//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [Critique] “Lucky” (2017) : Le sourire d’adieu de Harry Dean Stanton
Lucky affiche

[Critique] “Lucky” (2017) : Le sourire d’adieu de Harry Dean Stanton

Lucky de John Caroll Lynch est le dernier film d’Harry Dean Stanton qui nous a quitté en septembre 2017 à l’âge de 91 ans. L’avis de Bulles de Culture sur  cette ultime performance immortalisée avec amour dans ce dernier hommage à un formidable acteur, si discret mais ô combien légendaire.

Synopsis :

Le voyage spirituel de Lucky (Harry Dean Stanton), un athée de quatre-vingt-dix ans.

Lucky, un film poétique et touchant

Lucky est le tout premier film de John Carroll Lynch — aucun lien de parenté avec David Lynch qui apparaît pourtant dans le film. Après une longue carrière en tant qu’acteur (ZodiaqueShutter IslandGran Torino), il assume son nouveau rôle avec une expérience certaine pour la direction d’acteurs, justement au cœur du film. Car l’histoire simple de Lucky, celle d’un vieillard solitaire approchant la fin de sa vie, fait la part belle aux comédiens. Le quotidien du vieux Lucky (Harry Dean Stanton) est jalonné de rencontres et de dialogues avec de vieux amis. L’occasion de retrouver avec plaisir plein de seconds couteaux du troisième âge tels que Tom Skerrit (AlienContact), Beth Grant (JackieDonnie Darko), Ed Begley Jr. (This is Spinal TapPineapple Express), Barry Shabaka Henley (PatersonLe Terminal) ou encore James Darren (Les Canons de Navarone).

Cet humble casting bourré d’expérience délivre une succession de scènes incroyablement vraies et touchantes. Tout comme ses acteurs, le film n’a nullement besoin d’en faire des caisses et trouve sa richesse dans la simple authenticité de ses personnages. À l’image de Lucky, personnage écrit sur mesure pour Harry Dean Stanton qui transcende le film en toute simplicité.

Harry Dean Stanton, humble légende

On dit que la chance sourit à ceux qui ne l’attendent pas. C’est le cas de Harry Dean Stanton qui n’a jamais couru après la gloire et a pourtant l’une des filmographies les plus remarquables qu’Hollywood ait jamais donnée. À part quelques rares premiers rôles (dont le plus célèbre reste celui de Travis dans Paris, Texas de Wim Wenders, Palme d’Or du Festival de Cannes en 1984), Harry Dean Stanton est surtout connu pour la multitude de seconds rôles et “caméos” qu’il a accumulée au fil des années.

Sa singulière carrière, aussi prolifique que discrète, ne fait peut-être pas totalement justice à son talent mais reflète assez justement la personnalité impénétrable de l’acteur. Totalement détaché du système Hollywoodien, Harry Dean Stanton a une philosophie particulière de la vie, proche du bouddhisme et de son détachement. Il ne croit en rien et pour lui la vie n’est qu’une grande fantasmagorie et l’individu qu’une illusion…

Cette philosophie que partage Harry Dean Stanton avec son personnage résonne ainsi tout au long du film et s’exprime poétiquement à travers le jeu de l’acteur plus poignant que jamais. Une dernière prestation inespérée, à la mesure de son talent, immortalisée à jamais grâce à la magie du septième art.

Un film simple et touchant

Lucky est donc un film simple et touchant comme on n’a peu l’occasion d’en voir aujourd’hui. C’est aussi et surtout la dernière chance de voir Harry Dean Stanton au cinéma. Un bel hommage à un “lonesome cowboy” d’un autre temps qui semble nous confier dans ce film les derniers secrets de son existence et de son humanité…

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 13/12/2017
  • Distribution France : KMBO
  • Si vous aussi êtes fasciné(e) par Harry Dean Stanton, nous vous conseillons chaudement le documentaire de Sophie Huber, Harry Dean Stanton: Partly Fiction (2012)
  • Et un petit bonus pour sourire, le court-métrage comique The Cowboy and the Frenchman (1988) de David Lynch : “What the hell?”

Produits disponibles sur Amazon.fr

Emilio M.

Emilio M.

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Passionné de films et de séries, made in USA et d’ailleurs…

TOP 3 Films récents : "The Revenant" (2015), "Sicario" (2015), "Boyhood" (2014)
TOP 3 Séries : "The Wire" (2002-2008), "The Office" (US) (2005-2013), "Louie" (2010-...)
Emilio M.

4 Commentaires

  1. Bonsoir,
    Du coup je ne sais pourquoi je pense à Straight to Hell de Alex Cox avec Joe Strummer et beaucoup de caméo également 😉 Mais rien à voir apparemment avec Lucky qui semble nous entraîner vers un voyage philosophique vers lequel je prends mon ticket direct, afin de le traverser aux côtés de Harry Dean Stanton (Fool for love!!!) et John Carroll Lynch dont j’ignorais totalement qu’il était passé de l’autre côté de la caméra. Merci pour cette superbe nouvelle ^

    Sylvie

  2. Bonjour,
    J’ai très envie de voir le dernier film avec Harry Dean Stanton.
    Merci pour le jeu

  3. Voir une dernière fois Harry Dean Stanton alias Brain dans New York 1997

  4. Bonjour,
    La bande annonce de ce film est touchante et demande à continuer à voir tout le film avec Harry Dean Stanton dans son dernier film .
    Merci encore pour ces concours qui permettent de continuer à voir de très bons films .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :