enfr
Accueil / MUSIQUE / FESTIVALS DE MUSIQUE / CONCERTS / ♥ [Critique] « Fiers et tremblants » de Marc Nammour et Loïc Lantoine : La sensibilité en étendard
FIERS ET TREMBLANTS de MARC NAMMOUR - LOÏC LANTOINE image live chanson
© Malika Oumellil

♥ [Critique] « Fiers et tremblants » de Marc Nammour et Loïc Lantoine : La sensibilité en étendard

Avec Fiers et tremblants, Les Scènes du Jura ont proposé une création originale rassemblant le rappeur Marc Nammour et le chanteur Loïc Lantoine. Bulles de Culture a assisté à la première. Notre avis et critique musique sur ce concert coup de coeur.

Fiers et tremblants : une association inédite et splendide

FIERS ET TREMBLANTS de MARC NAMMOUR - LOÏC LANTOINE image live chanson
© Malika Oumellil

Ce que Les Scènes du Jura ont offert à leur public avec Fiers et tremblants, c’est l’histoire d’une rencontre originale, celle de Marc Nammour, artiste associé du théâtre jurassien pour trois ans, et de Loïc Lantoine, parolier et interprète émouvant de chanson française. Et à la genèse de cette rencontre inédite se trouve l’admiration du rappeur pour son aîné. Mais très vite, Fiers et tremblants donne à voir une réelle connivence et les deux artistes flamboient dans une aventure musicale et humaine saisissante. Il faut dire que l’univers rap de Marc Nammour rencontre à merveille celui de Loïc Lantoine.

Pour donner corps à cette association, Marc Nammour et Loïc Lantoine sont accompagnés des musiciens de La Canaille, groupe dont le rappeur est la voix habituelle. Les deux artistes proposent en outre un répertoire original, constitué en bonne partie de textes co-écrits pour l’occasion, qu’ils agrémentent de chansons de leur répertoire personnel. L’univers qu’ils créent ainsi est singulier et d’emblée convaincant.

Une écriture et une interprétation sensibles et justes

FIERS ET TREMBLANTS de MARC NAMMOUR - LOÏC LANTOINE image live chanson
© Malika Oumellil

Ce qui rassemble les deux artistes, c’est la sensibilité qu’ils revendiquent et dont ils font le fil rouge de leur spectacle avec des chansons comme Fiers et tremblants et Gloire aux perdants, écrites pour le spectacle, ou encore à travers un hommage à Anne Sylvestre avec Les gens qui doutent.

Que cette sensibilité s’incarne dans la pudeur des textes de Loïc Lantoine ou dans l’indignation révoltée de Marc Nammour, elle resplendit sur scène avec une incroyable beauté et une émotion bouleversante. Leur poésie étincelle en dialoguant et pétille par ricochet. Car Marc Nammour et Loïc Lantoine ont aussi cela en commun de proposer des textes finement ciselés, magnifiquement écrits, parfois virulents et incisifs, parfois infiniment tendres.

Fiers et tremblants oscille en effet entre engagement et émotivité, entre délicatesse et poing levé. Faisant le pari de revendiquer fragilité et fêlures, simplicité et brûlures, les deux artistes font entendre l’écho de cette mélancolie, qui rend l’être amèrement conscient du monde qu’il voit tourner autour de lui, sans pour autant sombrer dans l’âpreté du renoncement ou la noirceur du ressentiment. Fiers et tremblants chante l’amour de la vie, aussi imparfaite et vacillante soit-elle, et le courage de celles et ceux qui traversent son fil comme de maladroits équilibristes, qui chancellent et faiblissent, chutent et se relèvent, mais ne renoncent jamais.

C’est en somme à une rencontre magnifiquement réussie que vous convie Fiers et tremblants. La magie opère si bien entre les deux artistes, les musiciens et le public qu’on voudrait voir le moment se prolonger et souhaiter au spectacle de pouvoir s’épanouir dans d’autres lieux , d’autres régions, pour délivrer ailleurs et partout les mots sensibles, sensés et sublimes de cette musique salvatrice. C’est un concert coup de coeur de Bulles de Culture.

En savoir plus :

  • Fiers et tremblants à Les Scènes du Jura le samedi 19 janvier 2019 à 20h30
  • Fiers et tremblants au café de La fraternelle – Maison du Peuple – Saint-Claude (France) les 13 et 14 décembre 2019 à 21h
  • Durée du spectacle : 1h45

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Les derniers articles par Morgane P. (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.