//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / Les Films du Mois, Mars 2011 / Films of the Month, March 2011 – 1/5

Les Films du Mois, Mars 2011 / Films of the Month, March 2011 – 1/5

Passé le temps des récompenses, voici la première sélection de films à ne pas manquer ce mois-ci : « Winter’s bone », « Never let me go », « Avant l’aube » et « Le voleur de lumière »(« Svet-Ake »).

« Winter’s bone », « Never let me go », « The night clerk »(« Avant l’aube ») and « The light thief »(« Svet-Ake »), here is our first choice of films not to miss this month after the time of awards.

More in English >>

« Winter’s bone » de Debra Granik (2010)

Grand Prix du Jury et Prix du Meilleur Scénario au Festival du Film de Sundance en 2010, « Winter’s bone » est le deuxième long métrage de la réalisatrice américaine Debra Granik. Il s’agit de l’adaptation du roman éponyme de l’écrivain américain Daniel Woodrell où joue la jeune comédienne américaine qui monte Jennifer Lawrence (« Le Complexe du Castor », « X-Men: First Class »).

Sortie prévue le : 02/03/11.
Site officiel: http://www.prettypictures.fr/n_catalogue_detail.php?id=109.

« Never let me go » de Mark Romanek (2010)

« Never Let Me Go » est l’adaptation du best-seller « Auprès de moi toujours » du romancier britannique d’origine japonaise Kazuo Ishiguro. Si cette histoire de bébés médicaments fait penser à « The Island » (2005) de Michael Bay, le triangle amoureux sur fond de clonage de « Never let me go » est réalisé par Mark Romanek (« Photo obsession ») avec les comédiens Carey Mulligan (« Une éducation », « Wall Street : l’argent ne dort jamais »), Keira Knightley (« Pirates des Caraïbes », « Orgueil et préjugés »), Andrew Garfield (« The Social Network », « The Red Riding Trilogy ») et Charlotte Rampling (« Rio Sex Comedy », « Swimming Pool »).

Sortie prévue le : 02/03/11.
Site officiel: http://www.neverletmego-lefilm.com.

« Avant l’aube » de Raphaël Jacoulot (2011)

Un Jean-Pierre Bacri qui râle est toujours très attendu au cinéma. Le voilà donc de retour avec Vincent Rottiers (« Narco », « À l’origine ») et Ludmila Mikaël (« Noce blanche », « Le Cœur des hommes ») dans le deuxième long métrage de Raphaël Jacoulot.

Sortie prévue le : 02/03/11.
Site officiel: http://www.ugcdistribution.fr/film/avant-laube_184.

« Le Voleur de lumière » de Atkan Arym Kubat (« Svet-Ake », 2010)

Situé en plein cœur de l’Asie Centrale, entre le Kazakhstan et la Chine, le Kirghizstan est indépendant de l’URSS depuis 1991 et connaît une succession de révolutions depuis : la « Révolution des Tulipes » qui a renversé le président autoritaire Askar Askaïe en 2005 et la violente révolte populaire de 2010 qui a chassé son tout aussi autoritaire successeur Kourmanbek Bakiev.

Dans ce contexte historique, « Le Voleur de lumière » raconte l’histoire de Monsieur Lumière (« Svet-ake »), interprété par le réalisateur lui-même, électricien dans un village perdu au milieu des montagnes Kirghizes. Rêvant de la construction d’éoliennes sur les montagnes pour alimenter toute la vallée, il va vite se retrouver confronter au monde puissant et corrompu de la ville.

« Le Voleur de lumière » est un film plaisant à voir, ne serait-ce que pour son côté presque documentaire d’une communauté Kirghize peu connue, la plupart des figurants étant les habitants du village. Images magnifiques de paysages, de visages et de corps peu vus au cinéma. Si la méconnue langue Kirghize nous guide à travers le récit de cet idéaliste Monsieur Lumière, la fin plutôt sèche du film déçoit quelque peu. Et même si le charme du film fonctionne, « Le Voleur de lumière » aurait gagné en force avec un scénario plus original.

Sortie prévue le : 02/03/11.
Site officiel : http://www.zed.fr/cinema/distribution/movies/6/the-light-thief?userlocale=fr_FR

elsa & jici

« Winter’s bone » by Debra Granik (2010)

Grand Jury Prize and Waldo Salt Screenwriting Award at the Sundance Film Festival 2010, « Winter’s Bone » is the second feature of American director Debra Granik. It is an adaptation of the novel by American writer Daniel Woodrell with young American actress Jennifer Lawrence (« Beaver », « X-Men: First Class « ).

French release on: 02/03/11.
Official website: http://www.wintersbonemovie.com.

« Never let me go » by Mark Romanek (2010)

« Never Let Me Go » is an adaptation of the best-seller « Never Let Me Go » by the Japanese–English novelist Kazuo Ishiguro. If this story of babies medicines reminds to « The Island » (2005) by Michael Bay, the love triangle with a cloning background of « Never Let Me Go » is directed by Mark Romanek (« Photo obsession ») and starring Carey Mulligan (« An Education », « Wall Street: Money Never Sleeps »), Keira Knightley (« Pirates of the Caribbean », « Pride and Prejudice »), Andrew Garfield (« The Social Network », « The Red Riding Trilogy ) and Charlotte Rampling (« Rio Sex Comedy », « Swimming Pool »).

French release on: 02/03/11
Official website: http://www.foxsearchlight.com/neverletmego.

« The Night Clerk » by Raphaël Jacoulot (« Avant l’aube », 2010)

A movie with Jean-Pierre Bacri who groans is always highly expected. So here he is with Vincent Rottiers (« Narco », « In the Beginning ») and Ludmila Mikaël (« White Wedding », « Frenchmen ») in the second feature of Raphael Jacoulot.

French release on: 02/03/11.
To learn more: http://www.imdb.com/title/tt1130982/combined.

« The Light Thief » by Atkan Arym Kubat (« Svet-Ake », 2010)

Located in the heart of Central Asia, between Kazakhstan and China, Kyrgyzstan is independent from the USSR since 1991 and has known a succession of revolutions since: the « Tulip Revolution » that toppled the authoritarian President Askar Askaïe in 2005 and the violent uprising in 2010 that drove away its also authoritarian successor Kurmanbek Bakiyev.

In this historical context, « The Thief of Light » tells the story of Mr. Light (« Svet-ake »), played by the director himself, electrician in a lost village in the Kyrgyz mountains. Dreaming of building wind turbines on the mountains to supply the entire valley, he will quickly find himself confronting the powerful and corrupt world of the city.

« The Thief of Light » is a fun movie to see for its almost documentary side of a little-known Kyrgyz community, most extras are the villagers. Beautiful images of landscapes, faces and bodies not seen a lot in cinema. If the unknown language Kirghiz guides us through the story of this idealistic Mr. Light, the end rather dry of the film disappoints somewhat. And even if the charm of the movie works, « The Thief of Light » would have gained in strength with a more original screenplay.

French release on:  02/03/11.
To learn more: http://www.imdb.com/title/tt1646979/combined.

elsa & jici

Check Also

Napalm critique film photo

[CRITIQUE] « Napalm » (2017) de Claude Lanzamann

Napalm raconte l’histoire du cinéaste Claude Lanzmann retourne une troisième fois en Corée du Nord. Il …

L'ATELIER Photo 1 critique film

[CRITIQUE] « L’Atelier » (2017), fascination intergénérationnelle par Laurent Cantet

L’Atelier est le nouveau film de Laurent Cantet, qu’il a co-écrit avec son acolyte Robin …

Laisser un commentaire