//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / SERIES / [CRITIQUE] « Taboo » une première saison captivante
TABOO affiche

[CRITIQUE] « Taboo » une première saison captivante

Taboo est la nouvelle série incontournable made in UK, créée par Chips et Tom Hardy (père et fils), en collaboration avec Steven Knight, le créateur génial de Peaky Blinders. Ajoutez à cela un Ridley Scott en co-producteur exécutif et vous obtenez une première saison de très haute qualité prête à remplir toutes ses promesses!

Synopsis :

Considéré comme mort depuis des années, James Keziah Delaney (Tom Hardy) refait surface à Londres en 1814, après 10 ans passés en Afrique. De retour en possession de diamants acquis illégalement et bien décidé à venger la mort de son père, il va refuser de vendre ce qu’il reste de l’héritage familial à la Compagnie britannique des Indes orientales et se mettre en tête de bâtir son propre empire de négoce et de transport. Mais James, qui va rapidement comprendre qu’il a de nombreux ennemis, va devoir naviguer bien des eaux troubles pour rester en vie et parvenir à ses fins.

 

Taboo: dans la lignée de Peaky Blinders

 

TABOO serie photo
© Sonar Entertainment

 

Steven Knight a décidément le vent en poupe. Alors que Peaky Blinders cartonne avec une 4ème et 5ème saison déjà en production, c’est sans surprise que sa nouvelle série Taboo vient à son tour d’être renouvelée pour une deuxième saison.

En plus de leur succès, les deux séries de Steven Knight ont pas mal de points communs:

  • Ce sont des séries d’époque (period drama), sombres et dramatiques, alimentées de scènes d’action brutes et sans concessions.
  • Leurs scénarios sont construits autour d’intrigues complexes de luttes de pouvoir, entre manigances, manipulations, et autres traîtrises.
  • Le héros principal des deux série est un fils prodigue et charismatique sur le retour, avec l’ambition et les moyens pour rebâtir un empire par la force de sa détermination. Le tout teinté de vengeance sur fond de drame familial obscur.

Bref si vous avez apprécié Peaky Blinders, il y a de grandes chances que vous soyez aussi captivé par Taboo.  D’autant plus que malgré les nombreuses comparaisons, Taboo se démarque nettement de sa consœur et ce avec une indéniable originalité.

 

Taboo, mystique et audacieux

 

TABOO serie photo
© Sonar Entertainment

 

Avec la force de l’expérience et des moyens plus conséquents, la première saison de Taboo offre une qualité de production bien supérieure et plus spectaculaire que Peaky Blinders à ses débuts. Cette nouvelle série immerge ainsi le spectateur dans le passé avec un plus grand savoir faire.

De plus, Taboo nous plonge dans une époque encore plus reculée et moins connue du grand public. La série se déroule en effet au début du 19ème siècle, au cœur d’une société Londonienne bien plus archaïque, injuste et barbare.

Enfin, et surtout, Taboo est centré autour d’un personnage beaucoup plus mystique et original, porté par un Tom Hardy au sommet de son art.

 

Un rôle à la hauteur de Tom Hardy

 

TABOO serie photo
© Sonar Entertainment

 

Si vous aimez Tom Hardy (The RevenantLegend), avec Taboo vous allez être servi. L’acteur, co-créateur de la série avec son père écrivain, est au centre de chacun des huit épisodes construits étroitement autour de son personnage principal: James Keziah Delaney.

Delaney est un personnage obscur, violent, torturé, et surtout mystérieux et charismatique. Un rôle sur mesure pour Tom Hardy qui, pour interpréter la complexité du personnage, a affirmé vouloir lui insuffler des traits de divers personnages classiques, de Sherlock Holmes à Œdipe en passant par Hannibal Lecter !

Une prestation ambitieuse et réussie, certainement élevée par l’étroite collaboration avec Steven Knight. Le réalisateur/auteur et l’acteur avaient déjà fait leurs preuves en 2013 avec Locke. Ce long métrage étaient un véritable exercice de style, reposant entièrement sur le jeu d’acteur de Tom Hardy, isolé dans une voiture pendant les 85 minutes du film.

Avec Taboo, Steven Knight et Tom Hardy vont plus loin dans l’étude de personnage (character study) grâce à l’ampleur et l’originalité du projet. Ainsi, au fur et à mesure de la série, Tom Hardy va explorer peu à peu les sombres recoins d’un personnage complexe qui n’a pas fini de nous révéler tous ses secrets…

 

 

Malgré toute la violence et la noirceur de son univers, on se plait à déceler tout au long de cette série les lueurs d’humanité tapies au plus profond de chacun des personnages servis par un casting de choix et une dramaturgie dense et maîtrisée.

Sombre, mystique et intrigante, Taboo est donc une série à ne pas manquer. Ses huit épisodes s’enchaînent de façon captivante et nous mènent vers une deuxième saison on ne peut plus prometteuse…

 

 

En savoir plus :

  • Taboo sera diffusée sur Canal+ Séries à partir du Samedi 15 avril 2017 à 20h50

Check Also

Sense8 saison 2

[CRITIQUE] « Sense8 » saison 2, les sensitifs traqués

Dans le cadre du Festival Séries Mania 2017, Bulles de Culture a découvert le début …

Séries Mania 2017 séries françaises en compétition

[CRITIQUES] Séries Mania 2017 : Nos avis et pronostics sur les séries françaises en compétition

Découvrez les avis et pronostics de Bulles de Culture sur six séries françaises en compétition …

Laisser un commentaire