//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Mal de pierres” (2016) de Nicole Garcia
Affiche Mal de pierres

[CRITIQUE] “Mal de pierres” (2016) de Nicole Garcia

Mal de pierres est le nouveau film de Nicole Garcia qui choisit de raconter le portrait d’une femme meurtrie par l’amour. Elle réunit pour l’occasion un casting composé notamment de Marion Cotillard et Louis Garrel. Nous avons vu le film au Festival de Cannes. Notre critique. 

Synopsis :

Gabrielle (Marion Cotillard) a grandi dans la petite bourgeoisie agricole où son rêve d’une passion absolue fait scandale. A une époque où l’on destine d’abord les femmes au mariage, elle dérange, on la croit folle. Ses parents la donnent à José (Alex Brendemühl), un ouvrier saisonnier, chargé de faire d’elle une femme respectable. Gabrielle dit ne pas l’aimer, se voit enterrée vivante.
Lorsqu’on l’envoie en cure thermale pour soigner ses calculs rénaux, son mal de pierres, un lieutenant blessé dans la guerre d’Indochine, André Sauvage (Louis Garrel), fait renaître en elle cette urgence d’aimer. Ils fuiront ensemble, elle se le jure, et il semble répondre à son désir. Cette fois on ne lui prendra pas ce qu’elle nomme « la chose principale ». Gabrielle veut aller au bout de son rêve.

Marion Cotillard n’arrive pas
à nous retourner l’âme

Mal de pierres image marion cotillard
© StudioCanal

Idole d’une génération, on attend énormément des prestations de Marion Cotillard. Celle qui nous retourne les âmes dans La Môme (2007) d’Olivier Dahan, ou plus récemment dans Juste La Fin du Monde (2016) de Xavier Dolan, n’arrive cependant pas à autant convaincre dans Mal de pierres. L’actrice est relativement pleurnicharde. Elle exacerbe ses expressions, si bien qu’on a du mal à compatir à sa souffrance.

Dans la même veine, Louis Garrel reste cantonné à son rôle iconoclaste de dandy arrogant qu’on lui connait si bien dans le cinéma français. Si la sauce peut parfois prendre dans un Saint Laurent (2014) de Bertrand Bonello, on en attendait à vrai dire plus dans ce Mal de pierres, signant le grand retour de la réalisatrice Nicole Garcia sur la croisette.

Mal de pierres,
entre souffrances et passions de l’amour

marion cotillard mal de pierres
© StudioCanal

Des souffrances, il y en a dans Mal de pierres. Malheureusement pas toujours celles qu’on espère. En effet, au-delà de l’évocation des douleurs psychiques de son héroïnes, le film souffre davantage d’un scénario beaucoup trop explicatif qui ne laisse pas le spectateur douter. Aucun non-dit, tout est largement mis en lumière ne laissant pas le souffle nécessaire à cette oeuvre cinématographique.

Au-delà de ses nombreux défauts, Mal de pierres restent pourtant un hymne aux sentiments amoureux. L’histoire, sur plusieurs époques, montre l’évolution d’une femme en proie à ses démons passionnels qui n’arrive pas à se dépêtrer de ses obsessions. Grande fresque émotionnelle, on préfère dans le même genre le prochain film de Radu Mihaileanu, L’histoire de L’Amour (2016).

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 19/10/2016
  • Distribution France : StudioCanal
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire