enfr
Accueil / ACTU / [Cannes 2019] Rencontre cannoise avec Eugenia Kuzmina
Eugénia Kuzmina photo
© D.R.

[Cannes 2019] Rencontre cannoise avec Eugenia Kuzmina

Dans le cadre du Festival de Cannes 2019, Bulles de Culture a rencontré Eugenia Kuzmina. La jeune actrice russe a déjà tourné notamment avec Woody Allen et John Turturro (Apprenti Gigolo) ou récemment dans le film Netflix, Isn’t it Romantic (2018). Elle sera l’année prochaine à l’affiche du prochain film de Guy Ritchie, The Gentleman

Bulles de Culture : Comment avez-vous commencé votre carrière d’abord en tant que mannequin, puis désormais en tant qu’actrice ? 

Eugenia Kuzmina : J’ai grandi en Russie dans une famille très modeste. Un jour, quelqu’un dans la rue me demande si je souhaitais devenir mannequin pour gagner plus d’argent que mes parents. J’ai vu une opportunité pour subvenir aux besoins de ma famille et également pour voyager à travers le monde. C’était une période que je ne regrette pas. Puis, après être devenue maman, je me suis installée à Los Angeles avec mon mari. Mon agent m’a proposé quelques rôles au cinéma. C’est comme ça que je me suis lancée dans le 7ème art. 

Bulles de Culture : Vous aimez beaucoup faire du stand up. Racontez-nous votre expérience dans ce domaine. 

Eugénia Kuzmina : J’ai d’abord vu Gad Elmaleh qui est mon premier modèle dans le stand up. Lorsque j’ai commencé à être actrice, on m’a conseillé de faire du théâtre pour être en contact direct avec le public. Cependant, il n’y avait pas beaucoup de rôle pour des jeunes femmes russes dans le milieu théâtral. J’ai tourné avec John Turturro et Woody Allen dans Apprenti Gigolo. Il était question de stand-up dans ce film. Je me suis mise à cette exercice. C’était cool de pouvoir raconter des histoires en touchant directement les gens. Je n’étais pas là pour faire rire. Je m’adaptais chaque jour au public dans la salle. 

Bulles de Culture : Quelle est votre expérience sur Isn’t it Romantic ?

Eugenia Kuzmina : Je n’ai pas passé de casting pour ce film. J’ai rencontré le réalisateur, Todd Strauss-Schulson, lors d’un diner. Il m’a alors proposé d’intervenir dans cette comédie romantique. Il a trouvé que j’avais le talent pour ce genre de rôle. Et je dois dire que la « comédie romantique » m’attire beaucoup. C’est vers quoi j’aimerais aller. 

Bulles de Culture : L’année prochaine, on vous verra dans le prochain film de Guy Ritchie, The Gentleman

Eugenia Kuzmina : Là, on est loin de la comédie romantique puisque j’interprète le rôle d’une méchante russe très riche. On me verra surtout au côté de Michelle Dockery dans ce film (Downton Abbey). 

Bulles de Culture : Qu’espérez-vous de votre Festival de Cannes 2019 ?

Bulles de Culture : J’aimerais beaucoup percer dans le cinéma français. Les films français envoient quelque chose qui ne transparait pas dans les oeuvres étrangères. Je pense que le cinéma tricolore donne également plus de chances au multiculturel, ce qui correspond davantage à ce que je suis et ce que je souhaite incarner. 

Interview réalisée le 15 mai 2019 dans le cadre du Festival de Cannes 2019.

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.