//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Le petit locataire” (2016) de Nadège Loiseau

[CRITIQUE] “Le petit locataire” (2016) de Nadège Loiseau

Le petit locataire est le premier long métrage de Nadège Loiseau avec un duo comique détonnant : Karine Viard et Philippe Rebbot. Notre avis sur le film.

Synopsis :

Le test est positif !
Nicole (Karin Viard), 49 ans, est enceinte.
Catastrophe ou bonne nouvelle ?
Toute la famille est sens dessus dessous.

Le petit locataire :
Une nouvelle chance ?

 

Ils sont en retard. Sur la musique dynamique et presque western de Guillaume Loiseau pour le film Le petit locataire, Nicole, interprétée par Karin Viard (Lulu femme nue, 21 nuits avec Pattie), se démène dans tous les sens pour que sa petite famille et elle arrivent à temps pour le départ du  sous-marin du fils aîné. Hélas, comme d’habitude, ils arrivent trop tard et c’est une nouvelle preuve pour Nicole de n’avoir jamais réussi à être une bonne mère pour ses enfants.

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé.

Une famille dysfonctionnelle

 

Mais entre son boulot épuisant de caissière à un péage d’autoroute, son mari sans travail (Philippe Rebbot), sa fille (Manon Kneusé) qui lui confie sa petite fille (Stella Fenouillet) tous les soirs pour sortir et sa mère âgée (Hélène Vincent), elle n’a pas vraiment le temps de l’être. Et pourtant, il va falloir en trouver quand son médecin (Grégoire Bonnet) lui annonce sa troisième grossesse à presque cinquante ans.

Mais peut-elle vraiment accueillir ce nouveau petit locataire ?

Pour pouvoir l’envisager, sa famille dysfonctionnelle va devoir l’aider. Et entre un mari chômeur qui rêve de reprendre le fil d’une carrière manquée de jeune espoir de la gymnastique, une fille-mère célibataire et instable, une petite fille dont elle s’occupe comme si c’était sa propre fille et une grand-mère de plus en plus dépendante, ce n’est pas gagné d’avance.

“Eh bah, tu verras :
la proprio, c’est pas un cadeau”

 

Mais c’est aussi tout ce sel familial qui fait toute la saveur du long métrage Le petit locataire de Nadège Loiseau. Karin Viard dans le rôle de la mère Courage des temps modernes en pleine “crise” de grossesse est excellente dans le rôle. Le couple de parents disparates qu’elle forme avec la dégaine comique de Philippe Rebbot (Ablations, Hippocrate) est LA jolie trouvaille du film.

Avec eux deux, les moments comiques ne manquent pas et tout le reste du casting est au diapason.

Bref, si quelques maladresses viennent rappeler son caractère de première œuvre — comme ce générique final un peu trop décalé et qui casse un peu notre émotion finale —, le film Le petit locataire de Nadège Loiseau est le film sur la grossesse à ne pas manquer.

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 16/11/2016
  • Distribution France : Diaphana Distribution
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

Nina saison 3 affiche

[CRITIQUE] “Nina” saison 3 : Une série aux personnages attachants

Ce mardi 18 octobre 2018, l’équipe de l’hôpital Madeleine-Brès est de retour sur France 2. …

Les Petits Meurtres d’Agatha Christie image Mademoiselle Mac Ginty est morte

[TOURNAGE] Deux nouveaux épisodes de “Les Petits Meurtres d’Agatha Christie” à venir

Du 02 octobre au 1er décembre 2017 à Lille et sa région, toute l’équipe de …

Laisser un commentaire