//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / [CRITIQUE] “Miles Ahead : la vie de Miles Davis” (2015) de Don Cheadle

[CRITIQUE] “Miles Ahead : la vie de Miles Davis” (2015) de Don Cheadle

Don Cheadle est Miles Davis dans le long métrage Miles Ahead : la vie de Miles Davis (Miles Ahead), diffusé ce mardi 1er novembre 2016 sur OCS City. Notre avis sur ce film réalisé presque vingt-cinq ans après la mort du célèbre trompettiste.

Synopsis :

La vie du célèbre trompettiste de jazz Miles Davis (Don Cheadle) et sa tentative pour récupérer un enregistrement qui lui a été volé

 Ceci n’est pas un film biographique

 

Miles Dewey Davis III est un compositeur et trompettiste de jazz américain, né en 1926 et mort en 1991. Et c’est par sa voix, interprétée par l’acteur Don Cheadle, que le film Miles Ahead : la vie de Miles Davis commence. Au début de ce long métrage, le musicien donne une interview à un journaliste avant de souffler dans sa trompette et nous propulser dans des bribes de sa vie.

Construit en puzzle, Miles Ahead : la vie de Miles Davis se situe à la fin des années 70 après une période où l’artiste avait disparu de la scène musicale et restait encore marqué par l’échec de son mariage avec la danseuse Frances Taylor, interprétée par Emayatzy Corinealdi.

Miles Ahead : la vie de Miles Davis n’est pas réellement un film biographique. S’appuyant sur le personnage fictif d’un journaliste du magazine Rolling Stone, interprété par Ewan McGregor (Trainspotting, Jane Got a Gun), Don Cheadle et son co-scénariste Steven Baigelman (Get on Up) poussent la porte de Miles Davis et imaginent ce qui s’est passé pendant cette retraite de l’artiste à la fin des années 70.

Un Don Cheadle métamorphosé

 

Côté casting, Don Cheadle est totalement métamorphosé dans le rôle de Miles Davis, musicien toxicomane et  tourmenté. A ses côtés, Ewan McGregor interprète un journaliste musical ambitieux, Michael Stuhlbarg (A Serious Man, Boardwalk Empire) un producteur de musiques un peu mafieux et Keith Stanfield (Straight Outta Compton, Dope) un jeune trompettiste de jazz.

Et côté réalisation, Don Cheadle mélange les genres, entre film de gangsters et film sur la musique. Le long métrage Miles Ahead : la vie de Miles Davis alterne ainsi entre scènes d’action et souvenirs amenés par de nombreux titres de l’artiste dont Sketches from Spain et So What. De même, le montage des flashback via d’habiles raccords mouvements brouille la frontière entre passé et présent et accroit la sensation de ce temps suspendu dans la vie de Miles Davis.

Miles Ahead : la vie de Miles Davis,
une odyssée honnête et libre

 

Premier film d’un réalisateur connu jusque-là surtout pour son travail d’acteur (Iron Man 2 & 3), Miles Ahead : la vie de Miles Davis n’atteint pas la force des chefs d’œuvre tels que Round Midnight de Bertrand Tavernier ou Bird de Clint Eastwood.

Néanmoins, Don Cheadle signe là une odyssée honnête et libre dans l’œuvre d’un artiste majeur de la scène musicale internationale.

 

En savoir plus :

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

Les Grands saison 2 image 1 (c) Empreinte Digitale / OCS / Fabien Campoverde

♥ [CRITIQUE & INTERVIEW] “Les Grands” saison 2 : Une nouvelle saison plus adulte

Coup de cœur de Bulles de Culture pour Les Grands saison 2 qui confirme toute …

Premier Contact image 1

♥ “Premier contact” sur OCS Max : Notre avis sur ce film coup de cœur

Film coup de cœur de Bulles de Culture, Premier Contact de Denis Villeneuve, le réalisateur …

Laisser un commentaire