enfr

Critique / « Sound of Metal » (2019) : immersion dans le silence

Oscar 2021 du meilleur son et du meilleur montage, Sound of Metal débarque dans les salles de cinéma le 16 juin 2021. Le long métrage réalisé par Darius Marder, scénariste de the Place Beyond the Pine, met en scène le parcours d’un musicien de métal en proie à une perte soudaine d’audition. La critique et l’avis de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Ruben (Riz Ahmed) et Lou (Olivia Cooke), ensemble à la ville comme à la scène, sillonnent les Etats-Unis entre deux concerts. Un soir, Ruben est gêné par des acouphènes, et un médecin lui annonce qu’il sera bientôt sourd. Désemparé, et face à ses vieux démons, Ruben va devoir prendre une décision qui changera sa vie à jamais.

Sound of Metal : didactique et bienveillant

Le premier long métrage de Darius Marder débute par un concert de metal où le niveau sonore est à son paroxysme. Cependant, contrairement à ce que le titre peut nous laisser croire, le film n’est pas une œuvre musicale. C’est bien tout le contraire puisqu’il est consacré au silence à travers la perte d’audition du protagoniste.

En faisant ressentir au spectateur les sensations d’un malentendant, le réalisateur montre que la surdité n’est en réalité pas synonyme d’absence de son. En effet, on le sait peu mais le quotidien des personnes sourdes est davantage rythmé par des acouphènes ou divers sons inaudibles qui sont autant d’agressions pour eux difficiles à vivre psychologiquement . A travers la personnalité de Ruben, on va vite voir les travers de sa situation qui l’amène vers un isolement forcé, où les tentations des addictions ressurgissent. Afin que le spectateur ressente les difficultés de cet isolement, Sound of Metal va nous mettre dans la peau d’un malentendant avec des passages en langue des signes non traduits, durant lesquels Ruben tente néanmoins de communiquer avec les autres.

SOUND OF METAL_PHOTO_4
© D.R.

Le travail sur le son a été immense sur ce film. On entend bruits, sons recréant tout l’univers acoustique d’un mal entendant. Les promesses d’une opération pour retrouver l’ouïe sont d’ailleurs décrites comme des tristes illusions où la perception acoustique ne sera pas du tout la même que celle d’avant. Pour ce rendu technique, on apprend que le mixage sonore a été exceptionnellement réalisé avant le tournage, en collaboration avec le directeur de la photographie pour donner une osmose entre le son et l’image.

L’acteur Riz Ahmed livre une interprétation pleine de tendresse avec un investissement incommensurable. L’acteur des Frères Sisters a appris à jouer de la batterie et les bases de langue des signes. Sa partenaire de jeu, Olivia Cooke, n’est pas en reste dans son application puisqu’elle s’est initiée à la guitare électrique pour accompagner le groupe de metal.

Ce drame touchant permettra aux spectateurs de comprendre d’avantage les méandres d’un handicap méconnu dans un climat didactique et bienveillant.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 15/06/2021
  • Distribution France : Tandem 
Antoine Corte