//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / [CRITIQUE] “L’Épreuve” de Tommy Weber

[CRITIQUE] “L’Épreuve” de Tommy Weber

Après la diffusion d’un premier long métrage sur Dailymotion (cf. Callao de Tommy Weber sur Dailymotion) et une première mise en scène théâtrale avec Le Médecin malgré lui de Molière, voici donc le nouveau classique mis en scène par Tommy Weber : L’Épreuve de Marivaux, une comédie en un acte et en prose de l’auteur dramatique français Marivaux.

Synopsis :

Tout sûr qu’il est du cœur d’Angélique (Marianne Fabbro), Lucidor (Quentin Paulhiac) veut savoir à quoi il le doit et si c’est l’homme riche ou seulement lui qui est aimé. C’est ce qu’il tentera d’éclaircir en mettant Angélique à l’épreuve et en lui proposant un prétendant (Augustin de Monts) qui ne sera en fait que son valet déguisé. L’intrigue se complique avec l’arrivée d’un nouveau soupirant (Aurélien Rondeau).

Une belle image de désir

 

C’est par la jolie jambe dénudée d’Angélique que nous pénétrons dans l’univers de la pièce de Marivaux, L’Épreuve. Belle image de désir qui va forcer le riche Lucidor à mettre à l’épreuve l’amour de sa bien aimée et s’en assurer ainsi la sincérité.

C’est donc dans ce petit Théâtre du Marais qu’après une mise en place un peu poussive, la pièce L’Épreuve de Marivaux entraîne les personnages dans une suite de quiproquos et de situations de plus en plus compliqués et drôles.

L’Épreuve :
De comédiens enthousiastes
et une jolie mise en scène

 

Deux bancs, une bougie, la mise en scène de Tommy Weber de L’Épreuve va à l’essentiel et déploie notamment une très belle idée avec les chaussures. Chaussures du désir (jambe nue d’Angélique au début) et donc de l’artifice (l’échange de chaussures entre valet et maître élèvera le premier au rang du second) qu’il faudra corriger pour arrêter les faux-semblant (Angélique devra être pieds nus pour recevoir l’amour de celui qu’elle aime).

Servie par une troupe de comédiens professionnels enthousiastes et une jolie mise en scène, L’Épreuve de Marivaux est une pièce à découvrir au Théâtre du Marais à Paris (France).

À propos de la pièce :

L’an dernier, nous avons monté Le Médecin malgré lui. Le succès rencontré nous a donné l’envie de renouveler l’expérience autour d’un autre classique et d’un nouvel auteur : Marivaux, L’Épreuve.
L’Épreuve est une comédie en un acte. L’essentiel du travail aura été de respecter la langue de Marivaux, ce qui n’était pas évident.
L’Épreuve est une pièce magnifique dans sa cruauté, son romantisme et sa drôlerie mais c’est aussi une pièce ambiguë avec aux personnages obscurs.
Lucidor peut être interprété comme un homme cruel, un séducteur avide et comme un homme très naïf. Je le vois comme un homme sincèrement amoureux qui a peur d’être aimé pour sa fortune, et qui par maladresse va s’enliser dans une cruauté terrible.
Sur ce choix de départ, j’ai élaboré une mise en scène sobre avec deux bancs pour décor. Dès lors, tout repose sur l’interprétation en cherchant la profondeur et le comique de chacun des personnages, et le juste mouvement des corps, leur rythme ; je veux proposer un théâtre fort dans son épure.
Mettre en scène un spectacle appelé à tourner longtemps, c’est aussi monter une équipe soudée, en s’assurant de l’implication et de la joie sincère qu’elle portera au projet.
En somme, je veux offrir de la vérité et de la joie à l’épreuve du théâtre !

— Tommy Weber

En savoir plus :

  • L’Épreuve (1740)
    Auteur: Marivaux
    Madame Argante : Aurélien Rondeau
    Angélique : Marianne Fabbro
    Lisette : Zoé Fauconnet
    Lucidor : Quentin Paulhiac
    Frontin : Augustin de Monts
    Maître Blaise : Aurélien Rondeau
    Metteur en scène: Tommy Weber
    Lieu : Théâtre du Marais, 37 rue Volta 75003 Paris, France

 

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

Le Jeu de l'Amour et du Hasard affiche

[CRITIQUE] “Le Jeu de l’amour et du hasard” de Benoît Lambert : Le talent est sans hasard

C’est avec le classique du marivaudage Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, mis …

Le Jeu de l'amour et du hasard

[CRITIQUE] “Le Jeu de l’Amour et du Hasard” par Salomé Villiers

Le Jeu de L’Amour et du Hasard est la pièce la plus célèbre et la plus …

Laisser un commentaire