enfr
Accueil / MUSIQUE / FESTIVALS DE MUSIQUE / Solidays 2018 Jour 2 : Ferveur générale au programme
Solidays 2018 Jour 2 photo David Guetta 1
© Laetitia DAVIER / Bulles de Culture

Solidays 2018 Jour 2 : Ferveur générale au programme

Cet article est le 4e sur 5 pour Solidays 2018

Après une première journée festive avec le live de DJ Snake, Jain, Eddy De Pretto… les Solidays 2018 continue de nous faire vibrer en musique avec à l’affiche ce samedi et non des moindres David Guetta, Shaka Ponk, Amadou & Mariam, Bigflo & Oli, Chinese Man, Feu! Chatterton, Roméo Elvis, Her, Arnaud Rebotini Live…

Si pour certains la nuit a été courte après cette première journée de concerts et cette première nuit blanche enivrante façon Solidays, les festivaliers continuent d’affluer en nombre ce samedi après-midi à l’Hippodrome ParisLongchamp. Debout proche des différentes scènes, allongés sur les pelouses plus au loin, près des attractions, au sein du village des associations, Solidays 2018 fourmillent de passionnés de musique. Soleil, ciel bleu et en décor, la douce euphorie ambiante se lie sur les visages.

Her, Bigflo & Oli, Roméo Elvis, Suzane aux Solidays 2018

En guise d’ouverture de cette deuxième journée des Solidays 2018, le duo No Money Kids donne le tempo entre blues et électro sur la scène César Cirkus. Amadou & Mariam investissent la scène Paris pour un live joyeux et funky. Au loin sur la scène Bagatelle, les dandys du rock indé à la française, Feu! Chatterton, se préparent à attiser les foules tandis que le groupe rennais, Her, porté par Victor Solf, s’empare de la scène du Dôme. Soul moderne, touche d’électro, voix suave et profonde, l’univers musical de Her suscite toute l’attention. Ça groove tant sur scène que dans la foule et ça fait du bien. Titre planant de We Choose, morceau enivrant avec Wanna Be You, titre dédicacé à Simon Carpentier, cofondateur du groupe, hommage à la femme, Her s’impose avec authenticité et fait rayonner la foule sur le somptueux Five Minutes. Festivaliers conquis !

Direction la scène Paris, le phénomène Bigflo & Oli prend possession des lieux aux Solidays 2018. Avec une pointe d’accent du Sud-Ouest dans la voix, les deux toulousains, Florian et Olivio Ordonez colorent les airs d’un rap sincère et entraînant. Et dans cette Vraie Vie qu’il conte avec générosité d’un flow assuré au fil de leurs titres, le public se délecte avec passion.

Alors que le groupe britannique Django Django emmène les festivaliers des Solidays 2018 au rythme de leur pop rock débridée, Suzane manie les textes avec art et frénésie sur fond d’une électro pop ensorcelante. A l’autre bout de l’hippodrome, le charismatique belge Roméo Elvis déchaîne la foule de son phrasé captivant, empreint d’autodérision sur fond de beats puissants.

Shaka Ponk en live : ambiance électrique et énergie fracassante

Après avoir réussi à se frayer un chemin parmi le nombre encore plus croissant de festivaliers, c’est au tour des Shaka Ponk de faire décoller les Solidays 2018 d’une frénésie rock et électro indomptable. Survitaminé, doté d’une énergie communicative et explosive, le groupe de rock français électrise la foule, la soulève à coups de beats et de riffs tout aussi orageux que rayonnants. Singes pixelisés, robots aux yeux rouges s’animent et marquent la cadence en toile de fond. Tantôt jouant avec ou devant ces créatures imaginaires, les Shaka Ponk secouent le public des Solidays à coups de titres percutants et offre un show d’exception. Mains levées, sauts dynamités, cris de joies, le rock animal teinté d’électro façon Shaka Ponk met tout le monde d’accord. C’est si fracassant et jouissif que l’on en redemande. Mais en attendant, direction la scène Bagatelle.

Même s’il est difficile de s’y frayer un chemin tant la foule s’est massée aux abords et aux alentours, place au collectif marseillais Chinese Man. Le groove raisonne et l’expression reggae dub hip hop propre du trio se propage et contamine d’enthousiasme les festivaliers alors qu’à l’autre bout de l’hippodrome, Arnaud Rebotini, Césarisé pour la B.O. de 120 battements par minute, en enchante d’autres.

Ferveur générale avec David Guetta aux platines

Plus de minuit passé déjà aux Solidays 2018 et aux tee-shirts de saison se succèdent les petits blousons. De retour des différents concerts, les festivaliers se rassemblent quasiment tous aux abords de la scène Paris pour le tant attendu show du Dj superstar David Guetta. Ambiance collé serré, avec à peine la place pour loger ses deux épaules dans le même axe. Qu’importe, le pape de l’EDM s’apprête à faire danser le tout Solidays. Plus de 40 minutes d’attente, difficile de ne pas s’impatienter mais heureusement, les beats raisonnent, les lumières s’animent sur scène. David Guetta est bel et bien là à Paris pour les Solidays. La foule en liesse se soulève, les cris accompagnent les premières notes, les bras s’agitent vers le ciel, le sol tremble. Façon clubbing à ciel ouvert, la fête est lancée… sets de folie entre tubes à succès et nouveautés, la ferveur est générale et le show grandiose pendant plus d’une heure de folie…

Et si la fête se poursuit encore pour certains jusqu’au bout de la nuit, la suite, pour les autres, cela sera ce dimanche avec la célèbre Color Party mais surtout The Kills, IAM, Two Door Cinema Club, Juliette Armanet, Niska, Polo & Pan Live, FKJ, Therapie Taxi, Rilès, Tshegue, Clara Luciani, Jahneration, Jungle, L’Impératrice, Lysistrata, Arat Kilo..

En savoir plus  :

  • Festival Solidays 2018 a lieu du 22, 23 et 24 juin 2018 à l’Hippodrome ParisLongchamp (France)
  • Site officiel des Solidays
Laetitia Davier

Laetitia Davier

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Passionnée de films et de séries TV.

Top 4 Cinéma : "The Revenant" (2015), "Le Loup de Wall Street" (2013), "Gone Girl" (2014), "Shutter Island" (2010)

Top 6 TV : "Homeland", "House of Cards", "True Detective", "The Knick", "Suits", "The Affair"
Laetitia Davier

Les derniers articles par Laetitia Davier (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.