enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / [Critique] « Game of Thrones » saison 8 : Épisode par épisode
GAME OF THRONES saison 8 afffiche OCS série

[Critique] « Game of Thrones » saison 8 : Épisode par épisode

Game of Thrones saison 8 épisode 6 : Le Trône de fer

Synopsis :

Alors que Daenerys (Emilia Clarke) entre dans Port-Réal, complètement dévasté, Tyrion (Peter Dinklage), Arya (Maisie Williams) et Jon (Kit Harington) observent le triste panorama.

Scénaristes : David Weiss & D.B. Benioff
Réalisateurs : David Weiss & D.B. Benioff
Durée :
80 minutes

Après 73 épisodes, 8 saisons, la série culte Game Of Thrones, tire sa révérence après la diffusion le lundi 20 mai 2019 de son chapitre final Le Trône de fer, The Iron Throne en V.O.. Réunissant les fans par millions aux quatre coins du monde, audacieuse, élaborée dans sa construction narrative et ses personnages charismatiques, qui ont livré batailles, stratégies et tragédies avec ingéniosité, la série Game Of Thrones marquera l’histoire des séries TV et restera une référence à part entière. Autant dire que les adieux allaient être déchirants.

Suspense désormais clôt, sort des personnages scellés après tant d’année d’attente, les dés sont maintenant jetés, les dernières minutes ont défilé devant nos yeux ébahis et le ressenti est devenu déception. Pas de fait marquant dans cet ultime épisode mais toujours et encore des raccourcis narratifs enlevant saveur et émotion au récit. Résultat : tout ça pour ça ! La conclusion narrative laisse perplexe, amenée au fil de cette saison de façon trop abrupte. Certes, les batailles ont apporté leur côté spectaculaire et la qualité visuelle de la série n’aura pas dérogé à sa grandeur lors de ces derniers chapitres. S’en contenter ? Non. Cela ne suffira malheureusement pas pour nous faire sortir de cette amère déception. Les derniers épisodes de Game Of Thrones saison 8 de cette saison méritaient plus qu’un condensé bouclés en 6 épisodes. Tel sera le sentiment au final après avoir vibrer tout au long de ces aventures épiques.

Alors qu’Arya (Maisie Williams) chevauchait un cheval blanc, laissant derrière elle une ville en cendres dans le dernier épisode, c’est au tour de Tyrion (Peter Dinklage) d’entrer dans cette même citée anéantie par les flammes et la violence de Daenerys (Emilia Clarke). La tension et l’émotion montent au cours de ses premières minutes de diffusion. Adieu poignant de Tyrion face à la découverte des corps ensevelis de Jaime (Nikolaj Coster-Waldau) et Cersei (Lena Headey). Plan somptueux laissant apparaître Daenerys s’avançant devant son armée avec en arrière-plan les ailes de son dragon comme un prolongement de ses bras. Elle devient dragon, feu et sang, reine toute puissante, prônant ce qui est juste envers et contre tous. Le totalitarisme ne fait plus aucun doute. Elle ne s’arrêtera pas là, c’est le monde qu’elle veut à présent conquérir. A ses côtés, Jon Snow (Kit Harington) impassible. Tyrion quant à lui jette son insigne de Main de la reine, lui valant le statut de prisonnier. Jusque-là, le déroulé était crédible et prenant.

Puis tout bascule, trop vite. Les raccourcis scénaristiques dans Game Of Thrones saison 8 s’enchainent et enlèvent toute intensité au récit. Une discussion entre Arya et Tyrion persuadent Jon Snow que Daenerys ne sera pas une bonne reine, qu’elle possède cet instinct de tueuse et que Jon sera toujours une menace pour la « Mad Queen ». Certes, si lui ne l’avait pas encore compris, nous oui. Dans un sursaut de romance, auquel il avait été difficile de croire, entre Daenerys et Jon, celui-ci perce le cœur de sa bien-aimée reine. Fin de règne expédié, et c’est sous le feu de Drogon que le trône de fer sera finalement détruit. Laissant Jon sauf, Drogon emporte ensuite le corps de sa mère au creux de ses griffes dans le ciel. Histoire bouclée pour le dernier dragon si menaçant.

Pas le temps de se laisser émouvoir, la séquence suivante fait un tel bond dans le temps qu’il est difficile de suivre. La neige a fondu, les ruines se sont redressées et dépoussiérées. Accompagné par Ver Gris (Jacob Anderson), Tyrion sort de sa prison pour faire face à l’assemblée de nobles de Westeros.  Prévenus par Varys (Conleth Hill) certainement,  Sansa (Sophie Turner), Arya, Bran (Isaac Hempstead-Wright), Gendry Baratheon (Joe Dempsie), Yara Greyjoy (Gemma Whelan), Robin Arryn (Lino Facioli), Brienne de Torth (Gwendoline Christie), Samwell Tarly (John Bradley-West), Ser Davos Mervault (Liam Cunningham), Ser Edmure Tully (Tobias Menzies), Yohn Royce (Rupert Vansittart), le nouveau prince de Dorne (Toby Osmond), sorti de nulle part… se tiennent prêts à entamer les pourparlers face à Ver Gris. Et pendant cette ellipse, dont on ignore la durée, Tyrion a bien eu le temps de réfléchir — par contre, nous non après cette énième raccourci. Malgré la tentative de Samwell Tarly d’instaurer une démocratie pour élire le prochain roi, c’est à Tyrion que revient l’honneur de convaincre son assemblée. 

Et comme ce sont les histoires et non les armées, l’or ou les grandes familles qui rassemblent, ce sera celle de Bran Stark qui s’écrira désormais. Le couperet tombe. On ne l’avait pas vu venir celle-là ! Chacun acquiesce sans mot dire et le nouveau roi des six couronnes sera bel et bien Bran. Quant à Sansa, elle préfère garder le Nord indépendant et finir reine comme elle l’avait toujours rêvé. Pas de révolte ou de discours enflammé, tout le monde semble convaincu du choix proposé par Tyrion. Pas de débat à propos de Jon Snow, roi légitime du trône. Sa punition pour contenter Ver Gris et maintenir la paix est de finir avec la Garde de Nuit. Et Bran, lui qui était peu de temps auparavant devenu « Corneille à trois yeux », accepte ce choix en lançant un « Pourquoi pensez-vous que je sois arrivé jusque-là ? ». Une affirmation qui tranche et surtout déconcerte. Quant à Arya, elle fait vite volte-face de son passé de Sans Visage et de sa détermination à se venger. Celle, qui partait traumatisée par le carnage dans l’épisode précédent, choisit pour prochain destin de s’envoler vers l’Ouest, à la découverte de terres inconnues.

La vie reprend donc à Port Réal en un tour de magie dans ce Game Of Thrones saison 8. Tout semble dépoussiéré des cendres et des gravas de pierres. Une brève réunion de conseil restreint autour du nouveau roi et de Tyrion, encore et toujours main du roi. Le clan des Stark rend un dernier adieu à Jon Snow, Ver Gris rejoint la terre de Missandei (Nathalie Emmanuel), Arya prend les commandes de son navire et le récit précipite les adieux de cette huitième et ultime saison. De retour à Châteaunoir, Jon Snow franchit finalement le mur par la petite porte — il en restait visiblement une après le passage du roi de la Nuit —, entouré par tous les Sauvageons. En chemin vers « le vrai nord ». 

Le clap de fin, tant redouté, est maintenant réel. Il va falloir du temps pour s’en remettre et panser les blessures de cette fin trop vite bouclée. Et pour répondre aux questions restées en suspens à l’issue de cette conclusion, les séries dérivées pourraient apporter une mince consolation. L’apaisement viendra peut-être d’une autre fin contée dans les derniers volumes de George R. R. Martin. Pour l’heure, la série Game of Thrones s’en est allée, laissant derrière elle, endeuillée, une armée de fans à jamais constituée devant cet incroyable show.

En savoir plus :

  • Game of Thrones saison 8 a été diffusé sur OCS City à partir du lundi 15 avril 2019 à 03h en version multilingue
  • Les saisons 1 à  8 de Game of Thrones sont disponibles en streaming et en replay sur OCS Go
  • les saisons 1 à 8 de Game of Thrones sont également disponibles en téléchargement digital VF et VOST depuis le mardi 21 mai 2019 sur iTunes, Google Play, Orange TV, Canal VOD, Xbox et Playstation. Chaque saison téléchargée est généralement accompagnée de bonus tels que le documentaire Game of Thrones : The Last Watch, un making-of de la scène The Long Night ou un documentaire sur la production de la série
  • Série déconseillée aux moins de 12 ans
  • Le documentaire inédit Game of Thrones: The Last Watch de Jeanie Finlay est diffusé le lundi 27 mai 2019 en exclusivité sur OCS en US+24

Laetitia Davier

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Passionnée de films et de séries TV.

Top 4 Cinéma : "The Revenant" (2015), "Le Loup de Wall Street" (2013), "Gone Girl" (2014), "Shutter Island" (2010)

Top 6 TV : "Homeland", "House of Cards", "True Detective", "The Knick", "Suits", "The Affair"
Laetitia Davier

Un commentaire

  1. GoT 8×3 Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l’équilibre des saisons. Dans un pays où l’été peut durer plusieurs années et l’hiver toute une vie,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :