enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / Sur le tournage de « Les Grands » saison 3
Les Grands saison 3 photo tournage série télé OCS Signature
© Jean-Christophe Nurbel / Bulles de Culture

Sur le tournage de « Les Grands » saison 3

Dernière saison pour la série OCS Signature Les Grands de Vianney Lebasque, Joris Morio et Victor Rodenbach. A l’occasion de la diffusion de Les Grands saison 3 à partir du jeudi 31 octobre 2019 sur OCS Max, retour sur notre visite du tournage de cette saison, récompensée du Prix de la meilleure musique lors du Festival de la Fiction TV de La Rochelle.

Les Grands saison 3 : clap de fin

Ce sera quelque chose de très fort quand ce sera terminé pour les comédiens et pour moi parce que j’y ai consacré trois ans de ma vie.
— Vianney Lebasque

Après deux saisons du côté de Tours, c’est dans les Hauts-de-France à Lille, Tourcoing et sur la côte d’Opale que s’est conclue la troisième et dernière saison de la série Les Grands. Pour notre part, c’est sur une friche du côté de Tourcoing que nous avons retrouvé l’équipe alors qu’ils étaient en train de répéter un plan-séquence d’une vingtaine de minutes pour l’épisode 8 (intitulé Tensions) de Les Grands saison 3. Dans cet épisode, nos héros ont investi une friche pour y organiser une soirée sauvage et financer un voyage post-bac. « J’aime beaucoup les plan-séquences comme dans le film allemand Victoria, nous a confié l’auteur-réalisateur Vianney Lebasque. Pour cet épisode 8, on a sonservé la durée de tournage d’un épisode (2 jours et demi) mais on ne tourne quasiment qu’une demi-journée. Donc c’est beaucoup de préparation, de répétition et de calage avec le cadreur. Pendant ces vingt minutes, chaque personnage a une quête et une résolution qui apporte quelque chose à la saison dans sa continuité. C’est un peu la fête post-bac et j’aimais bien l’idée de vivre vraiment une soirée en temps réel avec eux ».

Mais avant d’arriver à ce huitième épisode, c’est une toute autre surprise qui nous attend dès le premier épisode de cette ultime saison. En effet, contrairement aux saisons 1 et 2 qui se suivaient sur le plan scolaire, c’est une ellipse de deux ans et demi qui nous attend entre les saisons 2 et 3. Nous retrouvons en effet nos personnages principaux en grands du lycée. Ils sont désormais en Terminale, quelques mois avant le début des épreuves du baccalauréat. « En saison 1, on était dans le huis clos d’un collège, nous a rappelé la productrice Elsa Rodde. En saison 2, ils étaient semi-externes. En saison 3, on sort, ce sont des apprentis adultes, on va aller chez eux et découvrir leur intimité. On va voir les grands dans la rue, dans leurs appartements et dans leur vie nocturne. Et c’est un vrai challenge en terme de fabrication car on a beaucoup plus de décors ». « 29 décors, soit le double », a ajouté le directeur de production Franck Epaud. Et Elsa Rodde de conclure : « Ce qui est formidable est que Lille offre une variété de décors urbains pas trop marqués ainsi qu’une variété d’appartements et d’intérieurs qui vont enrichir le propos et la saison. C’est très différent des saisons précédentes où on était dans un environnement scolaire. Là, on a eu qu’une semaine de tournage dans un lycée ».

Un visuel plus épuré

Pour le co-créateur Vianney Lebasque, dans « la première saison de Les Grands, on était sur des sentiments un peu plus doux entre eux donc une mise en scène et une lumière un peu plus douce et onirique avec un imaginaire un peu plus d’enfant. La saison 2, il y avait des choses telles que les néons, le quartier rouge d’Amsterdam, les interdits… et on n’avait aucun soleil pendant toute la saison. L’idée de la saison 3 a été d’épurer au maximum et de faire place au jeu. On est un peu plus sauvage, moins formel. Ce n’est que de la caméra épaule, du jeu. J’aime beaucoup le cinéma de Jean-Marc Vallée. Plus il évolue, plus il épure. J’ai eu envie de revenir à quelque chose de réel mais il y a encore quelques moments oniriques ».

Les grands du lycée

C’est la fin du lycée, la fin des grands au lycée et le début d’autre chose.
— Sami Outalbali

Deux ans et demi séparent la saison 2 et la saison 3 de la série Les Grands, entre la Seconde où nous les avions laissées et la fin de la Terminale, avant les épreuves du baccalauréat, où nous les retrouvons. « La tonalité de la saison 3 sera un mélange des saisons 1 et 2, entre la comédie et le drame, avec beaucoup plus de scènes de groupe, de vitalité, nous a précisé le réalisateur Vianney Lebasque. La saison 2 a éprouvé leur groupe face à un nouvel établissement. Pour Les Grands saison 3, il s’agit de jouer le côté solidaire du groupe et de ce qu’ils vivent ensemble avec aussi des tensions à l’intérieur. Ils vivent plus de choses tous ensemble que dans les autres saisons ». Rencontre avec les acteurs et actrices qui incarnent nos cinq adolescents afin de revenir avec eux sur l’évolution de chacun de leurs personnages. En ce jour de tournage un peu particulier, nous les sentons remplis d’excitation par la préparation du plan-séqunce qu’ils tourneront dans l’après-midi mais également conscients et tristes de vivre les derniers instants d’une très belle aventure.

Le personnage d'Ilyes
Les Grands saison 3 photo tournage série télé OCS Signature
© Jean-Christophe Nurbel / Bulles de Culture

Qu’est devenu Ilyès entre les deux saisons ?

Sami Outalbali : On a quitté Ilyès en saison 2 amoureux de son prof de physiques [NDLR : joué par Olivier Chantreau] et on le retrouve complètement changé en saison 3. Il fait la fête mais on ne sait pas si c’est de l’auto-destruction ou simplement qu’il grandit et qu’il se cherche. On le retrouve en tout cas plus affirmé, plus drôle et énergique, alors qu’avant, il était plus renfermé. Il est en Terminale S. Je suis dans la classe de MJ, ce qui explique notre rapprochement.

Quels sont ses enjeux pour cette nouvelle saison ?

Sami Outalbali : Il tombe amoureux comme à chaque fois. C’est un grand romantique et pourtant, en saison 3, on a l’impression que ce n’est plus le cas et qu’il est un peu passé à autre chose. Mais en réalité, il retombe dedans. Par contre, c’est un peu compliqué car il est dans cette période d’auto-destruction et son histoire d’amour naissante va interagir avec ses démons. Ses enjeux seront donc de combiner tout ça mais en fait, on ne peut pas véritablement le faire, donc il va devoir choisir.

Le personnage de Boogie

Qu’est devenu Boogie dans Les Grands ?

Les Grands saison 3 photo tournage série télé OCS Signature
© Jean-Christophe Nurbel / Bulles de Culture

Grégoire Montana : Boogie commence la saison 3 avec Kenza [NDLR : interprétée par Romane Lucas] et il hésite beaucoup pour son avenir. Il est face à de grands questionnements par rapport à sa vie active et à sa vie amoureuse. Il continue  aussi à rêver pas mal.

Quels sont ses  nouveaux enjeux ?

Grégoire Montana : Boogie va peut-être travailler dans le magasin de son père, Patrick [NDLR : joué par Eric Defosse]…

Afficher spolier de la série Les Grands saison 3
… Il hésite entre continuer ses études ou commencer tout de suite la vie active. Il a un poste dans le magasin de son père, s’imagine dans son petit T2 avec Kenza et en plus, il se sent reconnu par son père, donc il a envie d’essayé..
Le personnage d'Avril

On est resté sur l’image d’Avril entre les mains de son pervers narcissique joué par Théo Cholbi. Qu’est-ce qu’elle devient dans cette nouvelle saison de la série Les Grands ?

Pauline Serieys : Elle a grandi comme les autres. Elle a changé, elle est plus sûre d’elle. Au sein du groupe, elle a maintenant une position assez forte. Elle passe un bac L, elle est toujours très bonne élève. Elle pousse ses amis à aller vers ce qu’ils aiment et vers ce qu’ils ont envie de faire. Là-dessus, elle est plus elle-même, elle se pose beaucoup moins de questions. Elle fait ce qu’elle a envie de faire.

Elle a donc encore beaucoup évolué entre la Seconde et la Terminale…

Pauline Serieys : Tous les personnages ont beaucoup évolué. Avril a passé son permis et c’est elle qui les emmène en voiture [NDLR : dans une belle BX jaune pâle que nous avons découverte sur le tournage (cf. photo)]. C’est symbolique que ce soit elle qui conduise, qui emmène le groupe où elle veut. Et ça représente bien la nouvelle Avril qui a un côté un peu petit chef qu’on n’avait pas vu.

Elle a aussi changé physiquement comme en saison 2…

Pauline Serieys : On trouvait que ça marchait bien les cheveux plus courts, ça lui donne de la personnalité.

Quels seront ses enjeux ?

Pauline Serieys : Elle est tout d’abord dans la continuité de la saison 2, il y a encore quelque chose à régler parce qu’on a terminé la saison précédente sans savoir vraiment ce qu’il s’y est passé. Il y aura le retour de Maxime à gérer. Après, elle a aussi d’autres enjeux sentimentaux.

Elle a vécu beaucoup de choses dures en saison 2….

Pauline Serieys : En saison 3, elle se retrouve encore à gérer des choses dures mais elle est devenue beaucoup plus forte. En saison 2, elle était encore très fragile et là, elle a une vraie carapace et elle a beaucoup moins peur. Elle arrive beaucoup plus à intérioriser et à cacher. Elle a changé.

Le personnage de Hugo

Que devient Hugo dans Les Grands saison 3 ?

Théophile Baquet : Est-ce que vous connaissez Tinder ? Hé bien voilà, c’est ce que mon personnage va entre autres découvrir. Il commence aussi à se mettre à la photographie et il va nouer une relation avec une photographe pour apprendre et se diriger vers ça après le lycée. Mais une petite histoire va commencer entre eux…

Il est en quelle classe ?

Je pense qu’il est en Bac L.

Après une saison 2 où on l’a senti perdu, comment va-t-il en saison 3 ?

Il est plus calme qu’en saison 2. Dès le début de la saison 3, on sent que deux ans se sont passés. Il s’est remis dans le droit chemin, il n’a ni le même style vestimentaire ni le même mental. Avec la photo, il a commencé à se mettre dans le droit chemin.

Ce nouveau style vestimentaire s’inspire de quelque chose en particulier ?

Théophile Baquet : C’est très calé sur Johnny Depp dans Cry Baby.

Le personnage de MJ
Les Grands saison 3 photo tournage série télé OCS Signature
© Jean-Christophe Nurbel / Bulles de Culture

Comment a évolué MJ entre les saisons 2 et 3 de Les Grands ?

Adèle Wismes : Il s’est passé deux ans de lycée et c’est un âge où on évolue très vite. MJ, on l’a découverte en saison 1 renfermée sur elle-même alors qu’en saison 3, elle a trouvé sa bande de potes et elle a su s’ouvrir aux autres. Après, il va lui arriver pas mal de trucs qui sont un peu durs et elle va essayer de faire face.

La saison 2 avait un peu cassé le groupe alors que la saison 3 semble reformer ce noyau dur…

Adèle Wismes : C’est moins dispersé qu’en saison 2, c’est un peu la réunion du groupe. Chacun a des problèmes et c’est vrai qu’il y en a un assez important pour MJ, qui concerne Humbert [NDLR : le personnage de son beau-père joué par Laurent Bateau], qui est assez fort. Sur le plan familial…

Afficher spolier de la série Les Grands saison 3
…. elle va se demander aussi qui est son père finalement car elle va apprendre que le père qu’elle croyait être son père n’est peut-être pas son père. Ça la travaille beaucoup, surtout que son beau-père Humbert tombe gravement malade. Elle se pose plein de questions. C’était assez important d’apporter la mort et la maladie comme sujets car c’est un truc qui n’a pas été abordé dans la série.

Dans les saisons précédentes, c’était un peu la leadeuse du groupe….

Adèle Wismes : Ils ont tous grandi. Elle était la plus mature en saison 1 mais maintenant qu’ils se connaissent tous très bien, chacun a pris sa place.

Vous l’imaginez faire quoi après si elle décroche son bac ?

Afficher spolier de la série Les Grands saison 3
Adèle Wismes : Son but pour l’instant est de faire une année sabbatique après le lycée pour se chercher, prendre le temps. Elle est beaucoup dans l’humain, donc je la vois dans quelque chose d’artistique. Elle adore voyager, vivre des aventures : actrice peut-être.

Les personnages secondaires : retours et nouveaux venues

Sur les trois saisons, il y a toujours de nouveaux rôles, de nouvelles planètes qui viennent se greffer. Les histoires des personnagess principaux sont toujours intimement liées avec celles des seconds rôles qui sont toujours très bien mis en valeur.
— Sami Outalbali

A côté de la bande des cinq qui forment le noyau dur des personnages de la série gravitent des personnages secondaires tout aussi intéressants. Lors de notre venue sur le tournage de Les Grands saison 3, nous avons eu l’occasion d’en rencontrer quelques-un.e.s d’entre eux.elles. Entre adolescent.e.s déjà aperçus les saisons précédentes et nouveaux venu.e.s.

Le personnage de Kenza
Les Grands saison 3 photo tournage série télé OCS Signature
© Jean-Christophe Nurbel / Bulles de Culture

Après une saison 2 un peu agitée, qu’est devenu Kenza au début de la saison 3 ?

Romane Lucas : Kenza s’est prise en mains. Dans sa vie de couple, elle est posée et elle a envie de réussir. Du coup, elle veut faire de grandes études. Sauf que Kenza, c’est Kenza : elle a beaucoup de mal à suivre et elle en bave pas mal. Surtout que Boogie ne l’aide pas forcément à se concentrer.

Elle est en quelle classe ?

Romane Lucas : Elle est en Terminale ES.

Quelles seront ses enjeux ?

Romane Lucas : Ses enjeux seront de devenir avocate mais comme elle est un peu dure de caractère, elle n’arrivera pas complètement à s’imaginer faire ça. Kenza est aussi la copine de Boogie mais par rapport au groupe, elle est toujours en retrait. Le groupe ne l’apprécie pas énormément parce qu’elle n’est pas comme eux. Elle est un peu triste par rappoort à ça et elle en veut à Boogie de ne pas faire forcément d’effort de ce côté-là.

Le personnage de Maxime

On n’est pas resté sur une belle image de Maxime à la fin de la saison 2, surtout vis-à-vis de ce qu’il a fait à Avril. Il fait donc son retour en saison 3. Que devient-il ?

Afficher spolier de la série Les Grands saison 3
Théo Cholbi : Il est devenu plus sage, plus posé mais plus dans son coin, moins au premier plan. Il a un peu abusé d’Avril à la fin de la saison 2 et du coup, elle va le traquer avec ses potes, casser la fenêtre des ses parents et taguer son immeuble. Du coup, ma nouvelle copine va arrêter de vouloir me voir. Du coup, il est désormais plus victime que manipulateur. Il est victime de ce qu’il a engendré.
Le personnage de Dylan
Les Grands saison 3 photo tournage série télé OCS Signature
© Jean-Christophe Nurbel / Bulles de Culture

Que devient Dylan dans Les Grands saison 3 ?

Rio Vega : Déjà, j’ai été soulagé de découvrir que je n’avais plus de coupe mulet, c’est une nouvelle qui m’a fait très plaisir.

Comme les autres, il a donc encore changé…

Rio Vega : Dans la saison 1, c’était un mec détestable. Dans la saison 2, il a évolué un petit peu. Dans la saison 3, il va continuer d’évoluer et devenir plus touchant. Toutes les scènes où il essaiera de montrer très maladroitement qu’il s’est assagi, elles seront vraiment marrantes. Car tu sens qu’au fond, il a un bon fond mais qu’il est un peu con con.

Et la musique ?

Il est officiellement DJ. Il s’est lancé dans une petite carrière solo et cela a l’air de plutôt bien marché.

Il va passer quel bac ?

Rio Vega : Il est en Terminale L et je pense qu’il va arrêter ses études après le bac comme moi — même si moi, je les ai arrêtées avant. Et il va se lancer dans sa carrière de DJ.

Les nouveaux personnage d'Adam, Jesus et Maya

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur vos personnages qui font leurs premières er dernières apparitions dans la série Les Grands ?

Théo Augier : Adam est le nouveau copain d’Iliyès. Avant, ce dernier sortait avec un prof, donc il est devenu plus responsable car je suis un garçon qui ne boit pas et ne fume pas. Très accès littérature et hypokhâgne, je suis très sérieux. Comme je suis amoureux d’Iliyès, j’essaie de le mettre sur le droit chemin.

Manon Bresch : Je joue la copine « officielle » du personnage d’Hugo.

Olivier Barthélémy : Je joue Jesus. Ce n’est pas pas un dealer mais il un peu de matos et il est surtout très homophobe. C’est juste un petit caméo.

Propos recueillis à Tourcoing le vendredi 12 octobre 2018.

En savoir plus :

  • Les Grands saison 3 a été diffusé sur OCS Max à partir du jeudi 31 octobre 2019 à 20h40. La série est également disponible en streaming et en replay sur OCS Go
  • Prix de la meilleure musique pour Audrey Ismaël et Bastien Burger lors du Festival de la Fiction TV de La Rochelle en 2019
  • Série déconseillée aux moins de 10 ans
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.