enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / [Critique & Interview] « La forêt d’argent » (2019) d’Emmanuel Bourdieu
La forêt d’argent d’Emmanuel Bourdieu affiche téléfilm

[Critique & Interview] « La forêt d’argent » (2019) d’Emmanuel Bourdieu

La forêt d’argent est un téléfilm d’Emmanuel Bourdieu avec Nicolas Duvauchelle, Marina Palii et Julia Faure sur les relations entre l’Ouest et l’Est de l’Europe. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire diffusée sur ARTE le vendredi 15 novembre 2019 ainsi que notre interview de son auteur-réalisateur.

Synopsis :

Jeune banquier avide de faire ses preuves, David (Nicolas Duvauchelle) travaille sur un projet de réseau autoroutier européen impliquant la Roumanie. En panne de références, il interroge Roxana (Marina Palii), la nounou roumaine qui s’occupe de son petit Georges (Albert Carpentier), 5 ans, pendant que lui et son épouse vaquent à leurs obligations professionnelles respectives. Roxana lui décrit la région de son enfance, ses forêts, ses monastères. David y puise l’idée qui fera la différence auprès de sa direction. Tout à son ambition, il embarque la jeune femme dans sa folle aventure roumaine, sans en mesurer le danger.

La forêt d’argent : la rencontre entre deux Europe qui ne se connaissent pas

Avec un tournage dans la région Grand Est (à Strasbourg et à Obernai) et en Roumanie (à Bucarest et dans les Carpates), un scénario d’Emmanuel Bourdieu — d’après le roman de Gaspard Koenig, Kidnapping (2016, Éditions Grasset & Fasquelle), une image de Marie Spencer, une musique originale de Grégoire Hetzel« Je cherchais une musique avec une pulsation, une dynamique et l’idée d’une course en avant avec quelque chose d’inquiétant », nous a dit Emmanuel Bourdieu — et une réalisation d’Emmanuel Bourdieu, le téléfilm La forêt d’argent filme à hauteur d’homme la rencontre entre deux Europe (Ouest et Est) qui ne se connaissent pas. « Ce qui m’intéressait était de travailler sur les fantasmes que nous, européens occidentaux favorisés, avons sur des pays tels que la Roumanie ou la Bulgarie, ces nouveaux entrants qui doivent montrer patte blanche, qu’ils ne sont pas corrompus et qu’ils sont économiquement fiables, nous a expliqué l’auteur-réalisateur. Il s’agissait de travailler sur nos préjugés vis-à-vis de ces pays-là, entre un mélange de craintes et d’un peu de fascination. Surtout, je voulais montrer comment on pouvait très rapidement associer…

Cliquez pour afficher le spoiler du téléfilm La forêt d'argent
… la disparition d’un enfant et sa nounou à un kidnapping. Et ce plus d’autant naturellement avec une jeune fille au pair roumaine que suédoise ».

Le portrait d’une Roumanie loin des clichés et proche de nous

Un couple de parents très pris par leurs boulots respectifs — le père, David, est joué par Nicolas Duvauchelle et la mère, Elizabeth, par Julia Faure — héberge Roxana, une jeune fille au pair roumaine — interprétée par la jolie surprise du téléfilm, Marina Palii —, pour s’occuper de leur enfant. Malgré cette proximité quotidienne, rien ne les prédispose à apprendre à se connaitre jusqu’au jour où le père a besoin de la nounou dans le cadre de son travail. « Ce que va découvrir David en Moldavie, c’est que cela ressemble à son monde à lui, nous a confié Emmanuel Bourdieu. J’ai un peu forcé la chose mais c’était important pour moi d’éviter l’exotisme parce que le pittoresque est toujours une manière de dire que l’autre n’est pas comme nous, qu’il est différent, plus archaïque… »

Alors, même si la fin de cette fiction peut laisser sur sa faim, La forêt d’argent mêle avec réussite l’intime et le sociétal pour nous faire découvrir une Roumanie loin des clichés et même proche de nous — mentionnons notamment l’accueil francophile, drôle et touchant réservé à David chez la mère de Roxana (Adriana Mocca) —, tout en brossant en arrière-plan le portrait pessimiste d’une Europe divisée car aux mains de technocrates inhumains et carriéristes.

Et pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la fin ouverte, l’auteur-réalisateur nous en a dit un peu plus : « Pour moi, il est clair qu’à la fin…

Cliquez pour afficher spoiler de la fin du téléfilm La forêt d'argent
… David fait un choix qu’il aurait dû faire bien avant. Il s’est enfin rendu compte que sa vocation professionnelle était une erreur. Il ne reviendra donc pas vers ce monde des banques de développement. Par contre, est-ce qu’il va se séparer d’Elizabeth ? Pour moi, c’est ouvert. Le regard qu’elle a sur lui est très beau. Il y a quelque chose de presque amoureux dans la façon qu’elle le regarde s’en aller. Moi, je défendrais bien l’idée que c’est le couple qui est sauvé par cette histoire ».

Propos recueillis par téléphone le mardi 12 novembre 2019.

En savoir plus :

  • La forêt  d’argent est diffusé sur ARTE le vendredi 15 novembre 2019 à 20h55. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur arte.tv
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.