//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / #CEFF2015 – 6 Years (2015) & Stinking Heaven (2015)
CEFF 2015 - AFFiche

#CEFF2015 – 6 Years (2015) & Stinking Heaven (2015)

CEFF 2015 - AFFicheDernier jour ce soir du Champs-Élysées Film Festival 2015, présidée cette année par Jéremy Irons et Émilie Duquenne, avec le palmarès des  compétitions de courts et de longs métrages ainsi que la projection du film de clôture, Les Bêtises (2015) de Rose et Alice Philippon, au Publicis Cinéma. Notre avis sur deux films indépendants américains en compétition : 6 Years de Hannah Fidell et Stinking Heaven de Nathan Silver.

Un festival en mode binge-watching

Alors que le festival en est à sa 4 édition, on sent quelle cherche encore sa formule car entre les classiques (Citizen KaneThe Blues Brothers…), les avant-premières (Fatima, Beyond the Reach…), les indépendants (6 Years, Stinking Heaven…), les invités d’honneur (William Friedkin, Alan Parker…), les masterclass (Jeremy Irons, Josh & Benny Safdie…), les rétrospectives, les soirées thématiques (Détroit et le Désert) et les compétition de courts et de longs métrages, pas facile de s’y retrouver entre ces séances franco-américaines disséminées un peu partout autour de la plus belle avenue du monde.

Reste alors le plaisir de faire du binge-watching version cinéma et sur grand écran !

Pour notre part, nous avons poussé la porte du cinéma Le Balzac pour y voir un aperçu de la production indépendante des Etats-Unis. 6 Years de Hannah Fidell et Stinking Heaven de Nathan Silver nous ont accueilli avec leur jeunesse et leur budget très éloigné des habituels blockbusters qui envahissent chaque semaine nos écrans.

6 Years, une valse à mille temps

6 Years - image
© D.R.

Un jeune couple de vingt ans, Dan (Ben Rosenfield) et Mélanie (Taissa Farmiga), est à la croisée des chemins. S’ils sont jeunes, beaux, intelligents et que l’avenir leur appartient, celui-ci se dessinera peut-être loin de leur couple. Elle enchaîne les beuveries tandis qu’il s’affirme dans son stage en entreprise. Les petits riens qui viennent gripper la machine s’accumulent et les éloignent l’un de l’autre. La faute à l’amour mais aussi à des choix de vie qui ne sont plus les mêmes.

C’est avec une caméra à l’épaule que Hannah Fidell nous propose de suivre ce couple. Mais cette caméra qui semble valser entre les corps fatigue vite les yeux et donne un peu trop le vertige. Et si les acteurs se débrouillent plutôt bien, l’histoire se conclue un peu sans surprise. Dommage.

Stinking Heaven, bienvenue à hippie land

Stinking Heaven - poster

Nous voilà plongés dans une étrange communauté à tendance hippie où un groupe d’anciens drogués adoptent une vie ascétique dans une banlieue du New Jersey. Réalisé rapidement et dans l’esprit du Dogme 95, le cinquième film de Nathan Silver est une sorte de faux documentaire sur cette communauté.

Enfermé les trois-quart du temps avec eux dans une maison que l’on ne situe pas trop dans l’espace (est-elle loin ou proche des autres habitations ?), nous partageons cette expérience collective qui tourne au vinaigre.

Comme pour Hannah Fidell, cette vie alternative et utopique est filmée à l’épaule par Nathan Silver. L’espace fragmenté et disjoint du film sied parfaitement à l’isolement voulu par les membres de cette communauté mais il n’est pas toujours très aisé de rester très longtemps à regarder ces gens qui se cherchent.

Bref, si nous n’avons pas totalement été convaincu par les deux films, il est intéressant de remarquer chez eux ce même pessimisme sur le devenir des cellules “individuelle” (6 Years) et collective (Stinking Heaven) de notre société occidentale.

En savoir plus :
http://bullesdeculture.com/tag/champs-elysees-film-festival (tous les articles de Bulles de Culture sur le festival)
– http://www.champselyseesfilmfestival.com (site officiel du festival)
https://twitter.com/6yearsfilm (Twitter officiel et anglophone de 6 Years)
https://www.facebook.com/stinkingheaven (Facebook officiel et anglophone de Stinking Heaven)

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire