//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Loin de la foule déchaînée” (2015) de Thomas Vinterberg

[CRITIQUE] “Loin de la foule déchaînée” (2015) de Thomas Vinterberg

Loin de la foule déchaînée (Far from the Madding Crowd, 1874) est l’un des premiers grands romans du poète et romancier anglais Thomas Hardy situés dans le Wessex, comté mi-imaginaire, mi-réel. Loin de la foule cannoise, Thomas Vinterberg (Festen, La Chasse) en signe une nouvelle adaptation avec un casting ambitieux : Carey Mulligan (DriveGatsby le Magnifique), Matthias Schoenaerts (Bullhead, De rouille et d’os), Michael Sheen (The Queen, la série Master of Sex) et Tom Sturridge (Good Morning England, Sur la route). Notre avis sur cet exil en terres victoriennes.

Synopsis :

Angleterre, fin du XIXe siècle. Bathsheba Everdene (Matthias Schoenaerts) dirige d’une main de maître la ferme léguée par son oncle. Sa force, son indépendance et sa beauté séduisent et elle est bientôt tiraillé entre trois prétendants : le noble et honnête berger Gabriel Oak (Matthias Schoenaerts), le riche propriétaire terrien William Boldwood (Michael Sheen) et le séduisant et effronté Sergent Troy (Tom Sturridge). Pour faire son choix, elle n’écoutera que ses sentiments…

Le portrait d’une femme libre

© Twentieth Century Fox 2015

Loin de la foule déchaînée est donc le très beau portrait d’une femme dans un univers dominé par les hommes. Loin de la ville, dans la campagne anglaise, Carey Mulligan joue parfaitement ce personnage libre et partagé entre plusieurs hommes mais qui veut garder son indépendance. La force qu’elle dégage derrière son apparente fragilité et que l’on avait déjà vues dans des films comme Une éducation (2010) ou Drive (2011), donne toute sa beauté à cette femme qui peut se permettre d’écouter son coeur plutôt que sa raison.

Face à elle, plusieurs hommes vont se succéder dont le premier d’entre eux, Gabriel Oak, devenu simple ouvrier agricole après un coup du sort. Après avoir aidé Marion Cotillard dans De rouille et d’os (2012) de Jacques Audiard, Matthias Schoenaerts incarne à nouveau et avec perfection cette force brute au coeur tendre qui veille en silence sur le personnage joué par Carey Mulligan.

Une héroïne avant-gardiste

© Twentieth Century Fox 2015

Femme de caractère et indépendante financièrement, Batsheba Everdene était une héroïne en avance sur son temps qui inspira d’autres héroïnes de fiction par la suite, comme la Scarlett O’Hara d’Autant en emporte le vent (1936) de Margaret Mitchell ou la Katniss Everdeen de la saga Hunger Games (2008-2010) de Suzanne Collins.

Cette héroïne avant-gardiste et confrontée à ces histoires d’amours contrariés – à cause de différences sociales, d’erreurs de jugement ou de rencontres au mauvais moment – correspond parfaitement au cinéma de Thomas Vinterberg, habitué à poser son regard sur les dysfonctionnements de ses contemporains.

Une réalisation classique et réaliste

© Twentieth Century Fox 2015

Si le film adopte une réalisation classique des adaptations d’oeuvres romanesques, il propose aussi une approche réaliste par son choix d’un tournage en extérieur sur les lieux mêmes qui ont inspiré le romancier Thomas Hardy (le comté du Dorset, dans le sud-ouest de l’Angleterre) et par l’attention donnée à la description des gestes de l’époque comme cette amusante scène de la tonte des moutons.

En s’exilant dans l’espace et le temps, Thomas Vinterberg nous offre donc un très beau film romanesque sur une femme d’hier et d’aujourd’hui, libre et déterminée à le rester. 


De cette figure géométrique de l’amour qu’est le triangle amoureux, où Batsheba Everdene en est le centre, Thomas Vinterbeg et son scénariste David Nicholls en privilégie un côté, déroulant un long et fragile fil d’Ariane entre deux êtres, Batsheba Everden et Gabriel Oak, que tout rapproche mais que la vie va évertuer à séparer.


Loin de la foule déchaînée est un très beau roman, une très belle histoire à découvrir au cinéma.


En savoir plus :

  • Date de sortie France : 03/06/15
  • Distribution France : 20th Century France
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

Le Fidèle 2017 image

[BANDE ANNONCE] “Le Fidèle” (2017) avec Matthias Schoenaerts et Adèle Exarchopoulos

Découvrez la bande annonce et le teaser de Le Fidèle, le nouveau film de Michael …

Sorties cinéma 2017 - 12 films européens à voir - Bulles de Culture

Sorties cinéma 2017 : 12 films européens à voir

Après notre sélection de douze films français attendus en 2017, découvrez notre sélection de douze …

Laisser un commentaire