//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / SERIES / #SeriesMania 2016 – « The Five » (2016) de Harlan Coben
THE FIVE Affiche (1)

#SeriesMania 2016 – « The Five » (2016) de Harlan Coben

Harlan Coben, la superstar des romans policiers, se lance sans originalité dans les séries avec The Five à partir du jeudi 28 avril sur CANAL+. Notre critique. 
  

Synopsis :

Vingt ans après la disparition de Jesse, son petit frère de 5 ans, Mark (Tom Cullen) apprend que l’ADN du disparu a été retrouvé sur les lieux d’un meurtre. Le jour de sa disparition, en 1995, Jesse se trouvait dans les bois sous la responsabilité de Mark et en compagnie des amis de ce dernier, Pru (Sara Solemani), Danny (O. T. Fagbenle)  et Slade (Lee Ingleby).

Harlan Coben le showrunner

 

Après Ne le dis à personne adapté au cinéma par Guillaume Canet en 2006 (plus de 3 millions d’entrées) et le succès d’audience de Une chance de trop mini-série avec Alexandra Lamy sur TF1 (près de 8 millions de téléspectateurs), Harlan Coben revient à la télé avec The Five. Cette fois-ci ce n’est pas l’adaptation d’un de ses livres mais une histoire imaginée de toute pièce pour le petit écran. Ainsi, l’auteur américain se convertit pour l’occasion en showrunner pour cette série diffusée sur SKY en Grande-Bretagne et sur CANAL+ en France.

Le point de départ de The Five est somme toute assez classique. Jesse accompagne son grand frère Marc et ses trois amis Pru, Danny et Slade jouer dans un parc. Mais alors qu’il est renvoyé à la maison plus personne ne le reverra jusqu’à ce que 20 ans plus tard des traces de son ADN soient retrouvées sur les lieux d’une scène de crime. Les histoires de chacun vont alors être chamboulées : en premier lieu Marc le frère de Jesse va se démener pour faire la lumière sur cette disparition tandis que Danny, devenu inspecteur nous fera suivre l’enquête au sein de la police.

Une série efficace…

 

Lors de la projection des deux premiers épisodes de The Five au Festival Séries Mania, l’auteur ne nous ménage pas en teasant la suite de la série et nous indique que tout ce que nous pouvons imaginer à ce stade sera chamboulé dès le 3ème épisode ! Harlan Coben manie habilement entre l’enquête policière, les intrigues secondaires (qui ont peut-être un lien avec la disparition de Jesse) et les secrets de chacun. Il nous propose un récit tout en rebondissements — nous en avons visionné les deux premiers épisodes lors du festival Séries Mania —  qui saura tenir en haleine le téléspectateur, mais il reste néanmoins en terrain connu et nous surprend peu.

En effet, The Five manque d’originalité. Harlan Coben sait de toute évidence utiliser des ressorts narratifs d’une enquête de police et se prend au jeu des classiques cliffhangers de milieu et fin d’épisode. Mais en fin de compte, nous avons l’impression de suivre une énième enquête de police mélangée à un cold case dans lesquels s’imbriquent des histoires de femmes disparues. Tout cela est assez fouillis voire brouillon. La série aurait aussi mérité de creuser un peu plus les personnages dès les deux premiers épisodes afin que l’on s’attache à eux tant le traumatisme lié à la disparition est partie prenante du récit.

… mais sans saveur

 

Harlan Coben ne voulait pas d’une ambiance grisâtre de polars anglais pluvieux et insuffler plus de dynamisme et de luminosité dans les images. On imagine ici qu’il a visionné l’excellente Happy Valley du même producteur que The Five et aussi diffusée sur CANAL+. Malheureusement, la réalisation laisse à désirer. Si en effet, l’ambiance semble moins dark que dans des séries telles que Broadchurch ou Luther, la réalisation ne nous a pas emballés. Il ne rattrape pas plus les manquements du scénario pour nous scotcher au canapé et nous ancrer dans le récit.

harlan coben
© Lubiie.fr

On ne s’ennuie pas en regardant The Five, Harlan Coben développe un récit d’une grande efficacité. Nous prenons le même plaisir à regarder cette série qu’à lire un de ses romans au bord de la plage. Mais, CANAL+ nous a habitué à de meilleurs programmes ; il nous faudra donc patienter jusqu’à la rentrée prochaine avant de voir la bien meilleure série Jour Polaire (Création Originale avec Leïla Bekhti) dont nous avons aussi visionné les deux premiers épisodes au festival Séries Mania (Prix du Public).

 

 

En savoir plus :

  • The Five est diffusé sur CANAL+ et sur myCANAL à partir du 26 avril 2016
Henri Flèche

Henri Flèche

Rédacteur

Passionné de séries, BD, cinéma, je défends l'histoire avant tout.

Top 3 TV :"Friday Night Lights", "Breaking Bad", "Peaky Blinders"

Top 3 BD : "Aldebaran", "Murena", "La Nef des Fous"
Henri Flèche

Les derniers articles par Henri Flèche (tout voir)

    Check Also

    VERSAILLES Saison 2 - Episode 1

    [CRITIQUE & INTERVIEWS] « Versailles » saison 2 : Une nouvelle saison plus féminine

    À partir du lundi 27 mars 2017, retour de la série télévisée franco-canadienne Versailles de …

    les témoins saison 2 affiche

    [CRITIQUE] « Les Témoins » saison 2 : Dans le labyrinthe du minotaure

    Après Thierry Lhermitte, c’est au tour de l’actrice Audrey Fleurot de faire équipe avec Marie …

    Laisser un commentaire