//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Independence Day : Resurgence” (2016) de Roland Emmerich
Independance Day resurgence affiche

[CRITIQUE] “Independence Day : Resurgence” (2016) de Roland Emmerich

Il y a vingt ans le premier opus Independence Day débarquait sur les écrans américains provoquant une euphorie planétaire avec ces mythiques vaisseaux extraterrestres qui attaquaient la Terre avec un laser surpuissant. Aujourd’hui, ils reviennent avec Independence Day : Resurgence. Est-ce une bonne idée ? On vous répond.

 

Synopsis :

Nous avons toujours su qu’ils reviendraient. La terre est menacée par une catastrophe d’une ampleur inimaginable. Pour la protéger, toutes les nations ont collaboré autour d’un programme de défense colossal exploitant la technologie extraterrestre récupérée. Mais rien ne peut nous préparer à la force de frappe sans précédent des aliens. Seule l’ingéniosité et le courage de quelques hommes et femmes peuvent sauver l’humanité de l’extinction.

 

Des séquences nostalgiques

 

Independance Day resurgence photo
© Twentieth Century Fox

 

A l’instar de la série X-Files qui est revenue cette année sur les écrans de télévision, Independence Day : Resurgence va jouer à fond sur la nostalgie du premier opus pour essayer de reconquérir le public de 1996. Pour cela, on rappelle une partie du casting, notamment Jeff Goldblum en professeur Levinson, Bill Pullman l’ancien président ou encore Judd Hirsch en papa iconoclaste. Le grand absent de ce film est bien entendu Will Smith, qui est substitué dans l’histoire par Jessie Usher, qui joue son fils.

Independence Day : Resurgence exploite à fond les références aux premiers opus : le tableau de Will Smith qui trône à la maison blanche, les vestiges d’un ancien vaisseau écrasé, la prison des aliens. Mais ces multiples vestiges du passé sont malheureusement comme un aveu de faiblesse d’une dramaturgie qui n’arrive pas à trouver sa propre identité. En effet, sans le prequel, ce second film n’est rien.

Des nouveaux personnages peu convaincants

 

Independance Day resurgence photo
© Twentieth Century Fox

 

Les scénaristes ont pourtant tenté d’introduire de nouveaux personnages : Patricia Whitmore (Maika Monroe), Dylan Hiller (Jessie Usher). Cependant, l’histoire de ces derniers ne résonnent qu’à travers le récit héroïque de leurs illustres parents. Ils sont les “fils de”.

Tout commence si bien dans l’univers intergalactique. Le peuple de Terre est unit, un vaisseau inconnu arrive sans attaquer les humains. Pourtant, ces derniers décident de le détruire. Dans le même temps, un énorme engin se dirige vers le système solaire avec à son bord, une énorme reine prête à se venger de la défaite de ses collègues 20 ans plus tôt. Tous les ingrédients étaient réunis pour construire une histoire fascinante. A la place, les scénaristes n’ont pas su transformé l’essai en choisissant la facilité de l’écriture. On ne creuse pas l’intrigue et on préfère les plans d’exceptions. Aussi, Independence Day : Resurgence est peuplé d’incohérences : les pilotes envoyés sur les ruines d’un vaisseau en retrouve son coeur en 2 minutes, des petits pêcheurs de trésors sans expérience ont soudainement une connaissance accrue en géologie, Dylan arrive à retrouver sa mère en plein cataclysme….

Vers un Independence Day : Resurgence 2 ?

 

Independance Day resurgence photo
© Twentieth Century Fox

 

On comprend mal le choix de Charlotte Gainsbourg de s’être engagée dans une telle aventure américaine. Elle y interprète le Docteur Catherine Marceaux, ancienne petite amie de David Levinson (Jeff Goldblum). Il est dommage de retrouver Jeff Goldblum ici dans un rôle qui n’est pas à la hauteur de ses apparitions passées, notamment dans Jurassic Park (1993) de Steven Spielberg ou La Mouche (1986) de David Cronenberg. Acteur sous exploité depuis le milieu des années 1990, il ne retrouvera surement pas l’aura des studios américains après cette suite… A moins que Independence Day  :Resurgence ne donne lieu à une suite comme le suggérait récemment son réalisateur, Roland Emmerich. Une suite qui pourrait se passer dans l’espace…

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 20/07/2016
  • Distribution France : Twentieth Century Fox France
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire