enfr

Tag Archives: Ansel Elgort

La saga « Divergente » sur RTL9 à partir du vendredi 16 octobre

Divergente 2 : l’insurrection - image

Tous les vendredis à 20h50 à partir du 16 octobre 2020, RTL9 rediffuse les trois longs métrages de science-fiction dystopique de la franchise Divergente (Divergente, Divergente 2 : L’insurrection et Divergente 3 : Au-delà du mur) issus des best-sellers de l’auteure américaine Veronica Roth, qui a « imaginé une société dont le but serait d’éradiquer la peur afin que le peuple soit affranchi de toute phobie ». Leur adaptation cinématographique a généré plus de 765 millions de dollars au box-office mondial. Synopsis Divergente : Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, …

Plus d'infos »

Critique / « Baby Driver » (2017) : Edgar Wright à 200 à l’heure !

Critique / "Baby Driver" (2017) : Edgar Wright à 200 à l'heure ! 1 image

Dernière mise à jour article : 8 juin 2020 à 01:29On savait qu’Edgar Wright en avait sous le capot. Mais avec son nouveau film Baby Driver, le réalisateur anglais passe la vitesse supérieur et nous fait une superbe démonstration de toute la virtuosité de sa mise en scène. Cool, fun et endiablé, Baby Driver va vous faire flasher ! La critique et l’avis film de Bulles de Culture. 

Plus d'infos »

Critique / « Divergente 3 : Au-delà du mur » (2016) : sous les pavés, La Marge !

divergente-3-affiche

Dernière mise à jour article : 24 février 2020 à 11:59Tris, Quatre et leurs amis sont de retour et c’est tout un monde de l’autre côté du mur qui s’ouvre à eux dans Divergente 3 : Au-delà du mur (The Divergent Series: Allegiant) de Robert Schwentke. Mais bien évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu et ils seront loin d’être au bout de leurs surprises. Mais peut-on réellement changer le monde dans lequel nous vivons ? L’avis et la critique film de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

Critique / « Nos étoiles contraires » (2014) : être malade, complètement malade

Critique / "Nos étoiles contraires" (2014) : être malade, complètement malade 2 image

Dernière mise à jour article : 11 décembre 2019 à 13:27« Il y a plusieurs façons de raconter une histoire triste. On peut décider de l’embellir (…) mais ce n’est pas la réalité ». Tels sont les mots d’ouverture prononcés par Hazel Grace (Shailene Woodley) qui tranchent avec la vision édulcorée des traditionnelles comédies romantiques. Avec Nos étoiles contraires (The Fault in Our Stars) de Josh Boone, on sait dès le début qu’on sera confronté à une histoire dure, une histoire de souffrance : bref l’histoire de la vie ! L’avis et la critique film de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

You cannot copy content of this page