enfr
Accueil / Tag Archives: Robert Downey Jr.

Tag Archives: Robert Downey Jr.

[Critique] « Spider-Man: Far From Home » (2019) de Jon Watts

Spider-Man Far From Home de Jon Watts affiche film cinéma

Après le dramatique dyptique final d’Avengers (Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame), c’est au super-héros adolescent Spider-Man que revient la tâche de proposer un nouvel élan à l’univers Marvel. L’avis et critique film de Bulles de Culture sur Spider-Man: Far From Home de Jon Watts, avec Tom Holland et Jake Gyllenhaal, visible dans les salles de cinéma françaises depuis le mercredi 3 juillet 2019.

Plus d'infos »

[Critique] « Avengers: Infinity War » (2018) de Joe et Anthony Russo

Avengers Infinity War de Joe Russo et Anthony Russo affiche

Après le tsunami provoqué par Black Panther en début d’année, on se demandait ce que le nouveau Marvel allait donner. Comment Joe et Anthony Russo allaient-ils réussir à mélanger cette pléthore de super-héros ? Certains Marvel ayant été moyennement accueillis, celui-là valait-il le voyage ? L’avis et critique film de Bulles de Culture sur Avengers: Infinity War. 

Plus d'infos »

Le Juge (2014), entre procès et drame familial / The Judge (2014), between trial and family issue

Le réalisateur David Dobkin, plus habitué aux comédies (Serial noceurs, Echange standard), change complètement de registre pour Le Juge. Idem pour Robert « Iron Man » Downey Jr. qui troque son costume de super-héros pour le costard, et se donne pour mission de sauver son père. The director David Dobkin, who usually does comedy movies (Wedding Carshers, Change-up), is on a complete new field this time with The Judge. And Robert « Iron Man » Downey Jr. exchange is superhero costume for a suit, in order to save his father. More in English >> (Translation in progress, come bubble later) Synopsis : Hank Palmer …

Plus d'infos »

CINEMA: Bulle Cannoise #4, divines tentations/heavenly temptations

Parmi la myriade d’affiches qui recouvrent les murs du Short Film Corner, celle du film Secret Tunnel de la Chinoise Xueqing XI frappe immédiatement par son design et par ses couleurs vives. Magnifique, le film est à l’image de son affiche : superbement éclairé, il regorge de détails, de couleurs… dans un petit village du Tibet, une voix-off empreinte de sagesse évoque une légende intemporelle, tandis que deux enfants commencent à s’aimer. Pendant 22 minutes, la frénésie du festival s’estompe, et l’on est transporté ailleurs. Among the myriad of posters that cover the walls of the Short Film Corner, that …

Plus d'infos »