enfr
Westworld saison 2 affiche

[Critique] « Westworld » saison 2 : Une saison plus violente, vaste et vivante

A la recherche de la perfection

C’est une bonne nouvelle, la série Westworld se défait de son allure de western qui lui collait à la peau afin d’élargir son monde. En vingt ans, HBO s’est distinguée par de nombreuses séries de genre devenues cultes. Deadwood, Rome, Band Of Brother... Jonathan Nolan et Lisa Joy ont réussi à sculpter une série qui dépasse les genres. Les balles pleuvent toujours, parfois gratuitement, entre deux fausses pistes narratives. Mais cette fois, la machine Westworld semble enfin émerger de sa coquille.

L’envergure de la série s’est agrandie, aussi bien en termes de temps que d’espace, de même que sa variété de personnages. Certains d’entre eux, dont Bernard et William/L’Homme en noir gagnent significativement en épaisseur. Plus violente que jamais, toujours aussi métatextuelle, généreuse en surprises et dotée d’une superbe production, des décors à la musique, Westworld saison 2 place encore la barre un peu plus haute et prouve qu’HBO a bien misé sur le bon cheval, loin d’être à court de munitions. Certes, la série garde ce côté « algorithme narratif », sous un costume très « marketé ». Mais on tire néanmoins notre chapeau : la mise à jour est réussie.

En savoir plus :

  • Westworld saison 2 sera diffusée dès le lundi 23 avril 2018 à partir de 3h du matin sur OCS City. Puis ce sera un nouvel épisode en US+24  chaque lundi à 20h55 sur OCS City. La série sera également diffusée en streaming et disponible en replay sur OCS Go
  • Dans Westworld saison 2, plusieurs épisodes prolongeront le plaisir, dont le premier (70 minutes), le dernier, et le quatrième (le préféré de Jonathan Nolan)
  • Evan Rachel Wood vient de révéler qu’elle touchera enfin un salaire égal aux premiers rôles masculins à partir de Westworld saison 3.
  • Si l’expérience Westworld vous intéresse, n’hésitez pas à visiter le site internet de Delos
  • Sans délaisser Dolores et les autres, Jonathan Nolan et Lisa Joy viennent également de s’engager sur le développement d’une série intitulée The Peripheral pour Amazon, tirée du livre éponyme de William Gibson
Paul Vogel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.