enfr
Accueil / SERIES / [Critique] « Double Je » saison 1 : une nouvelle série policière sur France 2
DOUBLE JE visuel série télé
© GUYON Nathalie

[Critique] « Double Je » saison 1 : une nouvelle série policière sur France 2

Créée par Camille Pouzol, en collaboration avec Stéphane Drouet et Lionel Olenga, Double Je est une nouvelle série policière diffusée sur France 2 avec Carole Weyers​, François Vincentelli et Ambroise Michel​. L’avis et la critique série de Bulles de Culture sur Double Je saison 1, diffusé à partir du vendredi 24 mai 2019.

Synopsis :

Alice Duval a été assassinée chez elle alors que personne ne semble être entré ou sorti de son appartement… Un mystère de taille pour Déa (Carole Weyers) et Jimmy (François Vincentelli) qui doivent désormais s’adapter à leur nouveau collègue, Matthieu Belcourt (Ambroise Michel), aussi réel que charmant.

Double Je saison 1 : une comédie policière et romantique

Des séries telles que Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, Candice Renoir et autre Cherif confirment que les fictions policières françaises mêlant enquêtes et situations comiques ont la côte auprès du public. Nouvelle venue dans le genre, Double Je se décline sur un concept particulièrement original : son personnage principal a pour habitude d’enquêter avec son ami imaginaire mais lors du premier épisode, il est obligé de travailler avec un nouveau coéquipier en chair et en os !

Campée par une excellente Carole Weyers(Prix de la meilleure actrice au festival Séries Mania en 2019), la commandante de police Déa Versini est ce personnage central du trio de Double Je saison 1. Elle est une femme active qui mène de front sa vie professionnelle (les enquêtes), sa vie de famille (mère divorcée d’un fils adolescent), sa vie sentimentale et… sa vie intérieure — avec son ami imaginaire Jimmy et les séances avec son psy, joué par Denis Sebbah.
François Vincentelli, tout aussi parfait, est cet ami imaginaire. Classe (smoking et moustache) et plein d’humour, Jimmy n’existe pas mais fait partie de la vie de Déa depuis très longtemps.
De son côté, Matthieu Belcourt, le nouveau collègue qui ne laissera pas très longtemps indifférent Déa, est joué par un Ambroise Michelétonnant. Lunettes sur le nez et méthodes de travail carrées, il semble aussi secret et traumatisé qu’elle.

Mentionnons ensuite pour les personnages secondaires récurrents, Fleur Geffrier en médecin-légiste — un personnage étrangement peu crédible dans sa caractérisation —, Bruno Gouery en brigadier gentil un peu lent, Bastien Bernini en collègue plus technique, Pierre Laplace en commissaire bonhomme, François Dunoyer en père  italien de Déa, Benjamin Bellecour en ex de Déa, Giacomo Angotti le fils adolescent.

Enfin, côté guests, la série accueille dans sa première saison de nombreux visages connus des téléspectateurs tels que Jean-Toussaint Bernard, Catherine Marchal, Mickael Vander-Meiren, Stéphane Guillon, Tom Novembre, Damien Jouillerot, Sophie Letellier, Cédric Viera ou Carole Bianic.

Vivement la saison 2 !

Avec un tournage à Bordeaux et à Reims, des scénarios écrits par Camille Pouzol, Lionel Olenga, Julie-Anna Grignon, Benjamin Adam, Hélène Duchateau, Maxime Crupaux et Julien Anscutter, une image de Bruno Degrave et Thomas Lerebour, une musique originale de Maxime Desprez et Michaël Tordjman, une réalisation de Laurent Dussaux et Akim Isker, Double Je est une comédie policière et romantique. Plus que les enquêtes plus ou moins bien construites, c’est bien le personnage féminin de Déa qui en fait tout le charme. Indépendante, libre et instinctive, elle campe d’abord un duo d’enquêteurs atypique, touchant, drôle et onirique avec Jimmy. Et si elle forme aussi un duo plus classique et électrique avec son coéquipier Matthieu Belcourt, le trio qu’elle forme avec ces deux hommes ajoute à la complexité et à l’intérêt de son personnage.

Bref, même si le générique de la série est peu inspiré (et vraiment trop explicatif !), Double Je saison 1 et ses huit épisodes de 52 minutes apportent fraîcheur et fun à un genre particulièrement usité à la télévision. Entre les échappées dans l’imaginaire avec Jimmy et la romance avec Matthieu, la série passionne dans le joli portrait qu’elle brosse au fil de ses épisodes d’une quarantenaire forte, sensible et très riche intérieurement.

Et si rien n’est confirmé pour le moment, personnellement, on souhaite vivement un Double Je saison 2 !

En savoir plus :

  • Double Je saison 1 est diffusé sur France 2 à partir du vendredi 24 mai 2019 à 21h
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Un commentaire

  1. Impossible de regarder jusqu’au bout ! Trop nul.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :