//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / THEATRE / Les DeevaZ’ (2016) par Christian Bruster et Marion Dhombres
Affiche-les deevaz

Les DeevaZ’ (2016) par Christian Bruster et Marion Dhombres

Affiche-les deevaz

Christian Bruster et Marion Dhombres donnent naissance avec Les DeevaZ’ à un spectacle lyrique totalement déjanté, qui met à l’honneur le talent des divas d’opéra et moque leurs vilains défauts. 
   

Synopsis :

Avec en alternance Karine Audebert, Christian Bruster, Emilie Rose Bry, Marion Dhombres, Roch Havet, Marie Saadi, Anne Derouard et Sophie-Nouchka Wemel, se succèdent dans Les DeevaZ’ de nombreux tableaux dans lesquels quatre chanteuses, dans des poses et des costumes burlesques, accompagnées d’un pianiste désopilant, revisitent une partie du répertoire lyrique et croquent avec dérision la vie d’une diva d’opéra.

 

Humour et opéra

 

les deevaz-image-4
© D.R.

À première vue, faire rire avec l’opéra semble être un sérieux pari. C’est pourtant ce que réussissent à faire Les DeevaZ’, en ne se prenant pas au sérieux, tandis qu’elles émerveillent les spectateurs par leur maîtrise vocale et que Roch Havet au piano les accompagne avec brio. 

Les DeevaZ’, cabaret lyrique, est un spectacle constitué par une multitude de tableaux et saynètes qui racontent les difficultés et les écueils de la vie de chanteuse lyrique : la jalousie entre les chanteuses, les affronts subis lors des auditions, les caprices d’une professeure de chant imbuvable, l’errance sur des scènes improbables pour gagner sa vie…

Les quatre comédiennes et artistes lyriques ne s’épargnent rien : affublées de costumes grandiloquents, ou de fripes ridicules, elles interprètent en majorité des airs d’opéra ou de bel canto (un détour par des chansons Disney voit le jour vers la fin du spectacle) avec talent. La mise en scène de Christian Bruster et Marion Dhombres les place tour à tour dans des situations et des positions absurdes et cocasses : s’assassinant l’une après l’autre lors d’un tableau, se roulant par terre pour les besoins d’un rôle… 

Mention spéciale à Roch Havet, qui a pour mission de jouer les arrangements au piano et qui arbore pour les besoins du spectacle un air flegmatique, déclame ses répliques avec un humour pince-sans-rire… ce qui donne un résultat hilarant.

 

Un spectacle de haute volée

 

les deevaz-image-3
© D.R.

 

Les cinq compères sur scène se donnent totalement, pour un spectacle divertissant et rafraîchissant, au service de l’originalité : allier opéra et arlequinade, répertoire souvent peu accessible au grand public et mise en scène se rapprochant des codes du cabaret.

Les quatre chanteuses sont avant tout de grandes professionnelles qu’il convient tout naturellement de saluer : pour leur travail, leur aisance et cette facilité toute apparente dont elles font preuve pour atteindre des notes extraordinaires.

Mais aussi, Les DeevaZ’ est un spectacle qui peut être apprécié de tous : les mélomanes avertis, qui voient leurs airs préférés interprétés sous un autre angle, les néophytes, qui appréhendent alors l’opéra d’une manière moins conventionnelle, les jeunes, les moins jeunes…

Les pitreries des chanteuses et du pianiste ne voilent absolument pas la maîtrise technique impressionnante requise pour tenir pendant plus d’une heure la cadence sur scène. 

Le spectateur voyage dans un univers qu’il connaît souvent mal, se frotte à l’envers du décor d’un monde que l’on devine impitoyable. Et rit. Beaucoup.

Un spectacle extravagant mais passionné, débridé mais exigeant. A voir sans l’ombre d’une hésitation.

 

 

En savoir plus :

  • Les DeevaZ’ au Ciné XIII Théâtre (Paris, France) du 25 février 2016 au 27 mars 2016

Check Also

Arnaud Maillard Seul dans sa tête affiche

[CONCOURS] Arnaud Maillard dans « Seul dans sa tête…ou presque » : Gagnez des places pour le spectacle

Le comédien et humoriste Arnaud Maillard jouera son spectacle, Seul dans sa tête…ou presque, mis en scène par Julie Ferrier au Point-Virgule …

festival de caves 2017 image Illetric 04

[CRITIQUE] « L’Illétric » de Moreau : Un hymne aux maux des mots

Présenté dans le cadre du Festival de Caves, le spectacle L’Illétric de et mis en …

Un commentaire

  1. Un vrai spectacle de printemps, l’anti-morisité est là.
    De belles voix, de l’humour et une audace malicieuse…

Laisser un commentaire