enfr
ENNIO MORRICONE
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Une vie cachée - Photo August Diehl, Bruno Ganz critique avis film cannes 2019
© UGC Distribution

« Une vie cachée » au cinéma : l’avis de la presse

Une vie cachée de Terrence Malick est dans les salles de cinéma depuis le 11 décembre 2019. Le film avec August Diehl, Valérie Pachner et Michael Nyqvist a été présenté en compétition officielle au dernier Festival de Cannes. (Re)découvrez le critique film de Bulles de Culture, publiée au moment de la présentation cannoise du film, ainsi que l’avis de la presse. 

Synopsis :

Franz Jägerstätter, paysan autrichien, refuse de se battre aux côtés des nazis. Reconnu coupable de trahison par le régime hitlérien, il est passible de la peine capitale. Mais porté par sa foi inébranlable et son amour pour sa femme, Fani, et ses enfants, Franz reste un homme libre. Une vie cachée raconte l’histoire de ces héros méconnus.

Notre avis et celui de la presse sur Une vie cachée

C’est le grand retour de Terrence Malick, lui qui s’était perdu dans des digressions ennuyeuses dans ces derniers films. Lors de sa présentation cannoise, nous soulignons en effet dans notre critique que « l’artiste revient à un récit beaucoup plus narratif. L’oeuvre cinématographique raconte une histoire forte qui prend aux tripes« .

Ce sentiment semble partagé par un certain nombre de titres de presse dans leurs critiques du film. Ecran Large, par exemple, précise que « le dernier film de Terrence Malick s’impose comme un des plus denses de son auteur, un de ses plus accessibles et puissants ». Le Figaro, titrant « Malick au sommet », note également ce retour en force du cinéaste : « Le réalisateur américain revient en grâce avec cette fresque épique qui met en scène un paysan autrichien farouchement opposé au régime nazi« . Tandis que le journal 20 minutes confirme que Une vie cachée est « le film (du réalisateur) le plus accessible depuis longtemps« .

Cette re-connexion avec le public est due en grande partie à une histoire vraie bouleversante où « Terrence Malick raconte l’oubli de ces combattants du bien, incarcérés, jugés et sacrifiés pour leurs convictions » comme le souligne le site Le Bleu du Miroir. Pour autant, le réalisateur ne va pas échapper à ses travers ésotériques. Critikat note « un aplatissement par l’entremise d’un montage rouleau compresseur où tout se voit lyricisé jusqu’à l’épuisement« . Tandis que le très sévère Libération précise que « c’est un film assez grossier, taillé dans le lard, montage saucissonné et cinéma charcutier mais bien résolu à remporter les prix œcuméniques de tous les festivals« . 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 11/12/2019
  • Distribution France : UGC Distribution
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.