//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / « Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R » (2015) de Romain Quirot
Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R

« Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R » (2015) de Romain Quirot

Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.RDans le cadre du projet culturel Audi Talents award, Romain Quirot a pu produire son court-métrage de science-fiction : Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R. Notre avis. 

Synopsis :

La fin du monde est là. La lune rouge menace l’existence de la vie sur terre. Seul espoir pour sauver l’humanité, Paul W. R (Hugo Becker), un astronaute doté de capacité extraordinaire. Il reste néanmoins introuvable. 

Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R est un film marqué par l’imaginaire débordant de son réalisateur Romain Quirot. Inspiré de l’univers d’Antoine de Saint-Exupéry et de son roman Le Petit Prince, on retrouve de multiples références au cinéma contemporain. 

Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R
© D. R.

La photographie pourrait être empruntée des visuels du cinéaste Terrence Malick où l’image est contemplation et les voix-off prédominantes. Dans ce court-métrage, l’esthétique tient une place prépondérante. Chaque plan tient son lot de mystère notamment lorsque Romain Quirot choisit de filmer la sublime Dorcas Coppin, jouant le rôle de l’amour perdu du protagoniste. 

La dramaturgie tient d’avantage de Lars Von Trier. L’ambiance de fin du monde rappelle la douce amertume de Melancholia où les personnages étaient déjà confrontés à un astre menaçant. Les lourds silences laissent place à une musique composée par Etienne Forget dont les percussions de la marimba suivent des accords harmonieux, qui rentrent vite dans les esprits. 

Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R
© D. R.

Tant de références ne doivent pas faire oublier le prochain défi de Romain Quirot : adapter Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R en long-métrage. Le réalisateur aura alors l’occasion de fouiller des thématiques qu’il ne fait qu’effleurer : la passion amoureuse, le doute du protagoniste ou encore la résignation du peuple humain qui ne veut pas forcément être sauvé. 

En savoir plus :

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz est parti aux États-Unis pour tourner son film Message From The …

Laisser un commentaire