enfr
Accueil / ACTU / Ce qu’il faut attendre du Festival de Cannes 2019
Affiche Festival de Cannes 2019 programme
© Photo : La Pointe courte / 1994 Agnès Varda et ses enfants - Montage & maquette : Flore Maquin

Ce qu’il faut attendre du Festival de Cannes 2019

Le Festival de Cannes 2019 ouvre ses portes le mardi 14 mai. Après une année 2018 qui a tenté de renouveler les talents, la sélection officielle, concoctée par Thierry Frémaux, signe le retour de grands habitués. Découvrez les moments forts du programme.  

Une compétition officielle du Festival de Cannes 2019 pleine de promesses

Le jury présidé par le réalisateur Alejandro González Iñárritu aura la lourde tâche de départager 21 films en compétition officielle. Dès l’ouverture, la course à la Palme d’Or sera lancée avec la présentation du film The Dead don’t lie de Jim Jarmusch. Trois ans seulement après sa dernière sélection avec Paterson, le réalisateur tente à nouveau le bain cannois en proposant un film de zombies avec Bill MurrayAdam Driver et Chloë Sevigny. Cette amuse-bouche lancera les festivités d’une quinzaine cinéphile qui se veut sous les signes des retrouvailles. 

Annoncé comme l’un des évènements de cette édition cannoise, Quentin Tarantino revient en compétition avec Once Upon a time… in Hollywood, tout juste 10 ans après Inglorious Basterds. Il sera accompagné pour ce faire de Leonardo DiCaprio et de Matt Damon. Autre icône à revenir lors de ce Festival de Cannes 2019, Pedro Almodóvar qui va proposer un film très personnel basé en partie sur sa vie, Douleur et Gloire avec Antonio Banderas

Le retour des palmés

L’édition 2019 du Festival de Cannes marque également le retour des palmés Ken Loach (Sorry We Missed You), Les Frères Dardenne (Le Jeune Ahmed), Terrence Malick (Une vie cachée) et Abdellatif Kechiche (Mektoub My Love : Intermezzo). De son côté, l’enfant de Cannes, Xavier Dolan, se pose résolument en position de favori pour la palme avec Matthias et Maxime, après avoir déjà remporté le Prix du Jury pour Mommy et le Grand Prix pour Juste La Fin du Monde. Plus habitué aux récompenses à Berlin ou Venise, le réalisateur Marco Bellocchio tentera de remporter son premier prix cannois avec Le Traître

Arnaud Desplechin fût le roi de l’ouverture du Festival de Cannes 2017 avec Les Fantômes d’Ismaël. C’est désormais en compétition qu’il se place cette année avec Roubaix, une lumière. L’étendard français sera également représenté par Justine Triet (Sibyl) et Céline Sciamma (Portrait de la jeune fille en feu). Enfin, aucune édition de Cannes ne serait crédible sans la présence d’Isabelle Huppert, on retrouve donc cette année l’actrice en compétition officielle dans Frankie d’Ira Sachs, réalisateur de Brooklyn Village

Des noms plus confidentiels

Parmi cette avalanche de noms médiatiques, des auteurs moins connus du grand public viennent se hisser dans la liste de la compétition officielle. Le cinéaste Elia Suleiman viendra présenter It Must Be Heaven. Le réalisateur roumain Corneliu Porumboiu essaiera de faire émerger Les Siffleurs. Enfin, le réalisateur Ladj Ly (A Voix Haute) est le seul à concourir pour un premier film avec Les Misérables

Echappant à la polémique autour de Netflix, Bonj Joon-Ho présentera Parasite, après avoir créé un séisme en 2017 avec Okja, réservé à la plateforme américaine de vidéo en ligne. Le cinéma asiatique sera également représenté par le sud-coréen Diao Yinan avec Le Lac aux oies sauvagesMati Diop (Atlantique), Jessica Hausner (Little Joe) et Kleber Mendonça Filho/Juliano Dornelles (Bacurau) complètent cette riche compétition du Festival de Cannes 2019

La sélection hors-compétition

Le hors -compétition du Festival de Cannes 2019 est composé également de petits atouts très attendus. Rocketman de Dexter Fletcher, biopic sur le chanteur Elton John, donnera un vent de folie musical sur la croisette, avec peut-être le même succès en salles que Bohemian Rhapsody. Un documentaire réalisé par Asif Kapadia évoquera la vie de Diego Maradona. Grand habitué de l’effervescence cannoise, le sulfureux Gaspard Noé aura encore une fois de quoi choquer les festivaliers avec le court-métrage Lux Æterna

Le hors-compétition est aussi l’occasion de rendre hommage au cinéma expérimental de Nicolas Winding Refn (Too Old to Die Young), au cinéma de patrimoine avec la présentation de Shining de Stanley Kubrick ou encore au cinéma nostalgique avec Les Plus belles années d’une vie de Claude Lelouch, suite d’Un homme et une femme avec toujours avec Anouk Aimé et Jean-Louis Trintignant. Enfin, c’est le duo Eric Nakache et Olivier Toledano qui conclura les festivités lors d’une dernière séance de clôture avec le film Hors Normes

En savoir plus :

  • Le Festival de Cannes 2019 aura lieu du 14 au 26 mai
  • Retrouvez sur le site de Bulles de Culture et nos réseaux sociaux toutes nos chroniques quotidiennes liées aux films projetés
  • Site officiel du festival

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.