltes populaires réprimées sévèrement par l’armée. Elles seront le prétexte à l’évasion.

Beaucoup plus subtil que dans le Leviathan d’Andreï Zviaguintsev où les protagonistes tiraient sur les anciens présidents soviétiques, il semble que le cinéma russe soit entré résolument en ordre de contestation en 2014. Territoire de la liberté viendra terminer cette année avec une  note d’espérance d’un avenir plus démocratique.

Antoine Corte

En savoir plus : 
http://petitapetitproduction.com/portfolio-item/territoire-de-la-liberte/ (site officiel du producteur Petit à Petit Production)
– http://www.aloest.com/fr/content/territoire-de-la-libert%C3%A9 (site officiel du distributeur)
  • Date de sortie France : 04/02/2015

Check Also

Le grand méchant renard et autres contes affiche

[CRITIQUE] « Le Grand méchant renard et autres contes » (2017) de Benjamin Renner et Patrick Imbert

Après son succès en librairie aux éditions Delcourt, Le grand méchant renard de Benjamin Renner …

K.O. affiche

[CRITIQUE] « K.O. » (2017) : Le mystère selon Fabrice Godert

Après des débuts sur grand écran très remarqués (Simon Werner a disparu nominé pour le …

Laisser un commentaire