enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Je dis donc je suis de Marie Bonhommet image documentaire
© ATLANTIS TV

Critique / « Je dis donc je suis » (2018) de Marie Bonhommet

Dernière mise à jour article : 16 avril 2020 à 23:57

Sélectionné au Festival de Luchon en 2019, Je dis donc je suis de Marie Bonhommet est un documentaire diffusé le mardi 19 février 2019 dans le cadre de l’émission Infrarouge, présentée par Marie Drucker sur France 2. L’avis et la critique de Bulles de Culture.

Synopsis :

Apprendre à penser librement, à argumenter, à avoir confiance en soi… c’est tout ce que souhaite Mathilde Levesque à ses élèves de Seconde.

Je dis donc je suis : avoir les outils pour décider de sa vie

Le documentaire Je dis donc je suis filme sur une année scolaire la classe de Seconde d’une professeure de français du Lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois. Auteure de Lol est aussi un palindrome (2015), Figures stylées : Les figures de style revisitées par les élèves et expliquées par leur prof (2017) et La Tête haute : Guide d’autodéfense intellectuelle (2019), Mathilde Levesque a fait le choix de continuer à enseigner en Seine-Saint-Denis où à l’opposé des clichés de violences que véhiculent ce département, elle a découvert des adolescents curieux et ayant le goût du débat. Sous le regard de la réalisatrice Marie Bonhommet, elle les pousse donc à avoir un esprit critique, à raisonner et à prendre confiance en eux afin de leur permettre de prendre en main leur destin et de pouvoir décider de leur vie. A cette fin, l’étude de la pièce de théâtre Dom Juan de Molière, du film documentaire 10e chambre : instants d’audience de Raymond Depardon, du roman Pierre et Jean de Guy de Maupassant, du livre Ce que parler veut dire. L’économie des échanges linguistiques de Pierre Bourdieu ainsi que les exercices de sophrologie ou la préparation à un concours d’éloquence sont autant d’outils qu’elle leur donne.

Certes, un sujet sur des enseignants particulièrement investis dans des écoles situées en zone d’éducation prioritaire n’est pas nouveau mais le documentaire Je dis donc je suis rappelle aussi l’importance de l’école dans la construction de citoyens de demain « acteurs de leur avenir ».

Je dis donc je suis

Seher, Lylia et Abdoul sont lycéens à Aulnay-sous-Bois. À l'âge où on apprend à penser librement, à argumenter, à avoir confiance en soi. Je dis donc je suis. Sur france•tv : bit.ly/2GSXfhd

Publiée par France 2 sur Lundi 18 février 2019

En savoir plus :

  • Je dis donc je suis a été diffusé dans la case documentaire Infrarouge de France 2 le mardi 19 février 2019 à 23h40
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page