/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
enfr
Accueil / CINEMA / [Critique] « Une année polaire » (2017) : La fiction documentaire
Affiche du film Une année polaire de Samuel Collardey

[Critique] « Une année polaire » (2017) : La fiction documentaire

Une année polaire, film français du réalisateur Samuel Collardey avec notamment Anders Hvidegaard, Asser Boassen et Thomasine Jonathans, sort dans les salles de cinéma le 30 mai 2018. L’avis et la critique film de Bulles de Culture sur ce film. 

Synopsis :

Pour son premier poste d’instituteur, Anders (Anders Hvidegaard) choisit l’aventure et les grands espaces : il part enseigner au Groenland, à Tiniteqilaaq, un hameau inuit de 80 habitants. Dans ce village isolé du reste du monde, la vie est rude, plus rude que ce qu’Anders imaginait. Pour s’intégrer, loin des repères de son Danemark natal, il va devoir apprendre à connaître cette communauté et ses coutumes.

Critique d’Une année polaire

A l’orée du documentaire, Une année polaire fait résolument voyager vers une autre culture. Tiré de l’histoire même de l’acteur principal, le film montre la capacité d’adaptation d’un homme dans un milieu qui n’est pas le sien. L’œuvre est donc un message de tolérance et d’ouverture. L’émotion du long métrage se crée grâce à la relation entre l’instituteur et son élève. Si cet arc narratif n’a rien d’inédit. Il est très efficace puisqu’on ressent rapidement de l’empathie pour ces deux protagonistes.

D’une simplicité extrême, Une année polaire vaut surtout le coup d’œil pour ses larges paysages arctiques que le réalisateur arrive à sublimer. Le « voyage en terre inconnue » est d’une douceur bienveillante. On passe ainsi un moment très agréable même si les rouages de la dramaturgie sont davantage ceux d’un documentaire que celle d’une réelle fiction.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 30/05/2018
  • Distribution France : Ad Vitam
  • Film à partir de 12 ans
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Les derniers articles par Antoine Corte (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.