enfr
L'acteur Florian Hessique dans le film La Légende interview
© D.R.

[Interview] Florian Hessique pour « La Légende » (2017)

A l’occasion de la sortie au cinéma le 6 juin 2018 du film La Légende, Bulles de Culture a rencontré son réalisateur et acteur principal, Florian Hessique, pour une interview autour de son parcours et de ce film. 

Synopsis :

A 25 ans, Jean-Christophe Markovic (Florian Hessique) est au sommet de sa carrière de basketteur professionnel. Alors qu’il est courtisé par les plus prestigieux clubs Européens, Jean-Christophe va faire le choix étonnant de retourner dans son club formateur fraîchement promu au plus haut niveau… Son ambition ? L’équipe de France.

Interview de Florian Hessique pour le long métrage La Légende

Bulles de Culture : Votre film La Légende parle du milieu du basket. Quel est votre parcours dans ce sport ? 

Florian Hessique : J’ai évolué jusqu’en 2009 au niveau national avec pas mal de club, dont Cap Auxerre. J’étais basketteur de haut niveau pendant 7 ans. Puis, il y a une certaine lassitude avec également des blessures. J’ai arrêté en 2009 pour changer de milieu. Je n’avais pas à la base l’envie d’être réalisateur et/ou comédien. On m’a donné l’opportunité de tourner dans une publicité. C’est là que j’ai eu le déclic et que j’ai commencé à développer et à jouer dans des séries courtes humoristiques.
J’aime bien la fiction courte humoristique. C’est rapidement consommé par le spectateur. Puis, il y a moins de lassitude dans le jeu d’acteur car on utilise plusieurs registres différents. En termes d’écriture, on a un devoir d’efficacité absolue. C’est un format qui est très demandé en télévision car facile à programmer.

Bulles de Culture : Quelles sont les principales différences entre la télévision et le cinéma ?

Florian Hessique : On a plus le temps au cinéma. On est davantage dans un confort. Mais les deux méthodes de travail sont passionnantes.

Bulles de Culture : Quels sont les codes de votre film La Légende

Florian Hessique : Je voulais une lumière à l’américaine. Les scènes de stade devaient baigner dans une ambiance chaude. Il fallait que les moments paraissent réalistes avec de beaux faisceaux lumineux. Puis, il y a mon double statut réalisateur/acteur. Cela demande un plus gros travail en amont. On fait des répétitions sur la mise en scène jusqu’au moment du tournage. Le but est que le jour J, il y ait le moins de réglages possibles. Tout est cadré avant.

Bulles de Culture : Le film a été sélectionné à Cannes Écrans Juniors en mai 2018. Comment a été l’accueil ? 

Florian Hessique : L’accueil a été très bon. Le film a touché pas mal de jeunes. On sentait qu’il y avait dans la salle des sportifs qui ont posé des questions pointues. C’était un honneur d’être sélectionné. C’était à la fois une belle surprise et une belle récompense. Pour nous, le pari était déjà gagné en ayant produit le film. Avec cette sélection, il y avait une récompense pour le travail fourni.

Bulles de Culture : Pourquoi avoir souhaité mettre en avant la ville d’Angers ? 

Florian Hessique : J’ai vécu longtemps à Angers. C’est une très belle ville. Je connaissais toute les infrastructures. Il y avait les moyens techniques pour tourner. Les repérages étaient moins importants avec déjà beaucoup de décors en tête. Puis, l’engouement autour du basketball se fait surtout en province. Il n’y a pas de grosse équipe à Paris. Hors de la capitale, il y a une vraie ferveur autour des équipes de basket.

Bulles de Culture : Quelles sont les valeurs portées par le film ?

Florian Hessique : Dans l’histoire, c’est la notion du travail . Il fallait montrer que le talent n’est pas grand s’il n’y a pas de travail derrière. Le protagoniste est quelqu’un qui ne rechigne pas à la tâche. La Légende, c’est montrer que dans la vie, peu de choses sont impossibles. Il faut surtout se donner les moyens d’y arriver. La question qui se pose, c’est à quel prix. Ma réponse est dans le film. Chacun se posera la question.

Bulles de Culture : Et maintenant, quels sont vos projets ?

Florian Hessique : Je co-développe deux films : Pour l’amour de l’autre et une autre comédie. Je continue à faire des projets télé. Cela se complète bien.

Propos recueillis par téléphone le 4 février 2018.

En savoir plus  :

  • Date de sortie France : 06/06/2018
  • Distribution France : MC4 Distribution
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.