//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / Dalton Trumbo (2015) de Jay Roach
Dalton TRUMBO_Affiche

Dalton Trumbo (2015) de Jay Roach

Dalton TRUMBO_AfficheBryan Cranston joue Dalton Trumbo, scénariste de génie blacklisté alors qu’il était au sommet de sa carrière à Hollywood. Dalton Trumbo de Jay Roach est une reconstitution historique passionnante et parfaitement documentée. Notre critique. 
   

Synopsis :

Dalton Trumbo (Bryan Cranston) et ses amis scénaristes sont inscrits sur la Liste Noire. Considérés comme des traitres à la patrie, certains doivent purger une peine de prison et se voient dès lors refuser tout nouveau contrat à Hollywood. Soutenu par sa femme Cleo (Diane Lane) et ses enfants, Dalton Trumbo parviendra à déjouer les pièges tendus par ses illustres détracteurs – Hedda Hopper (Helen Mirren), John Wayne (David James Elliott) pour ne citer qu’eux – et écrira parmi les plus beaux scénarios de l’histoire du cinéma.

Dalton Trumbo de Jay Roach raconte le combat de quelques artistes pour la liberté d’opinion dans l’Amérique paranoïaque du temps de la Guerre Froide.

« It was a dark period in our history »
Bryan Cranston

 

Dalton-Trumbo_photo-14_copyright-HILARY-BRONWYN-GAYLE
© HILARY BRONWYN GAYLE

 

Nourri de précieuses images d’archives, Dalton Trumbo rappelle les faits : dès la fin de la seconde guerre mondiale, la Commission des Activités Antiaméricaines – HUAC : House Un-American Activities Committee – mène une série d’interrogatoires auprès des personnes soupçonnées d’être membres du parti communiste (ou de partager des opinions jugées anti-américaines). C’est l’époque du red scare : un climat de suspicion et de délation pèse alors sur les membres de l’industrie hollywoodienne. Le cinéma étant considéré comme le medium le plus puissant au monde, les enjeux politiques sont de taille.

De Vacances romaines (1953)
à Spartacus (1960)

 

Dalton-Trumbo_photo-10copyright-HILARY-BRONWYN-GAYLE
© HILARY BRONWYN GAYLE

 

Dalton Trumbo se voyant refuser le droit d’écrire des films pour les grands studios, il frappe alors aux portes des plus petits, notamment celle du producteur douteux Frank King, génialement interprété par John Goodman. Ou comment les scénaristes les plus talentueux du moment ont fait des pépites de cinéma à partir de simples B movies. Les Clameurs se sont tues (The Brave One) remportera l’Oscar du Meilleurs Scénario en 1957, signé par un certain Robert Rich…

Écrits sous un pseudonyme ou attribués à d’autres, les scénarios de Dalton Trumbo seront rendus légitimes a posteriori, après que Kirk Douglas et Otto Preminger décident de soutenir officiellement l’artiste au début des années 60.

Le film de Jay Roach dépeint les dessous d’Hollywood et jeux d’influence entre industriels et media, avec le personnage de Hedda Hopper (Helen Mirren), chroniqueuse mondaine décidée à mener la vie dure à Trumbo. Dalton Trumbo entoure son héros d’une galerie de personnalités hollywoodiennes qu’il est passionnant de découvrir incarnées dans leur époque : Kirk Douglas, John Wayne, Edward G. Robinson, Otto Preminger…. prendront position dans la cause des « Dix d’Hollywood », ou les trahiront.

Bryan Cranston est Dalton Trumbo

 

Dalton-Trumbo_photo-08_copyright-HILARY-BRONWYN-GAYLE
© HILARY BRONWYN GAYLE

 

Succédant à la magistrale Breaking Bad (Vince Gilligan, 2008-2013) dans la carrière de Bryan Cranston, Dalton Trumbo confirme un parcours artistique exigeant et exemplaire : l’acteur a trouvé un rôle à la mesure de son talent et apporte son lot de complexité au personnage. Irascible et têtu, défenseur de la liberté d’opinion, déterminé à faire valoir ses droits citoyens, Dalton Trumbo aura sacrifié une partie de sa carrière et mis à mal sa vie de famille, ruinant sa santé s’il le faut pour produire les plus beaux scénarios.

Bryan Cranston est-il nostalgique de son rôle de Walter White ? À la question « Aimeriez-vous jouer dans le prequel Better call Saul (2015) ? », Bryan Cranston répond immédiatement par la positive. « Live for now, enjoy the moments, celebrate, commiserate together, my experience of Breaking Bad was that. »

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 27/04/2016
  • Distribution France : UGC Distribution
Gwenaëlle L.P.

Gwenaëlle L.P.

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
J'aime tous les cinémas, pourvu qu'ils me transportent et me fassent réfléchir.

TOP 3 Cinéma : "Lost in translation" de Sofia Coppola, "L'avventura" de Michelangelo Antonioni, "The 39 Steps" d'Alfred Hitchcock

Site personnel : L'avventura di Gwen
Gwenaëlle L.P.

Check Also

Sorties cinéma 2017

Sorties cinéma 2017 : 12 films français à ne pas louper

L’année 2017 commence. Bulles de Culture ne va pas faire faux bond à la tradition …

Le ciel attendra affiche

[CRITIQUE] “Le Ciel Attendra” (2016), au coeur de l’embrigadement

Le Ciel Attendra est le quatrième film de Marie-Castille Mention-Schaar, qui après Les Héritiers, s’attaquent au …

Laisser un commentaire