enfr

Tag Archives: Benoît Poelvoorde

« Une famille à louer » sur France 3 : un film à voir ou pas ?

Une famille à louer image film cinéma

Dernière mise à jour article : 18 novembre 2020 à 21:59À la télévision ce soir et en streaming sur France 3 : Une famille à louer (2015) de Jean-Pierre Ameris avec Benoît Poelvoorde, Virginie Efira, François Morel, Pauline Serieys, Philippe Rebbot et Valerie Lindon. L’avis de Bulles de Culture sur cette comédie romantique diffusée le lundi 9 novembre 2020.

Plus d'infos »

[Critique] « L’Autre Dumas » (2009) de Safy Nebbou

L'Autre Dumas de Safy Nebbou photo 4

Dernière mise à jour article : 17 septembre 2019 à 16:04En réalisant l’adaptation de la pièce de théâtre de Cyril Gely et Eric Rouquette, Signé Dumas, le réalisateur français Safy Nebbou nous raconte une histoire étonnante et peu connue d’un des plus illustres écrivains français, Alexandre Dumas. L’avis et critique film de Bulles de Culture sur le long métrage L’Autre Dumas avec Gérard Depardieu et Benoît Poelvoorde, diffusé sur France Ô le lundi 13 août 2018.

Plus d'infos »

Critique / « Une famille à louer » (2015) : un scénario catastrophe

Une famille à louer affiche film cinéma

Dernière mise à jour article : 9 novembre 2020 à 12:39Ébloui par le précédent film de Jean-Pierre Améris, Marie Heurtin (2014), on était donc plus qu’impatient de découvrir sa nouvelle réalisation. Mais alors qu’on s’attendait à une bonne comédie sociale française basée sur un concept à la Pretty Woman (1990), Une famille à louer apparait sans saveur, comme un mauvais téléfilm. L’avis et la critique film de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

CINEMA: La rançon de la gloire (2013), période de crise / The Price of Fame (2013), a period of crisis

CINEMA: <i>La rançon de la gloire</i> (2013), période de crise / <i>The Price of Fame</i> (2013), a period of crisis 1 image

Dernière mise à jour article : 5 avril 2019 à 01:34 On connaît Xavier Beauvois pour ses drames éminemment humanistes, toujours entre liberté artistique et critique de la société. Dans Des hommes et des dieux (2010), inspiré de faits réels, il était question du sacrifice des moines Cisterciens en 1996 dans un contexte de montée du fanatisme en Algérie. Gardant toujours ce pied dans le réel puisque s’inspirant d’une histoire vraie, le réalisateur change cependant de registre avec La rançon de la gloire (2014), et s’attaque cette fois-ci à la comédie. Inconnu de sa filmographie, ce genre lui va comme …

Plus d'infos »

You cannot copy content of this page