//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [CRITIQUE] « Jordskott, la forêt des disparus » saison 1 : Polar et folklore suédois

[CRITIQUE] « Jordskott, la forêt des disparus » saison 1 : Polar et folklore suédois

Jordskott, la forêt des disparus (Jordskott) de Henrik Björn est une nouvelle série policière sur le thème de la disparition d’enfants. L’originalité de la série suédoise réside dans l’ajout du fantastique dans le récit des polars bien noir des pays scandinaves.

Synopsis :

7 ans après la disparition de sa fille, l’inspectrice Eva Thörnblad (Moa Gammel) n’a pas encore fait son deuil, ne croyant pas à la thèse de l’accident. Quand elle apprend qu’un jeune garçon a disparu dans les mêmes circonstances, Eva décide de retourner dans sa ville natale afin de faire la lumière sur cette nouvelle affaire.

La mode des disparitions d’enfants

 

Comme constaté dans un article écrit pour le magazine de télévision Télé Z (Les disparitions d’enfant : une nouvelle tendance dans les séries ?), les disparitions d’enfants se sont multiplier ces dernières années dans les fictions télévisuelles : Colony, Disparue, Le mystère du lac, Une chance de trop, The Five, ThirteenJordskott, la forêt des disparus avec ses 10 épisodes d’une heure n’échappent donc pas à cette nouvelle mode où l’équilibre d’une communauté est mise à mal et où la nature tient très souvent une place importante à travers de profonds lacs et de forêts immenses.

Du point de vue du polar, le point de départ de Jordskott, la forêt des disparus est intriguant. Le savoir-faire des pays nordiques n’est clairement plus à démontrer en terme de polar. Des séries comme Bron/Broen ou The Killing ont influencé des scénaristes du monde entier et ont même eu droit à leurs remakes locaux. Par exemple, la série Bron/Broen qui a « dressé » un pont entre le Danemark et la Suède a été adapté en Tunnel entre la France et l’Angleterre.

L’originalité de
Jordskott, la forêt des disparus

 

Dans Jordskott, la forêt des disparus, le personnage principal est Eva Thörnblad, jeune inspectrice et mère de famille, dont l’enquête va révéler secrets et passés enfouis. Avec ses airs de Carrie Mathison dans Homeland, elle a bien évidemment un passé traumatique et la raison de son retour dans sa ville natale ne sera pas le suicide de son père avec lequel elle ne parlait plus mais bien pour mener son enquête autour d’une nouvelle disparition d’enfant qui ressemble étrangement à la disparition de sa propre fille, arrivée quelques années plus tôt : une disparition en plein jour pendant seulement quelques minutes d’inattention d’un adulte.

 

 

La vraie originalité de la série Jordskott, la forêt des disparus est l’étonnante direction qu’elle va peu à peu prendre au fil des épisodes. Sous-entendus par d’étranges situations observées par Eva Thörnblad et par la musique du générique de la série de Erik Lewander, Olle Ljungman et Iggy Strange-Dahl, Jordskott, la forêt des disparus va peu à peu introduire du  fantastique dans le cours de son récit. Le mystère autour des disparitions va ainsi peu à peu mettre au jour des mythologies et légendes scandinaves avec notamment  des créatures troglodytes appelés Vittra et un dangereux monstre marin appelé Nøkken qui rôdent dans les forêts ou les cours d’eau. Même une mystérieuse sorcière rousse Huldrala (Happy Jankell).

Et si finalement toute la communauté était victime d’une malédiction de la forêt ?

Ce mélange polar/fantastique sur fond de folklore scandinave fait donc tout l’intérêt de la série. Par la qualité de sa réalisation, de son casting — l’excellente actrice Moa Gammel dans le rôle d’Eva Thörnblad, en tête — et l’originalité de son scénario, Jordskott, la forêt des disparus de Henrik Björn est une intrigante série à découvrir.

 

 

En savoir plus :

  • Jordskott, la forêt des disparus est diffusée tous les jeudis du 12 mai au 2 Juin 2016 à 20h50 sur Arte

Check Also

Ozark saison 1 affiche

[CRITIQUE] « Ozark » saison 1 : Jason Bateman à contre-emploi

La série Netflix Ozark de Bill Dubuque et Mark Williams est présentée par nos confrères …

AFFICHE BIARRITZ SURF GANG

[CRITIQUE] « Biarritz Surf Gang » (2017) : Les punks font du surf

Biarritz Surf Gang des réalisateurs et surfeurs Pierre Denoyel et Nathan Curren raconte l’incroyable histoire …

Un commentaire

  1. bonjour,
    je recherche le titre de l’extrait musicale dans une scène de « Jordskoott »
    il s’agit d’une scène dans l’épisode 9 quand on cherche à faire entrer en transe Esmeralda
    cet extrait semble être un morceau de Sitar style un peu Zen psychédélique
    merci d’avance pour celui ou celle qui me renseignera

Laisser un commentaire