enfr
Accueil / ACTU / Cinéma du réel 2019 : Le programme du 15 au 24 mars
Cinéma du réel 2019 Affiche festival de documentaires

Cinéma du réel 2019 : Le programme du 15 au 24 mars

Lancement le jeudi 14 mars à Paris de la 41e édition du Cinéma du réel, l’un des plus importants festivals internationaux de films documentaires, avec le long métrage M (2018) de Yolande Zauberman. Découvrez la programmation du Cinéma du réel 2019.

Cinéma du réel 2019 : les jurys

Comme chaque année, le festival Cinéma du réel va proposer des sections compétitives de longs métrages et de courts-métrages documentaires français et internationaux inédits en France. Présidé cette année par le réalisateur tchadien Mahamat-Saleh Haroun, le jury de la compétition internationale du Cinéma du réel 2019 est composé du directeur de la Berlinale, Carlo Chatrian, de la réalisatrice géorgienne Nino Kirtadze et de la productrice américaine Madeleine Molyneaux. De son côté, présidé par la réalisatrice française Claire Simon, le jury longs métrages est formé de la productrice française Corinne Castel, du programmateur mexicain Michel Lipkes et de la compositrice française Béatrice Thiriet. Et pour la section des courts-métrages en compétition, le jury comprend l’artiste belge Geoffroy De Volder, le délégué général franco-marocain du Festival International de Documentaire d’Agadir (Fidadoc), Hicham Falah, et la critique de cinéma française Murielle Joudet.

Enfin, trois autres Jurys remettront également des prix : un jury composé de jeunes étudiants et de la monteuse Catherine Rascon, un jury de bibliothécaires et un jury formé de détenus de la Maison d’arrêt de Bois d’Arcy.

Avant-premières, rétrospective, séances spéciales, tables rondes, concerts… au programme

Parallèlement aux projections des films en compétition, le Cinéma du réel 2019 va proposer divers focus tels qu’une rétrospective consacrée, en sa présence, à l’artiste américain Kevin Jerome Everson (avec 8  films, 3 courts-métrages et une installation) ainsi qu’une programmation Front(s) populaire(s) sur le thème très actuel de « Quel pouvoir des images ? » (Un film comme les autres de Jean-Luc Godard, Maïdan de Sergei Loznitsa, Videogramme einer Revolution d’Harun Farocki et Andrei Ujică…) et une autre appelée Fabriquer le cinéma — particulièrement alléchante pour les cinéphiles ! —, qui va proposer de « regarder les cinéastes au travail, dans l’intimité de la création et du cinéma en train de se faire » (A.K de Chris Marker, Un tournage à la campagne d’Alain Fleischer, Brisseau, 251 rue Marcadet de Laurent Achard, La Fabrique du Conte d’été de Jean-André Fieschi et Françoise Etchegaray, Où gît votre sourire enfoui ? de Pedro Costa, Scénario du film Passion de Jean-Luc Godard, Vidéolettres de Robert Kramer et Stephen Dwoskin, Misère au borinage d’Henri Storck et Joris Ivens…).

De même, seront proposés pendant le festival des projections spéciales — telles que celles de la série documentaire Le Village de Claire Simon et du nouveau film documentaire d’Agnès Varda (Varda par Agnès) —, des séances pour les enfants, pour les scolaires et en audiodescription, des performances, des concerts, des rencontres, des tables rondes publiques (Le festival parlé), des rencontres entre professionnels (ParisDOC)…

Pour conclure, découvrez ci-dessous l’ensemble des films en compétition au Cinéma du réel 2019.

Compétition française longs métrages

  • A ROSA AZUL DE NOVALIS (THE BLUE FLOWER OF NOVALIS) de Gustavo Vinagre, Rodrigo Carneiro (Brésil)
  • BEWEGUNGEN EINES NAHEN BERGS (MOVEMENTS OF A NEARBY MOUNTAIN) de Sebastian Brameshuber (Autriche)
  • CAMPO de Tiago Hespanha (Portugal)
  • DIZ A ELA QUE ME VIU CHORAR (LET IT BURN) de Maíra Bühler (Brésil)
  • HAMADA d’Eloy Domínguez Serén (Suède, Norvège, Danemark)
  • LAST NIGHT I SAW YOU SMILING de Kavich Neang (Cambodge, France)
  • LEARNING FROM BUFFALO de Rima Yamazaki (États-Unis)
  • LOS SUEÑOS DEL CASTILLO (DREAMS OF THE CASTLE) de René Ballesteros (Chili, France)
  • SHELTER – FAREWELL TO EDÉN d’Enrico Masi (Italie, France)
  • LA STRADA PER LE MONTAGNE (THE WAY TO THE MOUNTAINS) de Micol Roubini (Ukraine, Italie)
  • TAURUNUM BOY de Dušan Grubin, Jelena Maksimovíc (Serbie)
  • UNA CORRIENTE SALVAJE (A WILD STREAM) de Nuria Ibañez Castañeda (Mexique)
  • WALDEN de Daniel Zimmermann (Suisse)
  • WAN MEI XIAN ZAI SHI (PRESENT.PERFECT.) de Shengze Zhu (Chine)

Compétition internationale longs métrages

  • AMARA de Pierre Michelon (France)
  • BERLIN BASED de Vincent Dieutre (France)
  • LE BON GRAIN ET L’IVRAIE de Manuela Frésil (France)
  • BRISE-LAMES d’Hélène Robert, Jérémy Perrin (France)
  • CAPITAL RETOUR de Léo Bizeul (France)
  • FORBACH SWING de Marie Dumora (France)
  • GREEN BOYS d’Ariane Doublet (France)
  • ICI JE VAIS PAS MOURIR d’Edie Laconi et Cécile Dumas (7France)
  • NIBLOCK’S SOUND SPECTRUMS – WITHIN INVISIBLE RIVERS de Thomas Maury (France)
  • NOFINOFY de Michaël Andrianaly (France, Madagascar)
  • PARIS STALINGRAD d’Hind Meddeb, Thim Naccache (France)
  • SANKARA N’EST PAS MORT de Lucie Viver (France)

Compétition française courts-métrages

  • ALTÉRATIONS / KÔ MUROBUSHI de Basile Doganis (France)
  • DANS L’ŒIL DU CHIEN de Laure Portier (France, Belgique)
  • L’IMMEUBLE DES BRAVES de Bojina Panayotova (France)
  • MADAME BAURÈS de Mehdi Benallal (France)
  • PAY-LESS MONUMENT de Théodora Barat (France)
  • LA PLAGE D’ESMERALDAS de Patrice Raynal (France)
  • PRESQUE UN SIÈCLE de Pascale Bodet (France)
  • SALESSE de Geoffrey Chambord (France)
  • TOUT CE QUI A UNE FORME EST APPELÉ À DISPARAÎTRE de Pierre Carniaux (France)
  • TSUMA MUSUME HAHA d’Alain Della Negra, Kaori Kinoshita (France)

Compétition internationale courts-métrages

  • ALTIPLANO de Malena Szlam (Canada)
  • BLUE BOY de Manuel Abramovich (Allemagne, Argentine)
  • DAVID AND THE KINGDOM de Brian Paccione, Woodrow Travers (États-Unis)
  • LABOUR/LEISURE de Jessica Johnson, Ryan Ermacora (Canada)
  • LOS QUE DESEAN (THOSE WHO DESIRE) d’Elena López Riera (Suisse, Espagne)
  • PARSI d’Eduardo Williams, Mariano Blatt (Argentine, Suisse, Guinée-Bissau)
  • PART ONE: WHERE THERE IS A JOYOUS MOOD, THERE A COMRADE WILL APPEAR TO SHARE A GLASS OF WINE de Rosalind Nashashibi (Royaume-Uni)
  • THIS SIDE OF HISTORY de John Hulsey (États-Unis)
  • VIVIR ALLI NO ES EL INFIERNO, ES EL FUEGO DEL DESIERTO. LA PLENITUDO DE LA VIDA, QUE QUEDO AHI COMO UN ARBOL (LIVING THERE IS NOT HELL, IT IS THE FIRE OF THE DESERT. THE PLENITUDE OF LIFE THAT STAYED THERE LIKE A TREE) de Javiera Véliz Fajardo (Chili, Brésil)

En savoir plus  :

  • Cinéma du réel 2019 du 15 au 24 mars au Centre Pompidou, au Luminor Hôtel de Ville et au Forum des images (Paris, France). La cérémonie d’ouverture a eu lieu le 14 mars (sur invitation)
  • Site officiel du festival
  • Séance Jeune public à partir de 7 ans
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.