enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] « Né sous silence » (2017) : Un nouveau téléfilm sociétal avec Odile Vuillemin
Né sous silence de Thierry Binisti image Odile VUILLEMIN
© Pierre PLANCHENAULT / TELFRANCE / FTV

[Critique] « Né sous silence » (2017) : Un nouveau téléfilm sociétal avec Odile Vuillemin

Cet article est le 123e sur 227 pour Programme TV de Bulles de Culture

Anciennement intitulé La Pièce manquante, le téléfilm sociétal Né sous silence de Thierry Binisti est diffusé sur France 3 le mardi 20 février 2018. L’avis de Bulles de Culture sur cet unitaire fiction avec Odile Vuillemin, Nicolas Briançon, Michèle Bernier et Marc Citti.

Synopsis :

Sophie Humbert (Odile Vuillemin), célèbre avocate pénaliste à Bordeaux, décide d’assurer bénévolement la défense de Gabriel Etchegaray (Louis Duneton). Jeune délinquant sans envergure, il vient d’avouer le meurtre du policier Bertrand Malik.
 Personne dans l’entourage de Sophie ne comprend son choix. Pourquoi prendre en charge une telle affaire, destinée à Inès Merle (Daphné Dumons), sa belle-fille, jeune avocate. Seule, Sophie sait qu’en sauvant ce gamin, c’est elle-même qu’elle sauvera… quitte à devoir affronter le jugement et le désaveu de sa propre famille et mettre en péril la carrière de son mari, Olivier Merle (Nicolas Briançon).

Né sous silence ou l’accouchement sous X

En France, 600 femmes accouchent sous X par an. Et si pendant très longtemps, celles-ci pouvaient conserver leurs identités secrètes, depuis 2002, un  Conseil national d’accès aux origines personnelles (CNAOP) a été créé pour aider les « nés sous silence » qui désireraient découvrir leurs origines. Tourné à Bordeaux et ses environs, ce sujet de l’accouchement sous X est la toile de fond du téléfilm Né sous silence. Car ce qui va pousser la célèbre avocate Sophie Humbert à défendre un jeune inconnu qui s’est accusé du meurtre d’un policier est qu’elle va se rendre compte rapidement que l’accusé est l’enfant qu’elle a abandonné à sa naissance et dont elle n’a jamais révélé l’existence. Déterminée à défendre cet « inconnu » coûte que coûte, elle prend donc le risque de blesser sa belle-fille en lui piquant cette affaire, de ternir la réputation de son mari qui cherche à se faire élire bâtonnier et de se heurter aux réticences de la famille adoptive — dont la mère est jouée par Michèle Bernier — le jour où celle-ci découvrira la vérité. Faire éclater la vérité ne se fera donc pas sans heurt — l’avocate déterminée pourra notamment s’appuyer dans sa quête sur un ancien flic interprété par Marc Citti — tant les tensions vont se multiplier au sein des sphères familiale et professionnelle (menaces de morts) avant d’éclater au grand jour.

Une nouvelle prestation pleine d’intensité d’Odile Vuillemin

Si le sujet de l’unitaire fiction Né sous silence est intéressant, le scénario de Négar Djavadi et Johanne Rigoulot laisse sur sa faim car il se concentre peut-être un peu trop sur l’enquête au lieu de creuser davantage les personnages liés à cette naissance sous X, aussi bien les proches de l’avocate Sophie Humbert que la famille d’accueil de l’enfant. De même, Thierry Binisti offre une réalisation peu inspirée de ce téléfilm avec le coup classique du flashback de plus en plus précis et le choix peu avisé d’une musique de hard-rock pour signifier le rapport douloureux de cette mère avec son passé. Par contre, comme à son habitude, la comédienne Odile Vuillemin livre une prestation d’une grande intensité et le plan silencieux de quelques secondes dans le parloir de la prison où le personnage de Sophie Humbert se tient derrière ce fils qu’elle revoit pour la première fois en est un parfait exemple.

Bref, Né sous silence est un petit téléfilm sociétal intéressant sur le sujet des naissances sous X. A noter que cette fiction sera suivie par un débat Né sous X : le poids du secret, animé par la journaliste Carole Gaessler.

En savoir plus :

  • Né sous silence est diffusé sur France 3 le mardi 20 février 2018 à 20h55. Le téléfilm sera également diffusé en streaming live et disponible en replay sur France.tv
  • Débat : Né sous X : le poids du secret sur France 3 le mercredi 20 février 2018 à 22h30
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.